jeudi 28 avril 2016

Le vide de nos coeurs • Jasmine Warga.




Le vide de nos cœurs
de Jasmine Warga.
Genre: Drame, YA.
Mon édition: Hugo & Cie (New Way).
303 pages.





Résumé: Aysel a pris sa décision: elle doit disparaître. Depuis que son père a provoqué l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, la vie est devenue trop difficile à supporter.
Cependant, elle n'est pas sûre d'avoir le courage d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Smooth Passages, un site qui lui permettra de trouver un compagnon pour oser sauter le pas. Elle choisit FrozenRobot, alias Roman, lui aussi victime d'une tragédie familiale.
Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais ils commencent à s'apprivoiser petit à petit. Lorsque la date fatidique approche, Aysel se pose des questions. Méritent-ils de s'infliger un tel sort quand l'amour semble pouvoir guérir les blessures les plus profondes ? Et comment convaincre Roman, dont le cœur est vide depuis trop longtemps ?

18/20.

  • J'AI AIMÉ: Il y a des vérités et un chouette goût d'espoir, Aysel est touchant.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Peut-être trop court.

Ce roman a tout de suite su accaparer mon attention avec deux thèmes phares: la dépression et le suicide à l'adolescence. Des thèmes tabous, parfois mal exploités. J'en attendais beaucoup à ce sujet.  Le vide de nos cœurs est un roman qui m'a agréablement surprise. Il ne s'est pas dévoilé comme je l'espérais, mais j'ai sincèrement aimé le ton et la tournure qu'a pris l'histoire. Ce n'est pas un récit triste et sensible, c'est un récit qui malgré le contexte difficile se révèle drôle, touchant, et teinté d'espoir. Ma surprise réside là. Le roman offre une belle histoire, tout en évitant les clichés et stéréotypes du genre, au point même où un petit coup de cœur a décidé de pointer le bout de son nez !

Les erreurs de son père pèse sur l'existence d'Aysel. Isolée, jugée, crainte, elle vit une existence solitaire et renfermée dans son propre désespoir. La jeune adolescente souffre de dépression. Elle se sent vide, incomprise, inadaptée, et rejetée par la vie elle-même. Pourtant, elle s'estime trop lâche pour passer le cap et tombe sur un site glauque qui propose d'avoir un partenaire de suicide. Ainsi Aysel rencontre FrozenRobot, ou Roman, qui habite la ville d'à côté et qui remplit pleinement ses critères, et la date est fixée...

« Je lui donne mon numéro puis l'ajoute dans mon répertoire en l'enregistrant sous « FrozenRobot ». Il jette un coup d’œil à mon écran. 
- Quoi ?
- Pourquoi tu mets ce nom ?
- C'est plus facile de te considérer par ton pseudo.
Une fois de plus, il me dévisage d'un air dépité.
- Arrête d'essayer de rendre les choses faciles. Rien de tout ça ne sera facile.
Je sais, FrozenRobot. Je sais. »

Je m'attendais à ce que les thèmes principaux soient traités différemment, notamment plus en profondeur. La dépression et le suicide sont des sujets sensibles, à manier avec habileté. Si ce n'est pas approfondi avec Le vide de nos cœurs, ça reste utilisé de manière respectueuse (dans le sens où la maladie est comprise et ne sert pas de contexte inutile). J'ai été vraiment très agréablement surprise. Cette histoire m'a fait du bien. Ce n'est pas LE roman à lire en matière de dépression, même s'il exprime des choses vraies, c'est un roman à lire davantage sur les mains que l'on tend, l'oreille attentive, les rencontres qui peuvent faire changer de perspective.

Aysel est une héroïne on ne peut plus attachante. A travers elle, le désespoir, le sentiment d'isolement et de solitude, est bien travaillé. Mais Aysel n'est pas son désespoir ou sa solitude, elle reste une adolescente avec beaucoup de qualités, mais aussi de sarcasme. Ce qui nous la rend sympathique. Son sarcasme la rend drôle, franche, révèle des failles tout à fait humaines et compréhensibles. Et surtout, son sarcasme l'aide avec Roman, ce garçon encore bien plus renfermé qu'elle.

Aysel et Roman se rencontrent. Les clichés de « L'amour samaritain » sont balayés haut la main. Ce n'est, au fond, même pas une histoire d'amour. C'est une histoire d’aléas de la vie. Ce sont deux adolescents qui tâtonnent. Entre eux, mais aussi avec leur entourage, leurs casseroles, leurs pensées. C'est fragile, incertain, ils se blessent parfois mutuellement, mais ils trouvent ce que la dépression recherche souvent: le besoin d'être compris.

« Jusqu'ici, tout paraissait vraiment définitif, inévitable, prédestiné. Mais à présent, je suis de plus en plus convaincue que la vie réserve parfois plus de surprises qu'on ne peut l'imaginer. »
  • EN CONCLUSION: Un roman qui parfois commet quelques petites maladresses, mais un roman qui est décidément très bon selon moi. Il y a une bonne atmosphère, de bons personnages, et une bonne utilisation de thèmes délicats et actuels. J'ai retrouvé certaines vérités, et de beaux passages. Le vide de nos cœurs m'a offert une histoire différente de mes attentes, et même, d'une certaine manière, au delà de celles-ci.
Prochaine lecture: Demandez-moi la lune ! de Sylvie Barret-Lefelle.

tâches d'encre

  1. Ce sont des thèmes très difficiles à aborder mais qui touchent beaucoup de gens. J'ai été conquise dès le résumé et puisque tu dis que ça a presque été un coup de coeur, je crois que je vais l'ajouter à ma wish list.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet ! Ici, j'ai aimé les thèmes soient un contexte tout en étant bien plus que cela, que ce soit vrai, que l'instant où ça fait "tilt" soit maîtrisé. J'espère qu'il te plaira également :)

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL depuis un petit bout de temps ...

    RépondreSupprimer
  3. Conquise des le résumé. Puis la lecture de ta chronique et le "coup de coeur" valide ce choix de le rajouter à ma wish-list (et je pense qu'il y en sortira cet été)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il saura te conquérir durant la lecture également ! Je pense qu'il sera idéal pour cet été ;)

      Supprimer
  4. Ce livre est dans ma wish-list et ton article me donne encore plus envie de le découvrir ! Merci pour ce partage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! :) J'espère que la découverte sera bonne !

      Supprimer
  5. Il a l'air vraiment pas mal ! Je trouve aussi intéressant de parler de ces thèmes dans ce type de littérature. En tout cas je viens de terminer mon premier Hugo New Way (Risk) et ça m'a donné envie de lire d'autres livres de la collection :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi ! Surtout que ce n'est pas traité comme si les ados étaient idiots et capricieux ^^ Si c'est une lecture légère malgré le contexte, la maladie est comprise.
      Risk me tente beaucoup !

      Supprimer
  6. J'aimerais énormément lire ce livre, il a l'air génial. *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré. J'espère que ce sera ton cas aussi ^^

      Supprimer
  7. Je l'ai en ebook. J'attendais ta chronique avec impatience et je suis RAVIE de voir que ce roman t'a plu ! Du coup, j'ai encore plus hâte de le lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, j'espère qu'il te plaira aussi !! Hâte de voir ton avis ;)

      Supprimer
  8. Oh à la base je n'aurais pas été spécialement vers ce roman mais ton avis me donne très envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      J'espère que tu lui laisseras sa chance ;)

      Supprimer
  9. Ta chronique donne très envie de le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère bien :D Je le conseille !

      Supprimer
  10. Même si à la base de je n'étais pas trop tentée par ce livre, j'ai bien envie de le découvrir grâce à ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  11. Ça me donne tellement envie de me le procurer et de le lire! Dommage que je sois dans un blocage de lecture en ce moment...

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree