samedi 4 novembre 2017

November 9 • Colleen Hoover.




November 9
de Colleen Hoover.
Genre : Romance contemporaine, drame.
Mon édition : Hugo Roman (New Romance).
353 pages.





Résumé : Ce jour-là, le 9 novembre, en allant déjeuner avec son père au restaurant, Fallon ne s'attendait pas à rencontre Ben. Elle ne se doutait pas que les quelques heures qu'ils passeraient ensemble seraient aussi magiques. 
Ben veut devenir écrivain et son projet de livre passionne la jeune femme. Quant à Fallon, elle avait le rôle principal dans une série télévisée et une brillante carrière s'ouvrait à elle avant que sa vie ne bascule lors d'un terrible incendie deux ans auparavant. L'attirance entre eux est forte et immédiate.
Mais, à dix-huit ans, ils sont encore si jeunes pour décider de leur avenir. Et Fallon doit s'envoler pour New-York, le lendemain, où elle espère relancer sa carrière. A priori, rien ne semble possible entre eux.
Mais comment le savoir ? 
Ils vont alors se fixer rendez-vous le 9 novembre, pour conserver la magie de cette rencontre et la confronter au temps qui passe.
Les années vont défiler, les 9 novembre aussi, tous différents et surprenants. Fallon et Ben vont en apprendre un peu plus, à chaque fois, sur leur présent mais aussi sur leur passé.



17/20.

  • J'AI AIMÉ : Un « instamour » qui défie les clichés, une romance mignonne.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Un sentiment de lenteur parfois.


A l'idée de recevoir November 9, j'étais à la fois totalement excitée et aussi un peu craintive. Il faut dire que j'ai lu deux CoHo : un que j'ai adoré (Ugly Love) et un autre qui m'a laissé un sentiment persistant de malaise (Maybe Someday). Celui-ci était un peu celui qui allait faire pencher la balance, quoi. Et merci beaucoup Hugo Roman pour cet envoi, parce que la balance a penché du côté positif ! J'ai adoré November 9. Dès le début j'ai été transporté par l'alchimie de nos deux protagonistes, leur romance naissante, leurs espoirs, et par le soupçon de drame qui les entoure.

Il y a deux ans, Fallon a failli laisser la vie dans un incendie qui lui a coûté sa carrière d'actrice. En effet, de cet incident la jeune femme garde de nombreuses cicatrices et des séquelles psychologiques, notamment un manque de confiance en elle. La voici qui doit revoir ses projets d'avenir. Elle part le 10 novembre pour New York. Pourtant, tout change la veille, le jour de l'anniversaire de l'incendie, où elle rencontre Ben. Il lui fait passer des dernières heures inoubliables à Los Angeles et ils se quittent avec une drôle de petite promesse...

Ben : 
« Dans un soupir qui restait bloqué en moi depuis un an, je me rapproche d'elle, l'étreins dans un élan d'une totale sincérité. La main contre sa nuque, je l'attire vers moi, humant son frais parfum d'hiver. Immédiatement, elle m'enveloppe de ses bras, enfouit le visage contre mon épaule. Je la sens soupirer et nous restons ainsi jusqu'à ce que le taxi ait fait marche arrière pour sortir de l'allée et disparaître au coin de la rue.
Et même à ce moment, on ne se lâche pas.
Elle agrippe le dos de ma chemise dans ses poings fermés et j'essaie de ne pas trop faire attention à sa nouvelle coiffure. Plus douce. Plus légère. Rafraîchissante, et merde, ça fait mal. 
Encore.
Pourquoi est-elle la seule à me mettre dans des états pareils ? »

J'ai beaucoup aimé Fallon, que l'on rencontre à une époque de sa vie où elle est en recherche d'elle-même, de son avenir, où elle en veut encore à son père et où elle manque de confiance en elle. L'incendie a laissé sa marque sur son corps, mais aussi dans son esprit. Comment s'aimer quand les regards se détournent d'elle ? Comment s'aimer quand on était autrefois devant les projecteurs et que maintenant, elle y est indésirable ? A l'aube de sa vie d'adulte, elle est encore fragile et vulnérable. Et on va la voir grandir, évoluer, voir la magie de l'âge s'opérer.

Fallon :
« - Fallon, reprend-il en me soulevant le menton.
Quant je rouvre les yeux, il est beaucoup plus près de moi que je ne le croyais, et il me contemple d'un air lourd de sous-entendus.
- Tout le monde a envie de te regarder. Crois-moi, j'en fais partie. Mais si tout en toi crie « Détournez les yeux », c'est ce qu'on finit par faire. La seule personne qui se préoccupe de ces quelques cicatrices sur ton visage, c'est toi. »

Sa rencontre avec Ben m'a beaucoup touchée. L'auteure fait marcher sa romance sur un cliché du genre : L'instamour. Et elle le manie avec habileté Elle en joue, elle en rit, Fallon étant une grande lectrice de romances elle-même. Et j'ai trouvé cela très intelligent. C'est une romance avec un fond de drame touchant, qui nous serre quelques fois le cœur ou nous tire quelques larmes. Et c'est aussi une romance qui nous fait sourire, et rire, qui possède des échanges tordants entre nos deux amoureux.

November 9 se concentre sur plusieurs années, mais sur une seule date. Un concept que j'ai pu voir avec Un jour de David Nicholls et c'est un concept qui marche. C'est un concept qui prend aux tripes et qui nous fait vivre mille sentiments et émotions en seulement quelques rencontres en tout. Ici le neuf novembre est tout simplement important pour Fallon et pour Ben ; cette date est chargée de passé, d'avenir, et ils la conjuguent tout deux au présent chaque fois qu'ils se voient.

  • EN CONCLUSION : Malgré un peu de lenteurs parfois, November 9 est une romance qui arrive à nous faire chavirer en quelques pages. Colleen Hoover aime saupoudrer ses histoires d'amour de drame et j'ai trouvé ici que c'était tout à fait réussi !

Prochaine lecture : Mercy Thompson, tome 6 : La marque du fleuve de Patricia Briggs.
Outlander, tome 4 : Les tambours de l'automne de Diana Gabaldon.

tâches d'encre

  1. Tu donnes envie de découvrir cette histoire d'amour !!

    RépondreSupprimer
  2. J'espère qu'il me plaira aussi... Parce que nous n'avons pas les mêmes avis sur les autres romans de l'auteure ^^ J'ai adoré Maybe Someday et ai eu plus de mal avec Ugly Love.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je pense que tu peux beaucoup aimer, la romance ne ressemble pas du tout à Ugly Love ! Pour Maybe Someday, j'ai eu un gros problème avec l'infidélité romantisée et les personnages. Donc je pense que tu peux te lancer dans November 9 les yeux fermés même si on n'a pas aimé les mêmes ;)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup le concept du coup il m'intrigue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ce fut une lecture rafraîchissante !

      Supprimer
  4. Tu me donnes envie, et tant pis pour les lenteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que tu ne les ressentiras pas :)

      Supprimer
  5. Je ne savais pas vraiment quelle était l'histoire de November 9 et je dois dire que c'est le livre de Colleen Hoover qui me tente le plus maintenant. Merci pour cette découverte plus en profondeur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le concept te tente, je pense que tu vas juste kiffer cette lecture ;) Donc n'hésite pas à te lancer !

      Supprimer
  6. J'ai lu Hopeless qui ne m'a pas vraiment convaicue donc je recherche le CoHo qui réussira à me convaincre. November 9 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je n'ai pas lu Hopeless même s'il est dans ma PAL ! Mais tous les CoHo ne se ressemblent pas alors il y en a peut-être un ou plusieurs faits pour toi ;)

      Supprimer
  7. Pour ma part, je n'ai pas spécialement aimé maybe someday. Du coup je ne suis pas sûre de retenter l'aventure avec l'autrice. Ceci dit ton avis est plutôt positif alors pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de retenter avec un autre livre, ce n'est pas la même figuration que Maybe Someday !

      Supprimer
  8. J'ai eu de mauvaises expériences avec Colleen Hoover et j'ai plus ou moins jurer de ne plus jamais lire ses livres mais tu me ferais presque changer d'avis !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Alice ! Ah Colleen Hoover, toujours un pur régal ^^ Je ne sais pas encore si je le lis en VO ou en VF celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'un ou l'autre, ça vaut le coup de se lancer ;)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree