dimanche 20 octobre 2013

Genre: Drame, romance.

Toi contre moi, Jenny Downham.

Résumé:

Mikey McKenzie et Ellie Parker sont amoureux. Elle a 16 ans, lui 18. C'est leur premier grand amour. Pourtant, rien ne les destinait à se rencontrer.
Elle, issue d'un milieu aisé, bonne élève, se préoccupe avant tout de réussir ses examens. Lui, habitué des services sociaux, travaille pour soutenir sa famille et s'inquiète pour sa sœur, cloîtrée à la maison depuis qu'elle a été violée par un lycéen des beaux quartiers.
L'ennemi de Mickey.
Le frère d'Ellie.

Mon avis, 16/20.

Toi contre moi est un livre que j'ai découvert dans le cadre du Baby-challenge Romance et j'en suis ravie. Je suis très touchée quand le sujet aborde de près ou de loin le viol, sans plonger dans le documentaire, et ce livre m'a offert de très bons moments.
Mikey et Ellie se rapprochent à cause d'un viol. La sœur de Mikey est la victime, le frère d'Ellie est impliqué. Leur romance, autour du désespoir, de l'interdit, et d'un goût de vengeance, a su m'attendrir au maximum.

---
En bref:
Les -: La narration parfois lourde, la fin qui est trop soudaine voire bâclée.
Les +: Le personnages de Mikey McKenzie, la tendresse de la romance, le sujet « tabou » du viol.
---

« Ellie s'enfonça dans son siège. Elle aurait tellement aimé être vieille. Elle aurait volontiers échangé une vie presque finie contre la sienne, si cela avait pu lui éviter d'être ici. « Tu es le témoin principal, n'arrêtait pas de répéter son père, il faut que tu soutiennes ton frère. » »

J'avais déjà entendu parlé de Jenny Downham, en bien, et j'avais envie de la découvrir. Dans ma wishlist, Je veux vivre y trône depuis des mois, mais c'est avec Toi contre moi que j'ai commencé la découverte de cette auteure. Une découverte que je dois à Livraddict et son challenge, une très bonne découverte car cette lecture a su à la fois me toucher et me tenir en haleine. Abordant un sujet difficile et créant une atmosphère un peu à la Roméo & Juliette, famille contre famille, j'étais curieuse... L'auteure aurait pu se planter, passer à côté de l'émotion, rater son histoire, mais heureusement, elle a réussi son pari. Il est difficile de créer une romance crédible au beau milieu de deux familles que tout oppose, qui se déchirent, et qui prétendent chacune être dans le vrai, mais Mikey et Ellie nous prouvent le contraire.
Pour Mikey, tout n'allait déjà pas si bien pour lui et sa famille, mais depuis que sa soeur Karyn se cloître chez eux, refusant de parler à qui que ce soit et de sortir ne serait-ce que sur le perron, c'est de pire en pire. Elle a été violé, et son agresseur va être remis en liberté. Leur mère ne tient pas le coup, s'enfermant dans sa propre bulle, et Mikey essaie tant bien que mal de tenir aussi. Il doit s'occuper d'Holly, sa plus petite sœur, il doit travailler pour nourrir tout le monde, il doit lutter pour que sa mère reprenne son rôle de mère, mais tout ce à quoi il aspire, c'est la vengeance. Il hait Tom Parker et il compte bien le lui faire payer. C'est piégé dans sa haine et son désespoir, se rendant tout droit chez lui pour lui mettre la pâté, qu'il rencontre Ellie. Elle a le malheur (ou plutôt le bonheur...) d'ouvrir la porte. Cette surprise le chamboule, d'autant plus que malgré lui, elle l'intrigue aussitôt. Ils vont se revoir. Au début, ce n'est rien de sérieux, chacun cherche quelque chose de l'autre. Mais plus le temps passe, plus les sentiments s'installent. Et le bouleversement est total.
J'ai eu... un vrai coup de cœur pour le personnage de Mikey. 18 ans, déjà une nombre implacable de responsabilités sur les épaules, et les pieds sur terre. Un jeune dont la famille est en difficulté (autant financièrement qu'à cause des événements) mais qui se démène pour eux. C'est un jeune garçon sincère, authentique. Au début de l'histoire, il nous apparaît paumé. Valdinguant entre son sentiment de vengeance et les rendez-vous intimes avec sa petite amie de passage. Et puis Ellie entre dans sa vie, comme un rayon de soleil. Elle est la sœur de Tom Parker, son ennemi juré, celui qu'il a envie de voir croupir en prison ou mort tout simplement, pourtant elle attire son attention. Elle est différente. Et en elle, il se retrouve. Comme lui, elle a ce sentiment de vide et de tristesse. 
Cependant, même si j'ai trouvé Ellie attachante. Je l'ai beaucoup moins apprécié. Je comprends tous ces actes, toutes ses attitudes, mais je l'ai trouvé trop changeante. La situation est autant difficile pour elle que pour Mikey, peut-être même plus pour elle. Mais quelques fois, je l'ai trouvé à côté de la plaque et injuste envers Mikey. Mais tout deux, ils nous touchent. Il y a cette tendresse, cette affection, très forte entre eux que j'ai trouvé excellemment dosé. Leurs rapprochement et leurs sentiments sont crédibles. Jenny Downham sait comment manier le sujet de l'adolescence, de l'amour, de la détresse, tout en incluant une sensibilisation au viol. Le roman est chargé, bien mené, et on n'a vraiment envie de savoir comment ça va se terminer. Autant pour Karyn, victime, autant pour Ellie et Mikey que tout oppose.
Je suis restée en haleine tout le long. Même pendant mes petites pauses, je reprenais le roman pour lire un petit passage, voire un chapitre entier. Ce livre m'a beaucoup plu. Par son côté fort et touchant mais aussi par toute sa dimension légère mais pas si légère que ça. Je trouve les mots justes tout en étant amenés par une écriture simple. Je suis vraiment moins fan de la fin qui me laisse un goût amer comme « Quoi ? Ca s'arrête là, comme ça ? » mais dans l'ensemble c'est vraiment une lecture que je conseille et qui mêle tout un panel d'émotions: vengeance, haine, doutes, amour, espoir, désespoir. C'est un livre qui est dans le vrai, réaliste. C'est le genre de livre qui me pose une colle quand je dois écrire la chronique: trop de choses à dire, pas assez de vocabulaire pour l'exprimer.

« Mikey avait vu des gens faire ça des dizaines de fois, rester assis à regarder le mouvement de la mer - sac, ressac. Ce n'est pas qu'il n'aimait pas le vent ou l'odeur de la mer, ou la manière dont les vagues ne s'arrêtaient jamais, mais il n'avait jamais compris à quoi cela rimait. Aujourd'hui, c'était différent. Aujourd'hui, il était avec Ellie. »

Je le conseille à: A tout le monde. C'est un beau livre qui mérite d'être découvert, qui mérite qu'on en parle même plus que ça. Le sujet du viol est bien traité, et la romance ne laisse vraiment pas insensible.

Prochaine lecture: Il était une fois, tome 3: La princesse au petit pois, Eloïsa James.

tâches d'encre

  1. J'avais bien aimé ce livre ! Moins dur que Je veux vivre, ce qui m'avait bien plu ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je lirai Je veux vivre, mais si il est bien plus dur, il faudra que je me prépare bien :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis contente que tu l'aies aimé, même si je pense l'avoir plus apprécié que toi !!
    Personnellement, j'ai moins aimé Je veux vivre que Toi contre moi :) Enfin, c'est après coup mon ressenti. Je me rends compte que Je veux vivre, si je l'avais lu maintenant, aurait été une petite déception je pense, alors que je l'ai adoré quand je l'ai lu. Mais Toi contre moi est tellement novateur que je n'aurais pas pu me dire que c'était un peu du déjà vu.

    RépondreSupprimer
  4. Comme quoi, les ressentis et les goûts sont totalement différents d'une personne à l'autre.
    J'ai bien aimé Toi contre moi, pas une adoration, mais j'ai trouvé que c'était une lecture vraiment sympa et qui mérite de se faire connaître :)

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas du tout aimé Je veux vivre, j'avais trouvé l'héroïne vraiment... énervante et je ne pensais pas que l'histoire serait abordée de cette manière-là. C'est un livre qui ne m'a pas laissé un très bon souvenir, du coup j'hésite un peu à lire celui-là. Je pense que je lui donnerai tout de même sa chance. En tout cas, tu me donnes envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
  6. WolfsRain, j'avoue que je ne vois pas du tout comment est l'héroïne de Je veux vivre, mais les personnage de Toi contre moi reste dans la douceur. Je trouve que malgré le sujet et l'émotion forte que j'ai ressenti, ça reste un livre doux :) Je te conseille de lui laisser une chance !

    RépondreSupprimer
  7. Tu arrives presque à me convaincre de l'acheter tout de suite sur le champ. En tout cas je vais le mettre dans ma WL parce que j'ai l'impression que c'est le genre de livre poignant que je peux vraiment apprécier ^_^

    RépondreSupprimer
  8. Ah j'aime vraiment ta chronique Alice, tu dis les choses comme il faut c'est tellement agréable. Et tu trouves malgré tout les bons mots. J'ai ressenti la même chose que toi par rapport à Ellie :) Une bonne lecture pour moi aussi !

    RépondreSupprimer
  9. Ravie de te donner envie de le lire Saefiel, j'espère que tu aimeras ! :)
    Laurie Merci Laurie pour ton petit commentaire ♥

    RépondreSupprimer
  10. Bon, et bien... Il fait que je le lise, voilà :D Merci pour la découverte choupette <3

    RépondreSupprimer
  11. Déjà qu'il me tentait bien, là j'ai vraiment envie de le lire ! :D

    RépondreSupprimer
  12. De rien Bouchon ♥ Et désolée pour ta wish :3

    Herbe Folle, bonne lecture ! J'espère ne pas passer à côté de ton avis quand tu le liras.

    RépondreSupprimer
  13. Personnellement, je n'ai pas encore commencé ce livre, mais il fait parti de ma PAL également. Par contre, je conseille fortement Je veux vivre. Je l'ai dévoré en une après-midi, et il ne m'a pas laissé indifférente!

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree