dimanche 20 août 2017

L'amour en 10 leçons (La famille St. John #2) • Sarah MacLean.




La famille St. John, tome 2: L'amour en 10 leçons
de Sarah MacLean.
Genre: Romance historique.
Mon édition: J'ai lu (Aventures & Passions).
406 pages.





Résumé: Désigné par une gazette féminine comme la proie idéale pour les débutantes en mal d'alliances, Nicholas St. John décide de quitter Londres et d'en profiter pour aider un ami. Georgina, la sœur du duc de Leighton, s'est enfuie et demeure introuvable. Nicholas accepte de se lancer à sa recherche. Son enquête le conduit dans un village du Yorkshire où il fait la connaissance de lady Isabel Townsend, qui requiert ses talents d'expert en antiquités. Une femme pour le moins surprenante, qui gère son domaine d'une poigne de fer et ne tarde pas à lui tourner la tête, mais qui semble cacher bien des secrets... 


17/20.

  • J'AI AIMÉ: Le pétillant d'Isabel, la mignonitude de Nicholas.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

J'avais envie et besoin d'une romance historique, et quoi de mieux que piocher mon auteure favorite pour ce genre ? Une fois encore, le don de Sarah MacLean pour nous raconter des histoires d'amour trépidantes et pleines d'aventures a frappé ! L'amour en 10 leçons est un condensé de réparties bien placées, d'humour bien dosé, et de romantisme mignon à souhait. C'était si addictif que je n'ai pu que le dévorer en une seule après-midi !

Quand le duc de Leighton vient trouver Nicholas pour lui demander de retrouver sa sœur, ce dernier ne peut pas refuser : c'est enfin l'excuse rêvée pour fuir loin des dames qui lui courent après depuis cet article beaucoup trop reluisant à son sujet dans la presse féminine... Mais, c'était sans penser qu'il atterrirait dans le reculé Yorkshire, dans une maison délabrée seulement occupée par des femmes, et tenue par la très pimpante Lady Isabel qui le désarçonne totalement. 

« - J'aimerais que vous me disiez de quoi vous avez parlé.
- De vous, répondit Nick sans quitter James des yeux.
- De moi ? murmura Isabel, certaine d'avoir mal entendu.
- De vous.
- Et... et alors ?
Avec des gestes appliqués, Nick coupa un morceau de mouton, y ajouta un cube de pomme de terre saupoudré de persil, porta le tout à sa bouche et se mit à mastiquer. A mastiquer si longuement que l'impatience d'Isabel la fit sortir de son silence.
- Oh, pour l'amour du Ciel, avalez donc !
Nick se tourna vers elle avec une surprise feinte.
- Vraiment, lady Isabel, quelle vigueur dans l'injonction ! Vous devriez vous montrer plus prudente... Vous risquez de me donner une indigestion.
- J'en serais désolée, croyez-moi, lord Nicholas. Cela vous amuse, n'est-ce pas ? ajouta-t-elle quand il pouffa doucement.
- Je l'avoue. En vérité, je m'aperçois que je m'amuse dès que je suis avec vous. »

Lady Isabel a été un vrai petit coup de cœur en soi ! N'ayant jamais fait son entrée dans le monde, et ayant été lâchement abandonnée par son père bien avant sa mort, c'est une femme qui se fiche totalement des convenances et qui vit très bien où elle est, comme elle est. Chez elle, les jeunes femmes qui fuient les hommes y sont les bienvenues et Isabel veille à ce qu'elles se sentent bien. Elle a un sacré caractère et a tendance à tout affronter avec le panache d'un guerrier. Elle n'a peur de rien, fonce dans le tas, touche à tout, et a décidément le cœur sur la main. J'ai pris un plaisir immense à la suivre, elle et son côté totalement déluré qui fait fondre Nicholas... autant que ses manières la fait fondre de son côté !

Nicholas St John, lui, est typiquement le héro que j'aime dans la romance historique. Déjà, je préfère de loin les petits Lords anglais aux Highlanders, c'est plus fort que moi. Mais surtout, je les préfère comme lui ! C'est à dire : amusant, séduisant, qui n'a pas froid aux yeux face à une femme intelligente, et qui se fiche pas mal du regard des autres. Nick est tout ça à la fois, et il est tendre, doux, avec un bon petit côté romantique qui s'ignore !

« - Si j'ai besoin de vous pour m'aider à les garder ici, qu'est-ce que cela fait de moi ? Qu'est-ce que je 
deviens ? 
Il revient alors vers elle et referma ses mains autour de son visage.
- Vous vous trompez. Je sais ce que c'est que de se croire seul au monde. Mais c'est rarement le cas.
Isabel ferma les yeux. Il y avait si longtemps qu'elle était seule ! Mais elle ne voulait lui montrer ni sa tristesse ni sa faiblesse.
Pourtant, quand il poursuivit, elle ne peut s'empêcher de s'accrocher à son regard ferme.
- Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme vous. Quelqu'un, homme ou femme, doté d'une telle force, d'un tel courage. Non, vous n'êtes pas seule. Vous ne le serez jamais. »

La romance est donc un petit délice. Peut-être un poil conventionnel pour du MacLean, mais très plaisant du début jusqu'à la fin. Parfois, une romance sans grosses vagues, ça fait tout simplement du bien. Et ici, Isabel et Nicholas vont parfaitement ensemble et n'ont pas besoin de situations ultra-cocasses pour nous faire sourire et nous attendrir. Leur duo forme d'avantage une équipe, un tandem sur la même longueur d'ondes que deux rivaux, et ça marche totalement !

  • EN CONCLUSION: Encore une très bonne romance de la part de Sarah MacLean, je suis vraiment jamais déçue par elle ! L'amour en 10 leçons nous présente une histoire truffée de peps et d'échanges acidulés qui m'a complètement ravie.

Tome précédent:

Prochaine lecture: Jeu de Patience, tome 1 de Jennifer L. Armentrout.

vendredi 18 août 2017

Empire of Storms (Throne of Glass #5) • Sarah J. Maas.



Throne of Glass, book 5: Empire of Storms
de Sarah J. Maas.
VF: Keleana, tome 5 (pas de VF prévue).
Genre: Fantasy, YA.
Mon édition: Bloomsbury.
689 pages.




Résumé: Blood will run. Dreams will shatter. An army must rise.
The assassin-queen has sworn not to turn her back on her kingdom again. Especially when she might be the only one who can raise an army to keep the Dark King from unleashing his beasts upon them all. But Erawan will wield Aelin's past, her allies, and her enemies against her.
With a powerful court trusting Aelin to lead them, and her heart devoted to the warrior-prince at her side, what -or who- is she willing to sacrifice to spare her world from being torn apart?


19/20.

  • J'AI AIMÉ: La tension s'accumule, la richesse des personnages.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Aelin devient inaccessible. 

 /!\ Spoilers évidents si vous n'avez pas lu les tomes précédents /!\

Tout ce que je peux vous dire comme introduction, c'est qu'il était temps que je lise ce cinquième tome qui attendait depuis un peu trop longtemps à mon goût dans ma PAL ! Pour être honnête, il me faisait peur. Je connais le goût sadique de l'auteure pour torturer ses personnages et ses lecteurs (quiconque a lu le troisième et quatrième tome sait de quoi je parle), j'avais donc peur de ne pas être de taille à encaisser. Ce cinquième tome est effectivement une bombe, encore une fois, même si je ne l'ai pas apprécié autant que les deux précédents !

Aelin a gagné une grande victoire, mais le chemin est encore long pour vaincre Erawan, qui ne se cherche désormais plus à se cacher. La jeune femme s'impose en tant que reine, avec auprès d'elle, sa cour ; des amis qui éprouvent une loyauté sans faille pour elle et qui possèdent chacun des pouvoirs incroyables. C'est avec ce soutien et celui de ses alliés qu'Aelin est prête à évoluer et à former une armée... mais les obstacles sont toujours là sur sa route et le temps manque cruellement...

« They could buy her as much time as possible. Try to fight their way out -for her, and the future of this armada.
Dorian's face had revealed the same thoughts as he clasped hands with him and said quietly, "It is not such a hard thing, is it -to die for your friends."
Rowan didn't bother insisting they were going to live through this. So Rowan had given him a grim smile and replied, "No, it is not." »

Le personnage autour duquel gravite l'histoire, Aelin, est un personnage que j'adore depuis le tout premier tome, depuis ma rencontre avec elle alors qu'elle n'était encore qu'un assassin. Son côté « sassy » me fait toujours rire et comme c'est bien rare qu'on arrive à présenter l'arrogance d'une femme aussi positivement, eh bien j'applaudis ! Je l'ai vu évoluer, je l'ai vu gagner en maturité, en sérieux, je l'ai vu maîtriser de grandes forces, je l'ai vu tomber amoureuse, etc. Mais dans ce tome-ci, je l'ai vu devenir reine. Vraiment reine. Et c'est avec ce constat que je l'ai malheureusement trouvée moins accessible. De tous les tomes, c'est le premier où j'ai ressenti ça. Dans Empire of Storms, il m'a été difficile de m'identifier ne serait-ce qu'un minimum à elle, et mon intérêt a totalement privilégié les autres personnages: Manon, Lysandra, Rowan, Aedion, Dorian, etc...

« "And what she called me -the Queen Who Was Promised. Promised when? To whom? To do what? I've never heard that phrase in my life, not even before Terrasen fell."
"We'll figure it out." And that was that.
"How can you be so... fine with this?" Embers sprayed from her like a swarm of fireflies.
Rowan's mouth tightened. "Trust me, Aelin, I am anything but fine with the idea that you are a fair game to those immortal bastards. I am anything but fine with the idea you could be taken from me like that. »

Ces personnages là sont toujours aussi passionnants, d'ailleurs. Dorian est celui que j'aime chaque fois un peu plus ; Malgré tout ce qu'il a vécu, il garde une douceur qui est la bienvenue. Tout comme Manon ; La sorcière prend de l'ampleur depuis le troisième tome, devenant un personnage phare et attachant, crédible également dans son évolution. Rowan est toujours un petit chouchou en soit. Lysandra, une excellente surprise. Et Aedion me touche beaucoup. Tous ces personnages sont maîtrisés et nous offre leurs pensées, leurs espoirs, leurs peines. On ne fait qu'un avec eux. Et dans ce cinquième tome, d'autres font d'avantage leur apparition et ne manquent pas de nous intéresser. Si le lecteur pensait impossible de faire entrer plus de personnages dans la balance, alors l'auteure réussit à lui prouver le contraire haut la main.

« Manon understood in that moment that there were forces greater than obedience, and discipline, and brutality. Understood that she had not been born soulless; she had not been born without a heart.
For there were both, begging her not to swing that blade. »

L'univers est toujours aussi puissant et intrigant, plein de magie et de mystères. C'est ce genre d'univers où le lecteur est emporté dans une quête dangereuse, mortelle, avec des menaces de tous les instants... et qui pourtant arrive aussi à faire rêver. Dans les moments d’accalmie, il est tout à fait possible de se surprendre à s'imaginer évoluer dans ce monde.

L'histoire, quant à elle, se calme un peu, si j'ose dire. Si le livre nous offre quelques lenteurs, il nous offre aussi un beau calme avant la tempête. Une tempête que l'on redoute tout du long. La tension monte, grandit ! Les complots, les stratégies, les scènes d'action, tout nous mène vers une seule issue que l'on devine proche : LA bataille finale, l'ultime affrontement. On nous y prépare totalement et je suis PRÊTE ! Vivement la suite !

  • EN CONCLUSION: Un cinquième tome qui ne se classe pas parmi mais préféré mais qui reste incontournable, bon, et prenant. Il est difficile de ressortir de cet univers haletant et qui nous en fait voir de toutes les couleurs. Difficile d'en ressortir en un seul morceau.

Tomes précédents:

Prochaine lecture: La famille St-John, tome 2: L'amour en 10 leçons de Sarah MacLean.

dimanche 13 août 2017

Sunday's books #126.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

Une semaine mitigée je dirais, puisque j'ai connu une déception avec Entre ses griffes T1: Le tueur à l'as de pique, une romance très peu convaincante avec un manque de maturité assez flagrant. Heureusement que ma lecture en cours, dont j'ai lu la moitié, m'a permise de bien terminer la semaine.

Ce que je suis en train de lire en ce moment:


Throne of Glass, book 5: Empire of Storms de Sarah J. Maas.
(Résumé du tome 1) After serving out a year of hard labor in the salt mines of Endovier for her crimes, 18-year-old assassin Celaena Sardothien is dragged before the Crown Prince. Prince Dorian offers her her freedom on one condition: she must act as his champion in a competition to find a new royal assassin.
Her opponents are men-thieves and assassins and warriors from across the empire, each sponsored by a member of the king's council. If she beats her opponents in a series of eliminations, she'll serve the kingdom for four years and then be granted her freedom. Celaena finds her training sessions with the captain of the guard, Westfall, challenging and exhilarating. But she's bored stiff by court life. Things get a little more interesting when the prince starts to show interest in her ... but it's the gruff Captain Westfall who seems to understand her best.
Then one of the other contestants turns up dead ... quickly followed by another. Can Celaena figure out who the killer is before she becomes a victim? As the young assassin investigates, her search leads her to discover a greater destiny than she could possibly have imagined.

Ce que je vais lire ensuite:

Je pense que je vais avoir besoin de romance, après ce cinquième tome de Throne of Glass ! Je vais sûrement commencer L'amour en 10 leçons en parallèle de Empire of Storms cette semaine, car ce dernier devient de plus en plus explosif et je sens que je vais avoir besoin d'une béquille pour décompresser xD Ensuite, en tout cas, cette semaine ou la semaine d'après, je m'attaquerai ENFIN à Jeu de Patience !

---
---

• Ma série de la semaine •

- Strong Woman Do Bong Soon: Saison 01, épisodes 07 à 11. Ah c'est tellement sympa !

• Mon film de la semaine •

- Moi, moche et méchant 3 (15,5/20) : Un troisième opus sympa, avec un méchant que j'ai bien aimé (les musiques qui l'accompagnent sont cools !) et une Lucy très touchante avec les trois petites. Cependant, il est quand même moins drôles que les précédents, c'est dommage !

---
---

Sur le blog cette semaine:


Chez les autres:

- Chems book me donne vraiment envie laisser sa chance à Je te hais... passionnément !
- La route des lecteurs nous parle de La cave, livre qui m'intrigue de plus en plus.
- Libertea a adoré le léger et frais Viser la lune, que je conseille grandement !
- Marinette nous partage son dernier coup de cœur avec passion: Les fiancées du Pacifique.


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥

mardi 8 août 2017

Le tueur à l'as de pique (Entre ses griffes #1) • Aurore Doignies.




Entre ses griffes, tome 1: Le tueur à l'as de pique
d'Aurore Doignies.
Genre: Romance, bit-lit.
Mon édition: MxM Bookmark.
298 pages.





Résumé: Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois... 
Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité. 
Mais quand le destin s’en mêle... 


11/20.

  • J'AI AIMÉ: Les idées prometteuses.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Les personnages immatures, le manque d'intrigue.

Entre ses griffes était une saga qui me tentait plutôt bien, avec le résumé du premier tome qui regroupe un peu tout ce que j'aime en matière de romance paranormale, et aussi avec les couvertures que je trouve plutôt sympathiques. Malheureusement, ma lecture ne s'est pas passée comme je l'espérais... Je peine un peu à trouver des points positifs même si ce n'est pas mauvais, car les points négatifs, eux, m'ont sauté aux yeux.

Le tueur de l'as de pique a sévit dans le campus où enseigne Kyren Lakelan, ce qui amène le FBI sur les lieux. Interrogé dans le cadre de l'affaire, le Thérianthrope (métamorphe) rencontre Cameron, un des agents qui ne le laisse pas indifférent. Mais voilà, les relations sérieuses, ce n'est pas son truc, il préfère les relations d'un soir... Ce qui n'est pas le cas de Cameron, qui est plutôt bien décidé à le faire changer d'avis. Alors que l'enquête de Cameron et la nature de Kyren s'en mêlent, Kyren laissera-t-il une chance à l'agent du FBI ?

« Il avait certainement des hallucinations auditives. Pour quelle autre raison Cameron l'aurait-il invité à danser ?
Un sourire en coin naquit sur le visage de son vis-à-vis.
- Tu remues sur le rythme de la musique depuis tout à l'heure, lui dit Cameron, visiblement amusé. Autant le faire sur la piste, pas vrai ?
- Avec vous agent Gilroy ?
Cameron lui offrir cette fois un franc sourire.
Cette vision fit faire une pirouette au cœur de Kyrin. Ou peut-être pouvait-il accuser les bières ? Les Thérianthropes étaient connus pour ne pas supporter les effets de l'alcool: leur organisme le traitant plus vite que celui des Humains, la plupart d'entre eux étaient saouls avec une seule bière.
- Cameron, rappela ce dernier. Je ne suis pas en service, là. »

Je suis une bonne amatrice de bit-lit, alors je me suis très vite penchée sur cette série. Le résumé me laissait un avant-goût plein de promesses que je n'ai malheureusement pas retrouvé. Je m'étais attendue à un petit climat tout en tension, amoureuse comme policière, et il n'y a eu ni l'un ni l'autre. La romance prime sur l'univers et sur les personnages, et celle-ci avance beaucoup trop vite à mon goût. Il suffit par exemple d'un échange de quelques minutes pour que les deux en viennent déjà à parler sentiments avec leurs amis respectifs. On peut me justifier ça comme on veut (magie, coup de foudre, etc), ça ne prend pas avec moi, ça manque de maturité. Une maturité qui est d'ailleurs absente chez les personnages et leurs interactions, je trouve.

Le tueur à l'as de pique est quasiment absent, aussi, et ça m'a déçue. L'enquête importante de Cameron, qui stagne depuis des années, est tellement reléguée en arrière plan que j'ai fini détachée de l'histoire. Le récit n'est pas immersif et se concentre principalement sur la romance, qui est trop rapide comme déjà dit. J'ai donc eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages, à les suivre, à m'inquiéter ou à me réjouir pour eux. Ce qui est dommage parce qu'il y avait matière à faire, je pense. Quand on lit le résumé, on s'attend à ce que l'auteure aille plus loin que ça, en tout cas.

« Kyren ne put réprimer un sourire et s'assit face à son ami avant de se servir un morceau de rôti.
- Il y a un type...
- Mignon ? demanda Jérémy.
Revoyant immédiatement avec netteté la silhouette de marathonien, les cheveux châtains et les magnifiques yeux gris de l'agent Gilroy, Kyren opina un peu rêveusement avant de sentir comme un tremblement dans sa poitrine.
- Depuis que j'ai croisé ce mec, j'ai des réactions bizarres, Jé.
- Bizarres comment ? s'enquit son ami entre deux bouchées.
- Son odeur... Son parfum est comme imprégné dans mon esprit, répondit-il. Et quand il était près de moi, j'avais envie de me presser contre lui et de ronronner...
- Il te draguait ?
- Pas le moins du monde ! Il m'interrogeait à propos d'un de mes étudiants.
- C'est un flic ? grimaça Jérémy.
- C'est un agent du FBI, soupira Kyren.
- De mieux en mieux.
- Je sais. »

Il y a des bonnes idées ci ou là, avec quelques fois de bons dialogues entre les personnages. Néanmoins, ce premier tome m'a vraiment fait qu'une faible impression et je ne retiens malheureusement que les lacunes. Que ce soit chez Cameron, Kyren, ou leur relation, j'ai ressenti beaucoup trop de manques pour que quoi que ce soit me passionne.

  • EN CONCLUSION: Des idées et des promesses qui manquent d'approfondissements et de maturité. D'autres lecteurs y trouvent et y trouveront leur compte, mais pour ma part, j'ai plutôt déchanté à la lecture et ce n'est pas une saga dont je lirai la suite.

Prochaine lecture: Throne of Glass, book 5: Empire of Storms (VO) de Sarah J. Maas.

lundi 7 août 2017

Sunday's books #125.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu ces deux dernières semaines:

Deux petites semaines... De retour de vacances, ce n'est vraiment pas facile de reprendre son rythme et ses repères... D'autant plus que j'ai eu une dernière semaine plutôt chargée. Mais j'ai pu finir La Passe-Miroir T2: Les disparus du Clairdelune, un tome toujours très bon même s'il m'a moins plu que le premier. Et j'ai lu Mercy Thompson T5: Le grimoire d'argent, une suite addictive, comme toujours avec Mercy !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:



Entre ses griffes, tome 1: Le tueur à l'as de pique d'Aurore Doignies.
Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois... 
Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité. 
Mais quand le destin s’en mêle... 



Ce que je vais lire ensuite:

J'ai bientôt fini Le tueur à l'as de pique (qui me fait beaucoup lever les yeux au ciel...), et je compte enchaîner sur Throne of Glass T5 ! J'ai HÂTE !! Mais en même temps, je ne suis pas du tout prête oh la la.

---
---

Sur le blog ces deux dernières semaines:

Rendez-vous: Bilan du mois | Time to choose.

Chez les autres:

- Idée à lire a succombé à Wonder.
- Pluie de mots pousse un coup de gueule sur le fait de genrer la lecture !
- Les lectures de Feflie s'est lancée dans Charley Davidson T3 et a pris son pied.
- Les lectures de Marinette a été agréablement surprise par Lux T1 !


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥

vendredi 4 août 2017

Le grimoire d'argent (Mercy Thompson #5) • Patricia Briggs.




Mercy Thompson, tome 5: Le grimoire d'argent
de Patricia Briggs.
Genre: Bit-lit.
Mon édition: Milady.
383 pages (ebook).





Résumé: Mercy Thompson vient de passer les deux derniers mois à tenter d'échapper aux griffes de la Reine des vampires. Et maintenant le chef des loups-garous de la ville a besoin de son aide. Un grimoire renfermant les secrets des faes vient d'être découvert et le monde est sur le point d'apprendre à quel point ces derniers sont impitoyables... et dangereux.
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances...


17/20.

  • J'AI AIMÉ: Les liens de meute, le personnage de Samuel.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu les tomes précédents /!\

Mercy Thompson est vraiment une saga dont chaque tome est un plaisir à la lecture. Arrivant désormais au cinquième tome, je sais que je peux m'y plonger sans crainte ; Je suis sûre et certaine d'aimer. Ce cinquième opus n'échappe pas à cette règle puisque je n'en ai fait qu'une bouchée. Chaque tome a un rythme entraînant, avec des péripéties qui s'enchaînent et qui donnent un sacré côté addictif à l'histoire.

Le libraire aux origines faës, qui a confié à Mercy un certain grimoire, a disparu. Et quelques détails donnent l'impression à la jeune femme que le livre qu'elle a maintenant en sa possession est recherché. Pourquoi ? Comment ? Mercy n'a pas un instant pour réfléchir à la question, quelques faës sont sur sa trace ! Déjà qu'elle ne vit pas un moment facile en se confrontant à la meute d'Adam qui ne l'accepte pas en tant que membre à part entière...

« - Hé, Mercy, dit Samuel alors qu'Adam m'ouvrait la porte.
Je me tournai vers lui et il m'embrassa sur le front.
- Sois heureuse, dit-il, et l'étrangeté de la formule me fit marquer un temps d'arrêt, mais la suite de la phrase me rassura. Je suis de garde cette nuit. Je serai probablement parti à ton retour. (Il leva les yeux vers Adam et lui décrocha un regard de mâle dominateur qui fit plisser les yeux à mon compagnon.) Occupe-toi bien d'elle.
Puis il nous poussa dehors et referma la porte sur nous avant qu'Adam puisse s'offusquer de l'ordre reçu.
Au bout d'un moment qui me sembla très long, Adam finit par éclater de rire en secouant la tête.
- Ne t'en fais pas, répondit-il en sachant très bien que le loup de l'autre côté de la porte entendrait ses paroles. Mercy s'occupe très bien d'elle-même. Moi, je me contente de nettoyer les dégâts, ensuite. »

J'avais un peu peur de moins aimer que les tomes précédents, car des loups-garous, vampires, et faës, ce sont ces derniers qui me passionnent le moins dans l'univers de l'auteure (pas qu'ils ne sont pas intéressants, loin de là, même)... Mais heureusement, je ne me suis pas ennuyée un seul instant et ce fut un régal. Je pense que le fait d'être beaucoup parmi les loups-garous durant ce tome y est pour quelque chose. Je le répète à chacune de mes chroniques sur Mercy mais j'A-DO-RE les loups-garous de Patricia Briggs, ils me fascinent totalement !

Ici, même s'il est question de faës et de grimoire, le lecteur est surtout plongé dans la meute d'Adam. Il est question de hiérarchie, de tensions, d'alliances, et de Mercy qui tente de se faire une place et qui cherche qui sont ses alliés, qui sont ses ennemis. Et les loups-garous de Patricia Briggs sont tous bien différents. Au fil des tomes, le lecteur a appris à en connaître certains et en apprécier d'autres (Warren est mon chouchou et Ben n'est pas loin derrière ♥). C'est un plaisir de les retrouver et de retrouver leurs relations avec Mercy, quelles qu'elles soient. Ces relations ne sont pas toujours au beau fixe, d'ailleurs dans ce cinquième tome les conflits ressortent... Pas beaucoup sont ravies de voir qu'une femme-coyote est la compagne de l'Alpha !

« - Je n'avais pas pensé que tu n'étais pas au courant, s'excusa-t-il d'une voix toujours rauque. J'aurais dû penser à te le dire. Adam a foncé vers ta chambre et moi vers celle de Sam: elle était cachée sous le lit.
Je m'essuyai les nez contre mon épaule, mes deux mains étant occupées par Médée et, de toute façon, pleines de ses poils. Puis je me penchai et embrassai Ben sur le bout du nez.
- Merci, lui dis-je. Elle m'aurait vraiment beaucoup manqué.
- Ouais, marmonna-t-il en s'étirant, les mains posées délicatement sur son ventre, elle nous aurait manqué à nous aussi. C'est le seul chat que je connaisse qui supporte les loups-garous.
Il avait l'air étrangement vulnérable. Il n'avait sans doute pas l'habitude d'être traité en héros.
- Ne crois pas que ce soit si flatteur que ça, commenta Adam d'un ton ironique. Elle aime aussi les vampires. »

Le personnage de Samuel m'a également bien plu et agréablement surprise dans ce tome là. Je n'ai jamais été une grande fan du personnage, que je trouve habituellement plus encombrant que touchant (oui, oui... désolée). Mais ici, je l'ai étrangement beaucoup aimé. J'ai aimé ce que l'auteur en avait fait, j'ai aimé son loup, et j'ai trouvé qu'on avançait vraiment pas mal de son côté et par rapport à son histoire personnelle !

L'intrigue, elle, reste fidèle à ce qu'on connaît de la série: une pincée d'humour pour alléger « l'enquête » principale, des personnages hauts en couleur avec des interactions toujours passionnantes, et un côté addictif qui fait tourner les pages en moins de deux. J'ai également apprécié que ce soit un tome un peu plus calme pour Mercy, après deux derniers tomes pas très tendres avec elle... Ça fait du bien de se reposer un peu ! Enfin... « reposer » est un bien grand mot, mais je suis certaine qu'on se comprend !

  • EN CONCLUSION: Ce cinquième tome est toujours aussi bon et nous propulse aux premières loges des relations pas toujours faciles d'Adam, Mercy, et la meute. Il nous montre par la même occasion qu'une meute n'est pas toujours 100% lié comme un monstre à plusieurs têtes. Encore une fois, ma lecture me laisse sur une envie de très vite lire la suite !

Tomes précédents:

Prochaine lecture: Entre ses griffes, tome 1: Le tueur à l'as de pique d'Aurore Doignies.

mardi 1 août 2017

Time to Choose #26.

Le Time to Choose est un rendez-vous initialement proposé par Galleane qui consiste chaque mois à choisir trois livres de sa PAL et d'en lire au moins un. Personnellement, je vais corser les choses en ne considérant pas mes objectifs remplis si je n'ai pas lu les trois. Et parmi ces trois, je choisirai: un livre comptant dans un challenge, un livre tiré au sort, un livre choisi librement.
→ La petite nouveauté/variante: J'ai décidé d'intégrer une lecture « joker », choisie par mes abonnés, pour l'échanger avec une autre si jamais j'en ai besoin !

Ma sélection d'Août:
Le livre comptant dans un de mes challengesThrone of Glass #5: Empire of Storms (VO) de Sarah J. Maas.
Le livre tiré au sortPeri Reed #1: Drafter de Kim Harrison.
Le livre choisiLa famille St John, tome 2: L'amour en 10 leçons de Sarah MacLean.

Le joker:
Le livre choisi par mes abonnés Twitter Lux #2: Onyx de Jennifer L. Armentrout.

Juillet a connu de nouveau un 3/3 et ça fait beaucoup de mois à la suite que ça arrive ! Je suis plutôt contente, je gère :D Ce mois-ci, j'espère que ce sera le cas aussi. Toutes ces lectures me tentent, en plus de faire avancer quelques sagas. Autant lier l'utile à l'agréable !
Decorated Christmas Tree