samedi 20 avril 2013

Genre: Chick-lit.

Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, Eileen Cook.

Résumé:

« Pour commencer, je tiens à apporter un précision essentielle: j'ai une excellente raison de pénétrer par effraction dans l'immeuble de mon petit ami. (...) Doug aurait souligné que, techniquement, il n'était plus mon petit puisqu'il avait rompu. S'il croit que je suis prête à laisser tomber une relation de six ans sur un sourire, un baiser cordial et la promesse de rester bons amis, il se berce d'illusions. De toute évidence, s'il y en a un de cinglé dans cette histoire, ce n'est pas moi... »
Sophie, libraire à Vancouver, est prête à tout pour récupérer son ex. Même à s'improviser voyante et à proposer à Melanie, la nouvelle petite amie de Doug qui s'intéresse au paranormal, une fausse consultation destinée à faire rompre les tourtereaux...

Mon avis, 13/20.

Voici un livre de Chick-lit qui me faisait envie depuis un moment. J'en ai beaucoup entendu parler, et je le voyais beaucoup en librairie avant de me le procurer. J'ai décidé de le lire cette semaine car j'avais bien envie d'un livre léger sans prise de tête. Je dirais que l'objectif est plutôt.. moyennement réussi.
Ce roman compte pour deux challenges au passage: le baby-challenge chick-lit de Livraddict mais aussi le challenge wish-list 2013. Je fais une pierre deux coups ! 

« - Avez-vous une réservation ? demande l'hôtesse.
- Non, je n'ai pas de réservation. Je ne pensais pas que ce serait nécessaire.
- Je vois... Bien, je vais essayer de vous trouver un petit coin. Combien serez-vous en tout ?
- Euh, en tout, il n'y aura que moi.
Je lève mon livre pour le lui montrer, en adoptant l'expression intelligente et profonde d'une personne d'expérience. Par exemple, un professeur d'université qui a passé la journée à éduquer la jeunesse de la nation ou vient de terminer la traduction d'un manuscrit ancien.
- Vous dînez seule ?
Les yeux de la bécasse sont ronds comme des soucoupes. Ses globes oculaires menacent de sauter hors de leur orbites et de s'écraser à terre, mais ils sont retenus de justesse par ses pommettes ultrasaillantes. A son air horrifié, je me demande si je ne lui ai pas suggéré, par inadvertance, de faire un truc obscène avec des légumes.
- Euh... oui, dis-je en baissant la voix.
Je commence à croire que j'aurais mieux fait d'aller chez McDonald's. »

Les -: Je m'attendais à beaucoup mieux. J'ai lu de nombreux avis positifs et emballée, et je m'attendais vraiment à une histoire pleine de peps avec une héroïne très attachante.. Eh bien, pour ma part, rien de tout ça. Il y a de l'humour, oui, il y a de la fraîcheur, oui. Mais je suis restée totalement détachée de tout ce qui se jouait: l'intrigue, les personnages, le dénouement. Mis à part des sourires lors des touches humoristique, je n'ai rien ressenti. Ni compassion, ni joie. J'avais l'impression d'être à l'écart, je lisais, les pages se tournaient, mais rien de plus. L'écriture et l'histoire ne me parlaient pas plus que ça, elles n'ont pas réussi à me transporter, ce qui est dommage car je pensais vraiment qu'avec Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, je serais comblée. De plus, le personnage principal, Sophie, est plutôt imbu de lui-même, dans le sens où Sophie est toujours persuadée d'avoir raison et l'avis des autres ne comptent pas. Ce trait là m'a tout simplement agacée. Ajoutez ce détail à celui de la vengeance.. et vous obtiendrez ce résultat: Je n'ai pas apprécié Sophie. Je suis restée de marbre, et c'est peut-être aussi pour ça que je l'ai vraiment lu de petites doses en petites doses. Je me suis même forcée à le finir: ce n'était pas nul, mais ne pas se sentir impliquée c'est ennuyeux.
Les +: Sophie est une jeune femme de la trentaine qui vient de se faire quitter par son petit ami: Doug, après six ans de relation. Ne l'entendant pas de la même oreille et persuadée qu'ils sont fait l'un pour l'autre, elle est prête à tout pour tenter de le récupérer. Elle le connaît par cœur mais tombe pourtant de haut quand elle apprend qu'il a déjà de nouveau quelqu'un dans sa vie, quelqu'un qui ne lui ressemble pas le moindre du monde. Cette personne s'appelle Mélanie, surnommée Miss Melons à cause de la taille de sa poitrine, et elle n'était pas prévue dans l'équation. Par un concours de circonstances, Sophie apprend que celle-ci est intéressée par le surnaturel et elle décide de jouer la carte de la voyance pour la tromper et arriver à ses fins. On devine très vite que l'histoire va partir en cacahuète à un moment donné, c'est propre à la Chick-lit, les codes sont respectés. Avec une héroïne maladroite et qui n'en fait qu'à sa tête, on le sait dès le départ. C'est d'ailleurs de ces situations qu'en découle de l'humour, c'est grâce à ses maladresses que l'on sourit. Mis à part le personnage de Sophie que je n'ai pas tellement apprécie, il reste des aspects qui m'ont plu: c'est réaliste, on fait face à une femme désespérée qui veut récupérer son ex-petit ami et qui par la même occasion grandit. Même si je n'ai pas réellement réussi à m'attacher au personnage principal, je pense que certaines ont pu et d'autres le pourront également. Cependant, d'autres personnages sont agréables: Jane, la meilleure amie de Sophie, et Nick, l'inconnu qu'elle rencontre. Il m'a été plus simple de m'identifier à eux et à me mettre à leur place.. mais après, je trouve qu'ils restent un peu trop invisibles à mon goût et c'est vraiment dommage. L'écriture est légère, c'est fluide, il n'y a pas d'énormes paragraphes bien compacts et ennuyeux à souhait. Il y a beaucoup de dialogues et de rebondissements, ce qui permet de ne pas trop se reposer sur nos lauriers. Et le plus important: j'ai souri. Car même si je n'ai pas été emballée plus que ça, il m'est arrivée d'esquisser quelques sourires et ça reste un bon point. Néanmoins, si je devais résumer la lecture en un mot: mitigée. Je ne suis pas tellement convaincue.

« Doug est du matin. Il se lève d'un bond à la première sonnerie du réveil et file droit sous la douche. Ca a le don de me taper sur les nerfs. Personne n'a le droit d'être aussi plein d'entrain à une heure aussi matinale. Tout le monde devrait avoir besoin d'un certain laps de temps avant d'être en état de fonctionner. De mon point de vue, après une bonne nuit de sommeil, on ne devrait pas sauter du lit, mais se glisser à terre un peu comme une limace. »

Je le conseille à: Si il vous tente, n'hésitez pas même si ma chronique est plutôt négative. Mais sinon.. Si ça ne tenait qu'à moi, je ne le conseillerais pas. C'est une lecture dont j'aurais pu me passer.


Prochaine lecture: Anita Blake, tome 2: Le cadavre rieur, Laurell K. Hamilton.

tâches d'encre

  1. J'ai ressenti exactement la même chose que toi avec cette lecture. Je ne me suis pas sentie proche de Sophie et j'ai préféré les personnages secondaires, Jane et Nick. Et comme toi, j'ai été déçue car avec les avis que j'avais pu lire auparavant, je m'attendais à bien mieux. Dommage !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que j'ai été incapable de rentrer dans l'histoire, je me sens moins seule de savoir que pour d'autres, ça a été le cas :)

    RépondreSupprimer
  3. Le livre m'intriguait par son titre étrange mais comme c'est un genre que je n'aime pas tellement, c'est une lecture dont je vais me passer.

    RépondreSupprimer
  4. Si en plus, ce n'est pas ton genre.. En effet, oublie ;)

    RépondreSupprimer
  5. Le genre "chick-list" est un genre que j'apprécie énormément. Ce livre est dans ma PAL et il me tente bien ! Je pense le lire durant les vacances d'été.

    RépondreSupprimer
  6. Je t'ai nominée au Liebster Award, un genre de TAG :)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas du tout, mais c'est le genre de romans auxquels que je n'accroche pas en général, alors je ne vais pas tenter. Merci pour ta chronique !

    RépondreSupprimer
  8. Un livre, Des livres, j'aime beaucoup la chick-lit en général, mais là, je n'ai pas accroché. Peut-être que ce sera différent pour toi ! :)

    Chapitre-Livresque: Merci ! Vous êtes deux à l'avoir fait, je vais voir ça :p

    Marie, y'a pas de quoi :)

    RépondreSupprimer
  9. Dommage qu'il ne t'ait pas plu =/ Moi je m'étais beaucoup reconnue dans le personnage de Sophie !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu un avis très positif sur le livre dans un autre blog.
    Il faut se faire son avis par soi même alors =)

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree