mardi 16 janvier 2018

Glass Sword (Red Queen #2) • Victoria Aveyard.



Red Queen, tome 2 : Glass Sword
de Victoria Averyard.
Genre : Fantasy, dystopie, YA.
Mon édition : MSK.
472 pages.





Résumé : Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l'argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l'électricité. Pour la famille royale, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre. 
Alors qu'elle fuit la cour et Maven, le prince qui l'a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n'est pas seule. D'autres Rouges, comme elle, cachent l'étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l'aube, plus rapide qu'un éclair d'argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours. 
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix. 


17/20. 
  • J'AI AIMÉ : Les personnages secondaires, un récit plus mature.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Toujours un peu de mal avec l'héroïne, une carte serait la bienvenue.


/!\ Spoilers évidents si vous n'avez pas lu le T1 /!\

Red Queen est une saga que j'ai finalement continué sur un coup de tête : le premier tome m'avait bof-ment convaincue et j'entendais beaucoup d'avis négatifs/déçus sur son tome deux... Mais j'ai sauté le pas ! Et je ne regrette pas ! Contrairement à beaucoup de gens conquis dès Red Queen et qui ont été déçue par cette suite, j'ai vraiment beaucoup aimé. En fait, j'y ai trouvé un récit plus mature, plus posé, avec une lenteur qui m'a plu.

Mare Barrow a réussi à s'enfuir grâce à la Garde Écarlate, mais la jeune femme réalise très vite que le dirigeant à qui elle a à faire n'a aucune envie d'accepter l'anomalie et le danger qu'elle représente, ni n'a envie d'offrir asile à Cal, l'Argent rejeté par les siens. Elle ne compte pour autant pas rester les bras croisés : à l'aide de ses amis et alliés, elle est prête à retrouver les « sangs neufs » comme elle, avant que Maven ne leur tombe dessus et leur réserve un sort funeste. S'en suit une course contre la monte et la cour, une course mortelle.

« Bree ne me connaît plus, il a raté presque cinq ans de ma vie. Et puis mon existence a plus changé au cours de ces deux derniers mois qu'auparavant. Seules deux personnes m'ont accompagnée durant cette transformation. Le premier est en prison et le second porte une couronne de sang. Kilorn les appellerait mes ennemis.
C'est drôle. Mes ennemis me connaissent mieux que ma famille. »

L'héroïne est toujours un personnage avec qui j'ai un peu de mal. Je suis plutôt mitigée mais je l'apprécie déjà mieux que dans le tome précédent. Son principal défaut, c'est de trop parler. De trop nous parler, de trop en dire aux lecteurs, trop décrire. Elle a un côté par là encore plus « martyr » et « arrogante ». Toutefois, je dois saluer que c'est vraiment très loin d'être une héroïne parfaite et ça, c'est un bon point. Des erreurs, elle en fait. Les personnages secondaires la confrontent sans cesse, osent lui dire que quelque chose cloche dans ses ordres ou ses réactions. C'est donc un personnage en perpétuelle évolution, qui se cherche, et dans le chaos qu'elle vit actuellement, c'en est que très logique.

J'ai adoré les personnages secondaires cependant ! J'aimais déjà bien Cal auparavant, mais il était assez discret. S'il a une personnalité plutôt en retrait malgré sa facilité à se faire respecter, j'ai trouvé qu'il se dévoilait bien plus ici. Et avec l'épreuve qu'il traverse, je l'ai trouvé émouvant et torturé à souhait. Farley aussi prend de l'ampleur. Elle m'avait si peu marquée que je ne m'en souvenais pas et j'ai (re)découvert quelqu'un plein d'aplomb. Elle n'est d'ailleurs jamais très loin de Shade, le frère de Mare, qui est certainement le personnage m'ayant le plus convaincue. Quant à Kilorn, il a son petit charisme, mine de rien !

« Le moindre son porte et Cal ne desserre donc pas les dents. Ce qui ne m'empêche pas de l'observer. Il est mal à l'aise, en lutte contre tous ses instincts de soldat, de prince, d'Argent. Le voilà en train de suivre l'ennemi vers l'inconnu... et pour quelle raison ? Pour m'aider ? Atteindre Maven ? Un jour, ces raisons ne lui suffiront plus pour continuer. Un jour, il cessera de me suivre et je dois m'y préparer. Je dois décider ce que mon cœur autorisera, et quelle solitude je suis prête à supporter. »

Je crois que je comprends pourquoi ce tome deux a été une déception pour beaucoup. La dynamique est différente du premier tome, autant dans ses personnages que dans ses péripéties. Mais pour ma part, c'est cette dynamique différente qui m'a plu. Red Queen part un peu dans tous les sens à mon goût : beaucoup trop d'action pour un seul tome, trop d'intrigues, trop de trop. Dans Glass Sword, ça se calme. La lenteur et le fait que l'on se concentre sur une quête principale (avec des enjeux secondaires importants) tempèrent la sensation d'aller trop vite et de rater des choses. Et par là, j'ai eu l'impression que l'univers et les personnages faisaient un bond en avant.

  • EN CONCLUSION : Un second tome qui m'a beaucoup plu convaincue que le premier, ce qui est chose rare, et je suis totalement hypée pour la suite. Le troisième tome sera sûrement déterminant pour moi et j'espère que je prendrais autant de plaisir à la lecture que pour celui-ci !

Tome précédent :

Prochaine lecture : Vaudace, tome 2 : Giving in to Temptation de Leila Marmelade.

lundi 15 janvier 2018

Give me 5 books #6.

Photo © seelieknight.
Give me 5 books est un rendez-vous littéraire créé par Laurapassage qui consiste à présenter 5 livres que l'on veut, le jour que l'on souhaite, selon un thème donné chaque semaine.


Le thème de cette semaine la semaine dernière est :
5 livres qui réécrivent un conte.


Oui, oui, c'est le thème de la semaine dernière mais chut, ne le dites à personne ♥


1. Saga Animale de Victor Dixen.

Cette saga m'a valu un très beau coup de cœur (et je la préfère nettement à Phobos du même auteur). Victor Dixen revisite le conte de Boucle d'Or, un conte de mon enfance que je lisais et relisais sans cesse, de manière poétique et entraînante. Le second tome, lui, revisite le conte originale de La Reine des Neiges, et là, c'est une vraie claque !

2. Winter de Marissa Meyer.

Chaque tome de la saga des Chroniques Lunaires revisite un conte, même le tome réservé à Levana : Cendrillon, le Chaperon Rouge, Raiponce, Blanche-Neige. Mais c'est dans Winter que j'ai trouvé les références au conte originel (Blanche-Neige) bien plus nombreuses, au point d'être une vraie mine d'or. Ce n'est pas mon tome préféré mais tous ces clins d’œil m'ont énormément plu !

3. Au bois dormant de Christine Féret-Fleury.

Un thriller YA qui revisite à sa sauce le conte de La Belle au bois dormant. Ce n'est pas un roman qui fait l'unanimité mais c'est un roman pour lequel j'ai eu un coup de cœur. J'ai adoré trouver tous les petits clins d’œil au conte d'origine et l'atmosphère sombre a bien son charme. Un tueur en série surnommé le Rouet ? J'ai accroché de suite.

4. La princesse au petit pois d'Eloisa James.

Regardez-moi cette couverture sublime ?! Ce troisième tome, tiré de la série Il était une fois (une série de romances historiques revisitant justement des contes) est mon préféré. J'ai pris un plaisir fou à suivre les deux protagonistes se tourner autour. Bon, les clins d’œil au conte de La princesse au petit pois sont assez timides (selon mes souvenirs) mais c'est quand même assez rare qu'on choisisse de réécrire ce conte en particulier, il faut le souligner...

5. Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas.

Si dès le second tome, l'aspect conte est rangé au placard (triste quelque part, mais ça n'atténue absolument pas la qualité de la saga n'ayez crainte ♥), ce premier tome est lui sans conteste très fortement inspiré de La Belle et la Bête. Les clins d’œil pleuvent, même si l'autrice installe son propre univers et ses propres personnages. Vu que ce conte est l'un de mes préférés, ça ne m'a pas déplu du tout et ça a même rajouté son charme à l'histoire !

dimanche 14 janvier 2018

Cosy Sunday #17.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Une petite semaine, je me remets tout doucement de ma panne livresque après ma dernière déception... Percy Jackson, tome 4 : La bataille du Labyrinthe a d'ailleurs été d'un très grand réconfort, j'ai une fois de plus adoré, sans surprise. Puis j'ai continué Divine Nanami avec le tome 8 (et je ne résiste pas du tout à Tomoe avec ses cheveux long ♥).

Red Queen, tome 2 : Glass Sword de Victoria Averyard.

(Résumé du 1er tome) Les Argents n'ont rien à craindre de nous, les Rouges. Tout le monde le sait. Nous ne sommes pas leurs égaux, même si rien ne nous différencie en apparence. Le seul signe distinctif, extérieur en tout cas, est que les Argents se tiennent bien droit, tandis que nous avons le dos courbé par le travail, l'absence d'espoir et la déceptions inévitable face à notre sort. »
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, passe ses journées à voler pour subvenir aux besoins de sa famille, jusqu'au jour où elle se découvre un pouvoir extraordinaire digne d'un Argent, et même d'un prince argent. Dans la prison dorée du palais d'Archeon, elle apprend la duplicité pour tenter de renverser le couple royal et libérer ses semblables.




Harry Potter, book 1 : Harry Potter and the Philosopher's Stone de J.K. Rowling.
VF : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers.

Dear Mr Potter,
We are pleased to inform you that you have a place at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. Please find enclosed a list of all necessary books and equipment.
Term begins on 1 September. We await your owl by no later than 31 July.
Yours sincerely.
Minerva McGongall
Deputy Headmistress.
Harry Potter's life changes forever on his eleventh birthday, when beetle-eyed giant Rubeus Hagrid delivers a letter and some astonishing news. Harry Potter is no ordinary boy: he's a wizard. And an extraordinary adventure is about to begin...


Contrairement à beaucoup, je ne suis pas du tout déçue de Glass Sword, au contraire même ! J'avais bof-ment apprécié le premier tome et ici je redécouvre positivement l'histoire et l'univers 🙂 J'avance toujours doucement dans le Harry Potter illustré, sinon. Mais les dessins sont fous ! Je vous ferai sûrement un top de mes préférés sur Twitter une fois le livre 
terminé !
J'ai les yeux plus gros que le veeeentre, je sais ! Mais je compte bien terminer Glass Sword et Vaudace T2. Rajouter une petite BD ne me fera pas de mal du tout... et j'ai très envie de romance historique en plus !

The End of the F***ing World, S01E01 à E06 : J'arrive pas à savoir si j'aime ou pas, c'est weird.
Devilman Crybaby, S01E01 à E06 : Trop d'images « sexe » mais les personnages sont wow.
The Good Place, S01E10 à E13 : J'ai pas vu la fin venir, je suis sur le cul (j'ai adoré cette S01) !
Sekaiichi Hatsukoi, S01 entière + S0E01 à E04 : Revisionnage d'un animé yaoi que j'aime beaucoup ♥

Voldemort: Origins of the Heir (fanfilm) : Un fanfilm franchement réussi ! Je suis rarement convaincue par les fanfilms et je décroche vite, mais celui-ci m'a captivée dès le début. Les effets, la magie, sont bien faits et les acteurs sont plutôt convaincants malgré quelques petits défauts. Je recommande du coup ! (à voir sur youtube : ici)


The Bold Girl parle du roman et du film Wonder, qui ont tout deux étaient deux coup de 💙
Plouf qui lit a enfin découvert Gardiens des cités perdues et même si elle chipote, elle a beaucoup aimé 😉


Bonne semaine et jolies lectures à tous !

mercredi 10 janvier 2018

La bataille du Labyrinthe (Percy Jackson #4) • Rick Riordan.



Percy Jackson, book 4: Percy Jackson and the Battle of the Labyrinth
de Rick Riordan.
VF : Percy Jackson, tome 4 : La bataille du Labyrinthe.
Genre : Fantasy, jeunesse.
Mon édition : Puffin Books.
342 pages.



Résumé : Honestly, blowing up another school was the last thing I wanted to do.
As the son of a Greek god, I've had my share of neardeath disaster -and now my arch-enemy Luke wants to invade our camp via an ancient labyrinth.
If he succeeds, thousands of bloodthirsty monsters will attach. So it's 'Goodbye, sunshine; hello, darkness' as four of us descend into the terrifying underground and beyond...



17/20.

  • J'AI AIMÉ : Retrouver mon cher Percy, l'action au rendez-vous.
  • J'AI MOINS AIMÉ : /.


/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu les tomes précédents /!\

Plus j'avance dans Percy Jackson, plus c'est une certitude que cette saga se classe dans mes préférées. Retrouver Percy et ses aventures est TOUJOURS un plaisir. Et ce quatrième tome ne déroge pas à la règle, surtout qu'on s'approche de la fin et que c'est presque la dernière ligne droite. La bataille du labyrinthe nous offre des péripéties intenses, une course contre la montre sur fond du célèbre Labyrinthe de Dédale et j'ai adoré !

Luke est très proche de réveiller Cronos et d'envahir le camp des Sangs-mêlés. Lui mettre des bâtons dans les roues est une quête pour Annabeth et Percy ! Tous les deux, accompagnés de Grover et Tyson, se lancent à la recherche de Dédale qui pourrait bien les aider à reculer le moment de l'invasion. Ce n'est sans compter que le Labyrinthe est fourbe, plein de monstres et de pièges, et que les Dieux se font une joie de s'en mêler.

« Grover sighed, 'she said Percy knows the answer. That's something.'
They all looked at me.
'But I don't!,' I said. 'I don't know what she was talking about.'
Annabeth sighed. 'All right. Then we'll just keep going.'
'Which way?' I asked. I really wanted to ask what Hera had meant -about the choice Annabeth needed to make. But then Grover and Tyson both tensed. They stood up together, like they'd rehearsed it. 'Left,' they both said.
Annabeth frowned. 'How can you be sure?'
'Because something is coming from the right,' Grover said.
'Something big,' Tyson agreed. 'In a hurry.'
'Left is sounding pretty good,' I decided. »

Le troisième tome précipitait enfin les choses au niveau de l'intrigue, dans le quatrième : nous sommes en plein dedans ! Percy et ses amis sont au devant de la scène, tout le camp resté en arrière à combattre les monstres de plus en plus nombreux attend d'eux qu'ils réussissent à retarder les troupes ennemis, voire qu'ils empêchent Luke de parvenir à ses fins. C'est une succession d'actions qui ne laissent pas une minute de repos au lecteur. Et pour notre plus grand plaisir, on en prend plein les mirettes, surtout au niveau de la mythologie que j'ai trouvé encore plus présente que précédemment (et toujours bien revisitée et racontée).

Percy est toujours mon grand préféré. Dès les premières pages il me faisait déjà mourir de rire... Il a le don de détendre l'atmosphère et son sens de l'humour dédramatise toujours les situations dangereuses. J'adore toujours autant ses interactions avec les personnages, et surtout les Dieux. Ce jeune garçon a le don soit d'attendrir leurs vieux cœurs préhistoriques (c'est tout comme), soit de les faire tourner en bourrique. L'un comme l'autre, c'est toujours des moments que j'attends avec impatience.

« Annabeth broke her cookie in half. 'Percy has this plan.'
Reluctantly I told my mom.
She nodded slowly. 'It sounds very dangerous. But it might work.'
'You have the same abilities, don't you?' I asked. 'You can see through the Mist.'
My mom sighed. 'Not so much now. When I was younger it was easier. But, yes, I've always been able more than was good for me. It's one of the things that caught your father's attention, when we first met. Just be careful. Promise me you'll be safe.'
'We'll try, Ms Jackson,' Annabeth said. 'Keeping your son safe is a big job, though.' »

Au fil des tomes, je me suis aussi attachée à Annabeth, intelligente, courageuse, et loyale. Cette fille en a dans le bide et on voit bien les traits d'Athéna dans son caractère. Et puis Grover et Tyson sont aussi de la partie, toujours attachants et qui ont bien grandi depuis le début. Enfin, mon préféré parmi les personnages secondaires : Nico. J'ai été ravie de revoir ce personnage rencontré seulement dans le tome précédent. Il fait bien partie de ces personnages que j'ai envie de câliner en disant « tout ira bien, tout ira bien » (d'ailleurs je suis sûre que Percy est d'accord avec moi).

  • EN CONCLUSION : Un quatrième tome toujours à la hauteur de mes espérances. A chaque, je suis sûre de ne jamais être déçue avec Percy Jackson ! Le prochain tome signe déjà la fin de cette première saga de Rick Riordan et je ne suis pas prête du tout... Snif. Déjà.

Tomes précédents :

Prochaine lecture : Red Queen, tome 2 : Glass Sword de Victoria Aveyard.

mardi 9 janvier 2018

Winter at Cedarwood Lodge • Rebecca Raisin.



Winter at Cedarwood Lodge
de Rebecca Raisin.
VF : (Pas de VF).
Genre : Contemporain.
Mon édition : Harper Collins.
403 pages (ebook).





Résumé : This winter it’s time to fall in love at Cedarwood Lodge…
After years of dreaming, Clio Winters is finally fulfilling her childhood dream of renovating the gorgeous old Cedarwood Lodge in Evergreen and turning it into the perfect destination for celebrations, weddings and extravagant birthday parties. The huge property used to be a bustling holiday camp, now Clio wants to bring it back to its halcyon days – which will be a lot of hard work! Returning back to the small town of her youth she’s glad to have one of her best friends still around to lean on, Micah who is just as solid as he used to be. But with her own secrets pushing her to run from her glamorous life in New York, she’ll have to tread carefully, especially when the far-too-handsome-for-his-own-good contractor, Kai, shows up on her doorstep…
Sure she’s here in Evergreen to change her life, but there is no way she’s falling in love!



08/20.

  • J'AI AIMÉ : Le personnage d'Amory.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Une héroïne inintéressante, 95% du roman parle de mariage.


A la fois merci et désolée aux éditions Harper Collins. J'étais très enthousiaste à l'idée de commencer ce roman, que je pensais léger et parfait pour la saison puisqu'il regroupait trois nouvelles de l'autrice autour de Noël et de l'amour. Ce fut au final une grande déception. Ce livre m'a causée une panne livresque phénoménale. Il n'est pas archi-mauvais ou plein de défauts (voir les chroniques positives sur Goodreads), mais je l'ai trouvé très très fade.

Suite à un scandale avec d'anciens clients, Clio fuit New York pour revenir dans sa ville natale. Là, elle réalise son rêve d'enfance : celui de racheter le Cedarwood Lodge et de le rénover. A Evergreen, elle espère que le scandale sera enterré et la jeune femme tente de reconstruire sa carrière d'organisatrice de mariage. Elle peut compter sur ses amis, sa famille, et un certain Kai pour ça. Mais l'amour rôde-t-il dans l'air... 

« "It's not even seven in the morning, Kai. It's freezing out." Winter was creeping closer every day, the sky dark, somber. And I did not clib mountains, not for anything. I was made for high heels not hiking boots.
"Then we'll walk faster. Come on..." He tok my hand, leaving me no choice but to follow; he snagged my scarf from the hoow and passed it back to me. Still, I tried to extricate myself with excuses.
"Kai, it's very sweet of you to invite me, but I'm not really a fan of exercise. You go, and I'll have a nice hot coffee ready for you when you return. I've got so much work to do!"
"No dice. Get going." He stood behind me with his palms against my back, pushing me like a child, vefore grabbing my hand and starting out in a jog. The shock of cold air on my face, and running, was almost too much to bear.
It wasn't until we were at the foot of the mountains that I noticed he still held my hand. »

Dès les premières pages, j'ai malheureusement senti que ça n'allait pas le faire mais j'ai persévéré (obstinée comme je suis). Le courant n'est pas du tout passé avec Clio, et au fur et à mesure des pages mon ressenti ne s'est pas amélioré. Le récit est entièrement en langage soutenu (alors que Clio nous livre ses pensées à la première personne), ce qui a crée de suite une barrière entre elle et moi. Mais surtout... La jeune femme est absolument obsédé par les mariages et l'idée du mariage, si bien que j'en ai fait une overdose.

Je pensais lire une romance (même plusieurs, car nous avons des protagonistes secondaires qui se tournent autour) de Noël tout en douceur et mignonitude, et finalement j'ai bouffé du mariage à toutes les sauces ! Trop rares sont les moments où l'intrigue amoureuse et l'intrigue par rapport au mystère qui entoure le passé du Cedarwood Lodge avancent. Et beaucoup trop nombreux sont les passages où on nous parle de nappes, de menus, de fleurs, et de futures mariées. Le travail de Clio prend une place considérable et étouffante, et même dans sa vie privée elle ne peut s'empêcher de penser aux mariages de ses amis (qui se mettent à peine en couple) ou à son propre mariage...

« "Darling, I'm not asking you to marry him, I'm only saying that I think you need some balance. If I don't lecture you, you'll spend every waking hour crunching numbers and making those ridiculous pie charts before ending the night planning your dream wedding on Pinterest. And soon enough you'll be a shriveled-up old maid in some windy, creaky lodge with a menagerie of animals who share your bed.
I duffawed. "As if! I don't even use Pinterest any more!"
"Liar. You forgot to make your dream-wedding board secret. I like the pearl wedding dress the best, the blackless gown... stunning."
I wanted to dissolve into the floorboards. How could I have forgotten to make it secret! I'd been planning my own wedding since I could talk, but what was wrong with that? I just really liked weddnigs. »

L'autrice ébauche pourtant plusieurs intrigues qui auraient été très intéressantes, notamment autour de la mère de Clio, et puis la relation amoureuse de Micah (son meilleur ami) et Isla, qui sont plutôt mignons dans leur genre, ou les doutes d'Amory (sa meilleure amie) que j'ai trouvé la plus spontanée et normale de tous. Je ne résiste pas à quelques secrets de famille et de jolies histoires d'amour. Mais on les laisse beaucoup trop mariner au second, voir au troisième plan. A trop faire passer le mariage et la rénovation dans les moindres détails au premier plan, je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire ou à m'attacher aux personnages.

  • EN CONCLUSION : Je commence l'année avec une déception de taille. Winter a Cedarwood Lodge se range dans les lectures les plus ennuyeuses que j'ai lu et c'est bien dommage.

Prochaine lecture : Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe (en VO) de Rick Riordan.

dimanche 7 janvier 2018

Cosy Sunday #16.

Mon Sunday's books était déjà inspiré et différent du Sunday's books créé par Saefiel à la base, mais maintenant il change de nom et devient le Cosy Sunday ! Dans ce rendez-vous hebdomadaire, vous retrouverez mes lectures passées, en cours et à venir, ainsi que mes visionnages de la semaine, mes publications, et les articles des copinautes qui ont accaparé mon attention.

Mon dernier Cosy Sunday remonte à mi-décembre... J'ai terminé le mois avec ces trois-là ! Chroniques Lunaires, tome 4 : Winter a été, sans surprise, une très bonne lecture qui a su me tenir en haleine tout du long. Les Montgormery et les Armstrong, tome 1 : Au-delà des mots a été une romance historique toute mignonne et qui m'a quelque peu réconciliée avec l'autrice. Et puis, j'ai lu un petit manga pour me détendre, la suite de Divine Nanami, le tome 4.

Début janvier, j'ai continué donc mon shojo en cours (j'ai décidé de me concentrer sur un manga à la fois, ça m'évitera de m'éparpiller ^^). J'ai lu le tome 5, le tome 6 et le tome 7 de Divine Nanami et c'est toujours super à suivre même si j'ai une préférence pour l'animé ! Et puis... j'ai terminé Winter at Cedarwood Lodge que je me traîne depuis deux semaines et c'est vraiment une grosse déception.


Percy Jackson, book 4: Percy Jackson and the Battle of the Labyrinth de Rick Riordan.
VF : Percy Jackson, tome 4 : La bataille du labyrinthe.

(Résumé du 1er tome) Look, I didn't want to be a Half-Blood. I never asked to be the son of a greek god.
I was just a normal kid, going to school, playing basketball, skateboarding. The usual. Until I accidentally vaporized my maths teacher. Now I spend my time battling monsters and generally trying to stay alive.
This is the one where Zeus, god of the sky, thinks I've stolen his lightning bolt -and making Zeus angry is a very bad idea.




Harry Potter, book 1: Harry Potter and the Philosopher's Stone de J.K Rowling.
VF : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers.

Dear Mr Potter,
We are pleased to inform you that you have a place at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. Please find enclosed a list of all necessary books and equipment.
Term begins on 1 September. We await your owl by no later than 31 July.
Yours sincerely.
Minerva McGongall
Deputy Headmistress.
Harry Potter's life changes forever on his eleventh birthday, when beetle-eyed giant Rubeus Hagrid delivers a letter and some astonishing news. Harry Potter is no ordinary boy: he's a wizard. And an extraordinary adventure is about to begin...


J'ai à peine commencé mon tome de Percy Jackson mais je sais qu'il va me plaire. Percy me fait déjà beaucoup rire ! Pour ma relecture d'Harry Potter T1 en illustré, j'y vais tout doucement et je déguste. Les illustrations sont tellement magnifiques !
Je pense me lancer dans la suite de Red Queen, que j'espère apprécier plus que certains d'entre vous (je n'ai aucune attente donc tout est possible ^^). Et faut que je pioche dans ma PAL service presse puisque j'ai du retard, et ce sera la suite de Vaudace ! Une romance contemporaine qui se passe au Gabon.

Yuri!!! on ice, S01E08 à E12 : J'ai fini mon rewatch et toujours beaucoup trop d'amour pour cet animé ♥
Vampire Knight, S01E05 à E13 : Fini aussi mon rewatch de la S01 et j'ai adoré ! Ça me donne envie d'écrire des FF...
The Good Place, S01E05 à E09 : Qu'est-ce que j'aime bien ! Un vrai régal !

Once Upon a Holiday : Un film de Noël sympa et mignon, avec une histoire plaisante, mais sans réel plus par rapport à ce que j'ai déjà visionné dans le même thème !
Pokemon le film : Je te choisis ! : Une déception... Et pourtant j'adore Pokemon et regarder un des films est toujours un plaisir. Celui-ci a voulu faire trop de remakes de la série, ce qui précipite les scène, et la voix des pokemons est vraiment à côté de la plaque 🙁
Star Wars VIII : Les derniers Jedi : Excellent ! J'ai adoré d'un bout à l'autre et je n'ai pas vu le temps passer. J'ai du mal à comprendre les critiques négatives. Quelques passages sont peut-être forcés mais l'ensemble tient et nous offre de sacrées scènes d'action (puis les personnages ♥).

Jumanji : Bienvenue dans la jungle : Une très bonne surprise ! On a adoré et on l'a même vu deux fois. C'est un remake intelligent, moderne, avec des clins d'oeil au film original et au monde du jeu vidéo.
The Wave : Un film catastrophe aux images magnifiques, mais qui ne convainc pas sur le fond... Certes, dans les films catastrophes, les clichés sont tous les mêmes. Mais ici la lenteur est en plus de mise et on s'ennuie pendant un bon moment.

➤ Tag : Tag PKJ Adieu 2017.

Les lectures de Feflie a succombé au charme de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.
La Passe-Miroir T1 a été un beau coup de cœur pour Citadelle Imaginaire
Bunny's Books me donne envie de sortir The Curse T1 de ma PAL en 2018, tout comme The bold girl qui nous a écrit un avis très enthousiasme sur la saga entière !
Les lettres de Sel a eu un gros coup de coeur pour Shades of Magic T1 et ça, ça me fait plaisir 🖤


Bonne semaine et jolies lectures à tous !
Decorated Christmas Tree