jeudi 5 avril 2018

Wild Men #1 • Jay Crownover.



Wild Men, tome 1
de Jay Crownover.
Genre : Aventure, romance.
Mon édition : Hugo Roman (New Romance).
391 pages.





Résumé : Leo se remet difficilement d'un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même. Sa meilleure amie Emrys, cet être qui fait tourner toutes les têtes sur son passage, prend les choses en main : elles vont partir une semaine en plein coeur du Wyoming pour une randonnée équestre loin de tout. Elles rencontrent alors les frères Warner, des « pas vraiment cowboy » très sexy et c'est immédiatement explosif entre Cy et Leo : lui est mystérieux et taciturne, elle est grande gueule et ne se laisse pas faire ; une armure pour cacher sa fragilité.
Mais l'excursion prend rapidement un tour très inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu'ils le pensaient, les membres du groupe ne sont pas tous ceux qu'ils prétendaient être et l'aventure devient alors menaçante...
A travers ce périple au grand air, Leo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Certains étant plus réelles que d'autres. Ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie.


17/20.

  • J'AI AIMÉ : La densité des personnages, le décor que l'on imagine facilement.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Les scènes de sexe mal écrites.


Une petite romance contemporaine de temps en temps, ça fait du bien. Et autant se diriger vers ce qui me déçoit que très rarement : Hugo Roman (d'ailleurs merci pour l'envoi de ce roman ♥) et une autrice qui a déjà su me séduire ! J'ai adoré ce premier tome de Wild Men qui a su me transporter à la perfection dans les contrées sauvages du Wyoming et auprès de Leo qui se reconstruit. J'ai aimé ce qu'a fait l'autrice de son histoire, ses prises de risques, et son grain d'aventure ajouté à la romance. Ça, c'est une saga que je vais suivre de près ! 

Lassée de voir sa meilleure amie, Leo, se renfermer et se morfondre suite à la trahison de son ex-petit ami, Emrys prend les choses en main et décide d'organiser des vacances dans un ranch pour que les deux amies se retrouvent. Au programme de cette petite retraite : une semaine coupée du monde extérieur, randonnées équestres, pêche, et communion avec la nature. Rien de mieux pour re-souder leur amitié. Toutefois, rien ne se passe comme prévu quand les guides sexy s'en mêlent, surtout Cy qui titille le cœur de Leo, et que les montagnes sauvages abritent un danger insoupçonné de tous...

« Je n'avais jamais été aussi stressée ou terrifiée de ma vie. Toutes les choses dont je me souciais d'habitude paraissaient triviales et stupides. Maintenant, je comprenais ce qu'était une vraie catastrophe, et qu'il n'y avait aucun moyen d'empêcher le chaos quand il venait de facteurs extérieurs. La seule façon de vivre une vie maîtrisée et rassurante était de ne pas avoir de vie... exactement ce que je faisais avant que Cyrus Warner et son Grand Ouest ne fassent éclater cela en mille morceaux. »

Les mots de l'autrice en début de roman m'ont tout de suite touchée. Jay Crownover a eu envie d'essayer quelque chose de nouveau, sachant que tous ses lecteurs ne la suivraient pas forcément. Écrivant moi-même, la prise de risque, l'envie d'écrire ce qu'on aimerait lire, écrire pour soi avant tout, en ayant tout de même peur que ce soit mal reçu, je le comprends. C'est donc de très bon pied et en me sentant proche de l'autrice que je me suis lancée... Et c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles ça a tout de suite accroché avec moi.

Les romances de cowboy m'inspirent rarement et celle-ci est ma toute première ! Et pour une première, je suis loin d'être déçue. Les trois frères Warner qui vont guider les huit randonneurs sous leurs responsabilités ont tous leur propre charme. Mais celle que j'ai aimé, c'est Leo. L'autrice a aussi pris le pari de ne se concentrer que sur elle. Nous n'avons qu'elle, ses pensées, ses émotions, son passé, ses questions, tout ce par quoi elle passe pour se relever de son échec. Et j'ai adoré Leo du début jusqu'à la fin, même quand elle n'est pas toujours agréable. Elle a un côté assez sassy qui m'a bien plu. Elle a du mordant, du courage à revendre, et une volonté qui ne demande qu'à être retrouvée. Et elle est très respectueuse des autres femmes, même possibles rivales, et c'est assez rare (malheureusement) pour que je le souligne ici.

Les qualités de Cy ne sont pas mises de côté pour autant. Si nous n'avons pas ses pensées, nous avons un personnage tout aussi développé que Leo et que nous apprenons à connaître au fil des pages. C'est le frère Warner solitaire, qui sourit peu, qui n'aime pas trop se mêler à leurs clients, mais qui se révèle aux côtés de Leo autant que Leo se révèle lors de son voyage. C'est un peu dommage cependant qu'à côté de leur alchimie évidente, leurs réparties, leurs gestes tendres, les scènes sexuelles ne soient pas toujours très bien... écrites.

« Nous nous sommes regardés pendant un moment, on patientait, on s'observait. En un clin d’œil, son expression bourrue et attirante est devenue une chose contre laquelle un simple mortel ne peut protéger son cœur. Pas étonnant que cet homme ne souriait pas souvent, car quand il le faisait, le monde arrêtait de tourner. J'ai sursauté face à la brillance aveuglante de ses dents blanches sous son apparence dure et sévère. Il était magnifique et son sourire était extraordinaire. Il lui donnait l'air d'un homme qui ne porte pas le poids du monde et de milliers de responsabilités sur ses larges épaules.
J'ai levé une main pour la poser sur sa joue et ai frissonné quand sa barbe a gratté ma main.
- Tu souris, Cy.
- Je suis heureux, Leo. »

Heureusement, ce premier tome a tout plein de bons points pour passer au dessus de ce détail. L'un étant l'aventure, et on sent toutes les inspirations des comédies romantiques version cowboy de l'autrice et c'est bon à prendre. Le second étant la romance bien construite, même en un petit laps de temps. Le troisième étant les personnages, tous autant qu'ils sont. Leo, Cy, mais aussi Emrys, les autres frères Warner, et les autres randonneurs. Ils sont creusés, ils possèdent un relief certain, et ils sont attachants. Jay Crownover sait les mettre en avant, les exploiter et nous donner envie de les découvrir d'avantage. Ils ont chacun une personnalité travaillée et c'est rafraîchissant de ne pas seulement avoir une toile de fond, mais un véritable tableau riche en couleurs, en nuances, et en détails.

  • EN CONCLUSION : Un premier tome qui m'aura presque totalement convaincue et qui me donne très très hâte de découvrir le tome suivant, surtout qu'il mettra notre chère Emrys à l'honneur (et difficile de ne pas l'aimer). Cy et Leo forment un couple flamboyant, fier, et fort, et qui aura su me transporter à travers toute leur aventure.

Prochaine lecture : Agents Virtu'elles, tome 1 : Disparitions à Versailles de Virginie Platel.

tâches d'encre

  1. Je ne suis pas tentée par le theme mais je suis contente qu'il t'ai plu !
    J'ai entendu dire que l'auteure était adorable alors j'ai tout de même envie de découvrir sa plume :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement c'était une lecture bien sympa. Une des rares romances où j'ai apprécié d'avoir un seul point de vue ^^

      Supprimer
  2. Déjà que je n'aime pas lscènes de sexe dans les livres, mais si en plus elles sont mal écrites ! De toute façon, les romances c'est pas trop mon truc. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il n'y a pas non plus beaucoup de sexe donc c'est facilement "oubliable" même si le moment j'ai levé les yeux au ciel. J'ai pas le souvenir que c'était pareil dans le tome de Marked Men que j'ai lu. Mais en dehors, bref, ce premier tome m'a beaucoup plu ^^

      Supprimer
  3. Hé bien moi qui ne suis pas trop romance, tu as titillé ma curiosité !
    On sent que tu as beaucoup aimé, et forcément j'ai envie de me pencher sur l'histoire aussi maintenant ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai adoré ma lecture c'est certain :)
      En tout cas si tu te lances, j'espère que ce sera une bonne expérience pour toi aussi !

      Supprimer
  4. Tu me donnes envie de m'intéresser de plus près à ce roman alors que la couverture m'avait plutôt donnée envie de fuir loin (et vite) x) Par contre j'ai bien ri avec l'extrait que tu proposes, le "J'ai sursauté face à la brillance aveuglante de ses dents blanches" est magique 😂

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree