dimanche 3 janvier 2016

Genre: Historique.

Là où tombent les anges, Charlotte Bousquet.

Résumé:

Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêves, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l'épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l'exhiber lors de dîners mondains.
Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Quand la Première Guerre mondiale éclate, Robert est envoyé au front. C'est l'occasion pour Solange de s'affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s'organisent peu à peu sans les hommes...

Mon avis, 18/20.
Coup de 

J'ai mis terriblement longtemps à lire ce livre, non pas car il ne me plaisait pas (mon coup de cœur en témoigne ^^) mais parce que la période des fêtes ne s'y prêtait pas tellement. Là où tombent les anges est un livre dur, poignant.
Je suis tombée sur un roman avec tant de sujets intéressants, imbriqués les uns aux autres, et une plume magnifique, pleine de finesse.

---
En bref:
Les -: Une fin qui se réalise trop vite, peut-être.
Les +: Le travail de l'auteure tant au niveau de l'Histoire que la psychologie.
---

« Blanche semble éprouver un sincère intérêt pour Solange et la convie souvent rue de Condé. En dépit de sa timidité, Solange prend plaisir à ces après-midi passés en compagnie de la jeune femme et de ses amis, parmi lesquels Marcel, un jeune peintre condamné au service militaire, qui profite de chaque permission pour revenir à Paris -Marcel lui a timidement demandé de poser pour lui ce qu'elle a refusé, à cause de Robert et sa jalousie... - et Olga, danseuse androgyne aux pommettes hautes, dont les longs regards bleu-vert la troublent terriblement.
Blondel s'étant vanté des artistes que reçoit sa femme, Robert se méfie de plus en plus de ces matinées. La présence d'Henriette et ses rapports fidèles ne suffisent pas à le rassurer.
Pire, il se montre soupçonneux et rude dans sa manière de l'interroger. »

Au départ, ce roman me tentait mais pas forcément plus que ça. J'ai fini par craquer en le voyant d'occasion chez Gibert Joseph et je l'ai commencé peu de temps après. Deux semaines environ se sont écoulées entre le jour où j'ai ouvert la première page et le jour où j'ai refermé la dernière ; Ce roman a été tellement fort, poignant, que je n'ai pu que le dévorer avec lenteur, et en faisant des pauses pour digérer. Dès le début, j'ai su, j'ai senti le coup de cœur.
Pour se libérer de son père terriblement violent, Solange a décidé de suivre sa meilleure amie à Paris pour voler de ses propres ailes. La nouvelle ville lui fait l'effet d'une bouffée d'air frais, même si l'ombre de son paternel plane. Les jeunes filles enchaînent les petits boulots, les bals, et les rencontres. Jusqu'au jour où Solange rencontre Robert, un homme changeant et dont le caractère la sépare de ses habitudes, de sa jovialité, et de sa Lili. La Première Guerre mondiale sera pour elle une aubaine pour renouer avec ses envies et ses besoins.
Solange est un personnage qui m'a beaucoup plu. Oui, elle est soumise dans l'âme, et secrète, et collectionne les mauvaises expériences... Mais Solange est aussi sincère et touchante. Il n'est pas dur de comprendre ses dilemmes, sa situation. Solange a épousé Robert malgré sa répulsion à son égard, tout simplement car elle a trouvé en lui certains repères. Et c'est là, que j'ai trouvé l'auteure juste. Elle se révèle fin psychologue. Elle explore avec Solange les schémas ancrés et inconscients, notamment ici la jalousie et la violence que la jeune femme a toujours connu, avec beaucoup de justesse.
Les autres personnages sont tout aussi criant de vérité. Le tyrannique Robert fait froid dans le dos, propage une ombre dangereuse tout au long du roman. La frivole Lili ne tient pas en place, vogue d'expériences en expériences. Clémence, la douce et rêveuse Clémence, apporte une certaine tendresse et naïveté dans ce décor sombre. Tante Emma, aigrie, renfermée, intrigue le lecteur. Les relations de chacun, entre eux ou avec d'autres personnages secondaires, est un délice. Tout semble authentique, vrai. Tout est aussi complexe que dans la réalité. La relation entre Solange et Tante Emma est celle qui m'a le plus touchée ; j'ai terriblement aimé suivre l'évolution de ces deux personnages.
Il y a un véritablement travail de recherche au niveau du décor. Entre les personnages historiques qui font quelques sauts dans le roman et les citations d'articles de journaux, le lecteur est plongé dans la terrible période de la Première Guerre mondiale comme s'il y était. Nous sommes à l'arrière de la guerre, auprès des femmes, des enfants, des infirmes, des vieillards. C'est une toute autre sorte de peur et de difficultés que ces gens rencontrent par rapport aux soldats envoyés sur le front, mais qui n'est pas moins éprouvante.
En conclusion: Les sujets sont parfaitement maîtrisés et passionnants ; Les difficultés de la guerre, la violence, l'émancipation des femmes. Ce ne fut pas une lecture facile, mais une lecture pleinement enrichissante et marquante. Un beau coup de cœur pour ce roman, dont la plume est magnifique et entraînante.

« Solange relit les quelques phrases notées sur son journal. S'aperçoit qu'elle a oublié la date. Le glisse sous son lit avec un soupir et mouche la chandelle. Tante Emma est une femme étrange. Complexe. Comme l'est leur relation. Une relation qui prend de plus en plus de place dans son existence. Une relation qui l'ancre en elle-même et au monde, et sans laquelle elle se serait depuis longtemps perdue. »

Je le conseille à: Je le conseille à tout le monde, mais avec des réserves pour ceux et celles qui sont très sensibles à la violence faite aux femmes.

Prochaine lecture: Red Queen, tome 1 de Victoria Aveyard.

tâches d'encre

  1. Cela m'a l'air d'être une histoire très réaliste, pertinente et intéressante ! Qui peut-être aborde un sujet un peu "tabou" parfois, dans son intégralité... Enfin c'est se que je pense en lisant ton avis. C'est sûr que les fêtes et l’ambiance du livre ne s'y prête pas, mais le principale c'est que le livre t'as plu. Je ne connaissait pas se livre et je dois dire que tu m'as intriguée ! :)
    A bientôt et bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela ! Réaliste, pertinente et intéressante. Je suis ravie d'avoir donné cette impression puisque c'est mon sentiment exact :) J'espère que tu te laisseras tentée, en tout cas !
      A bientôt, bonne lecture à toi aussi !

      Supprimer
  2. ça donne envie la façon dont tu en parles, mais j'hésite. Je pense tout de même essayer si je le trouve en médiathèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion de le lire, n'hésite pas :) Je te comprends, j'étais dans le même sentiment: il me tentait mais pas trop, finalement je me suis lancée !

      Supprimer
  3. Ta chronique m'a vraiment donné envie de lire ce livre, je viens de l'ajouter à ma wish-list. Ton article est très bien écrit et construit, ce qui a principalement joué dans mon envie de lire ce dont tu parles. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que mon avis te permettra de faire une très belle découverte ! Je suis heureuse de te donner envie de le lire.
      En espérant qu'il te plaira :)

      Supprimer
  4. Je l'ai acheté courant janvier. Je ne pense pas le lire tout de suite car je pense qu'il faut un certain état d'esprit mais j'espère le faire cette année ! :) Contente qu'il t'aie autant plu ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'état d'esprit, il en faut effectivement un. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ♥

      Supprimer
  5. J'ai ce livre dans ma PAL et tu me donnes très envie d'abandonner toutes lectures en cours pour me plonger dedans ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la ! Eh bien si tu te lances, je ne peux que te souhaiter qu'il te plaise aussi !

      Supprimer
  6. Ce livre a vraiment l'air super, mais comme tu le dis à la fin, je ne supporterai peut être pas le sujet de la violence sur les femmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il y a des passages assez durs. Je suis sensible aussi, c'est pour cette raison que j'ai mis un moment à le lire...
      A toi de voir, finalement :)

      Supprimer
  7. On l'a lu à la même période, j'ai beaucoup aimé moi aussi, pas un coup de coeur mais une très belle lecture. J'ai aimé que les femmes soient au centre de ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai lu ta chronique ! ^^ C'est vrai que c'était pas forcément la meilleure période sinon, mais un très beau livre !

      Supprimer
  8. Ce livre ne me tentait pas plus que ça mais ta chronique me donne envie de me le procurer, grrr vile tentatrice xD

    RépondreSupprimer
  9. Ça doit être une histoire à lire... Mais vu que tu émets des réserves pour ceux qui sont sensibles à la violence, je vais peut être attendre un peu ^^.

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree