samedi 1 avril 2017

Risk • Fleur Ferris.




Risk
de Fleur Ferris.
Genre: Thriller, contemporain, YA.
Mon édition: Hugo Roman (New Way).
300 pages.





Résumé: Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Mais pourquoi est-ce inlassablement Sierra qui obtient tout ce qu'elle veut ? Comme ce mystérieux Jacob Jones, qu'elles ont rencontré ensemble sur un chat en ligne... Évidemment, c'est Sierra qui décroche un rendez-vous ! Pourtant, le lendemain, Sierra ne rentre pas.
L'amie de Taylor a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Taylor ne s'inquiéterait-elle pas pour rien ? Mais au bout de trois jours, la jeune fille doit tout avouer aux parents inquiets, et son entourage se retrouve plongé dans un monde qu'ils n'auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, de la recherche d'un ravisseur... ou d'un tueur ?


15/20.

  • J'AI AIMÉ: Réaliste, beaucoup de thèmes évoqués avec justesse.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Un rythme qui retombe passé la moitié.

Risk est un roman qui m'a directement attiré. Déjà, j'aime bien cette maison d'édition, même si je ne saute pas sur tout leurs livres, et puis le thème m'a tout de suite tapé dans l’œil. Les dangers d'internet, les rencontres virtuelles, un quotidien qui tourne mal, c'était tout à fait dans mes cordes... Surtout que je suis quelqu'un qui a toujours eu un pied dans internet qui a toujours aimé passer du virtuel au réel ! Risk est au final une lecture divertissante, qui fait son boulot, et qui parle avec justesse de son sujet et de l'adolescence.

Taylor et Sierra sont amies depuis l'enfance, leurs mères étant elles-mêmes très proches. Taylor a toujours été réservée, tandis que Sierra a toujours été la plus intrépide. Mais c'est un tandem qui marche. Jusqu'au jour où elles rencontrent toutes les deux un garçon sur internet et que Taylor sent la moutarde lui monter au nez: c'est quand même toujours Sierra qui est le centre de l'attention, qui a ce qu'elle veut, que les gens aiment. Quand son amie décide de rencontrer ce garçon, c'est hors-de-question pour Taylor de l'accompagner.
Seulement, quand Sierra ne donne pas signe le lendemain, Taylor se demande si elle a bien fait. Comment être réellement sûre que Sierra ne fait pas encore des siennes ?

« Les policières se présentent et s'installent sur un siège. Rachel leur explique la situation à toute vitesse, la voix éraillée et les mains tremblantes. Les femmes l'écoutent avec attention puis, après avoir posé des questions pendant une dizaine de minutes, elles nous préviennent qu'elles appellent une unité spéciale pour ce genre d'incident. Pendant qu'on attend, elles continuent à me parler et à m'interroger, avec un calme qui nous apaise toutes. Elles veulent connaître tout le tableau. On toque de nouveau à la porte, et deux autres dames s'introduisent dans la pièce.
- Bonjour, nous sommes de la Brigade crimes sexuels et recherche de mineurs.
Les mots sifflent dans mes oreilles. Ça paraît en dehors de la réalité. Je regarde les nouvelles venues de la tête aux pieds.
Elles sont en civil. L'une a un tailleur jupe avec des talons, et l'autre un pantalon et des ballerines.
Elles s'adressent d'abord à Rachel. Elle leur raconte tout, mais c'est un peu embrouillé. Sur les nerfs, elle se met à pleurer. Je ne supporte pas de la voir. Je baisse les yeux, et de grosses larmes dévalent mes joues.
- Sierra a-t-elle déjà fait quelque chose de ce genre ?
- Non, répond Rachel. Jamais.
- Si, dis-je d'une voix rocailleuse, avant de me racler la gorge. Elle a déjà fait ça. »

C'est un roman que je divise peut-être en trois parties, non pas parce qu'il y a trois parties bien délimitées (il y en a surtout deux je dirais), mais parce que j'ai senti trois rythmes différents. Les cents premières pages ont accaparé toute mon attention, en posant toutes les bases qu'il faut, notamment les relations entre Sierra et Taylor, entre leurs deux familles, et avec leur groupe d'amis. Tandis que le rythme est retombé pour les cents pages du milieu, avec des passages parfois répétitifs bien qu'intéressants, avant de changer de cap pour la fin...

Je trouve le thème de l'adolescence en général vraiment bien exploité. Sierra, Taylor et leurs amis ont autour de quinze ans et l'auteure explore les qualités et les faiblesses de cet âge. La naïveté, surtout, puisqu'on parle des dangers d'internet, mais aussi les rivalités, les jalousies, les mensonges, les rancœurs. Tout n'est pas toujours rose dans le quotidien d'une adolescente de quinze ans et dans ses relations ! Et des situations inoffensives aux premiers abords peuvent parfois prendre de grandes proportions. 

« Une fois que Sierra a terminé, nous sortons retrouver Riley. Callum et Joel sont là. Nous traversons ensemble le terrain du lycée et Sierra attire beaucoup l'attention. Des garçons comme des filles. Un garçon de notre âge l'observe avec un tel intérêt qu'il rentre dans quelqu'un et trébuche. Sierra fait mine de ne pas remarquer, mais le petit sourire sur ses lèvres la trahit.
Quand nous arrivons au portail, je l'embrasse.
- Bonne chance ! J'espère qu'il sera génial.
- Moi aussi ! (Elle s'arrête dans son mouvement.) Je t'adore !
Elle m'embrasse encore, puis part vers la gare d'un pas léger. Je la suis du regard et je me déteste toujours autant de la détester.
- Taylor Gray, tu es bien plus sympa que moi, commente Riley en secouant la tête.
Si elle savait comme je suis jalouse intérieurement... »

Risk aborde beaucoup de thèmes sans faire de hors-sujet et ça m'a beaucoup plu. A travers le quotidien de Taylor, sa mère, ses amis, et la mère de Sierra qui doit faire fasse à la disparition de cette dernière, Fleur Ferris aborde l'amitié, les rapports familiaux, le deuil, la culpabilité, l'ambivalence des émotions. C'est un roman qui, derrière son aspect de divertissement, est là pour sensibiliser: il faut être vigilent, ça n'arrive pas qu'aux autres.

  • EN CONCLUSION: Un fait divers fictif comme on peut en voir des vrais dans les journaux, abordé avec justesse et maturité. La période de l'adolescence y est comprise, sans être jugée, et je conseille vraiment ce roman aux ados ! (les adultes aussi, mais les ados seront sûrement plus réceptifs)

Prochaine lecture: Cuckoo Song (VO) de Frances Hardinge

tâches d'encre

  1. Ce roman a l'air intéressant, le thème me tente bien mais je ne pense pas le lire, j'essaie déjà de lire les livres présents dans ma pal ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, ça m'arrive aussi de tomber sur des livres importants mais d'avoir d'autres priorités ;) y compris dans ma WL !

      Supprimer
  2. J'ai envie de dire pourquoi pas, mais le rythme lent au milieu me fait un peu peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est un roman court, on arrive quand même à se détacher du ressenti et ça ne dure pas !

      Supprimer
  3. Ta chronique confirme mon envie de découvrir ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, en tout cas :)

      Supprimer
  4. Un livre sur lequel je ne m'étais jamais penchée avant ton article, peut-être me laisserais-je tenter un jour ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Je suis contente au moins que tu saches de quoi il parle et de peut-être lui laisser une chance un jour ;)

      Supprimer
  5. Ca fait un moment que ce livre est dans ma WL et ton avis me donne envie d'enfin me décider à l'acheter. Ravie qu'il t'ait plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh cool ! Je suis contente d'être peut-être la personne qui te décide à sauter le pas :) J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  6. Sympa cette lecture ! =)
    Je n'en avais pas du tout entendu parler mais ça donne envie ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça reste vraiment un livre à la fois divertissant et intéressant, qui fait un peu réfléchir. Il est un poil passé inaperçu on dirait !

      Supprimer
  7. Il a l'air plutôt pas mal, même si le résumé n'est pas très attrayant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le résumé correspond. C'est une histoire efficace mais toute basique en soi :)

      Supprimer
  8. Je l'avais lu à sa sortie et beaucoup aimé. (*relis sa chronique*) Apparemment j'avais aussi trouvé la deuxième partie longuette et répétitive, et l'écriture pas top. Mais tu vois malgré ces défauts j'en garde un bon souvenir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'écriture est simple, mais l'histoire laisse effectivement un bon souvenir ! Je pense que c'est un livre parfait pour les ados !

      Supprimer
  9. J'ai bien envie de découvrir ce livre mais je n'en fait pas non une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Si tu as l'occasion, n'hésite pas cependant :)

      Supprimer
  10. Je l'ai lu l'année passée. J'ai bien aimé ma lecture mais, tu as raison, les 100 pages du milieu sont plus lentes. D'ailleurs, l'auteure prend une voie à laquelle je ne m'attendais pas. Après, comme tu dis, ce roman permet de dire qu'il rester vigilent face aux personnes qu'on "rencontre" sur internet.

    RépondreSupprimer
  11. Ce livre me tente beaucoup !
    Merci pour cette très belle chronique :D
    Alice du blog Plume de Chat.

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree