dimanche 13 janvier 2013

Genre: Romance contemporaine, érotique.

La trilogie Crossfire, tome 1: Dévoile-moi, Sylvia Day.

Résumé:

Lorsqu'il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gideon Cross sinon qu'il exerçait sur moi une attraction violente, si intense que j'en fus ébranlée.
J'ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu'il avait de posséder et de dominer, de l'abîme au bord duquel il oscillait.
Je n'imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l'autre - un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient.
Je ne mesurais pas encore la profondeur de l'amour qui allait nous unir.

Mon avis, 15,5/20.

J'ai entendu parler de ce livre avant même qu'il sorte et j'avais hâte de le lire. Dès que je l'ai eu, j'étais pressée de terminer ma lecture en cours pour le commencer ! Il m'attirait et je l'avais attendu. Le résumé m'offrait un vague apperçu d'une relation passionnelle et obsessionnelle, avec un grain d'auto-destruction, et mon dieu, qu'est-ce que j'aime ce genre d'histoire ! Je n'ai pas été déçue, j'ai retrouvé tout ça. Mais je rappelle tout de même que ce livre s'adresse à un public averti.
Impossible de ne pas faire la comparaison avec Fifty Shades, en tout cas. Mais contrairement à ce dernier, j'ai beaucoup apprécié ma lecture ! Le roman m'a tenu en haleine, et m'a séduite, m'a happée. J'ai retrouvé dans Dévoile-moi tout ce que je n'avais pas trouvé dans Cinquante nuances de Grey: des émotions. J'ai hâte que le deuxième tome sorte pour pouvoir m'y plonger !

« Je fis ce que j'avais envie de faire depuis que je l'avais vu dans le living; je plongeai les mains dans ses cheveux et lui rendis son baiser. J'adorais sa façon de m'embrasser, comme s'il le devait, comme s'il risquait de devenir fou s'il ne le faisait pas et qu'il avait déjà attendu trop longtemps. »

Les -: Il y a peut-être un peu trop de sexe à mon goût, ils sont irrémédiablement attirés l'un par l'autre, l'attraction est fulgurante, omniprésente, et ils ont le besoin de se toucher, de se fondre l'un dans l'autre, à n'importe quel moment. J'ai trouvé ça dommage quand c'était pendant des explications importantes, des disputes qui pouvaient faire avancer le court de leur relation. C'est le défaut que j'y trouve.
Les +: J'aime les personnages d'Eva et de Gideon. Eva est une fille bourrée de valeurs, au passif loin d'être simple, et qui sait s'affirmer. On est loin de la jeune femme niaise et naïve, elle est forte, sait hausser le ton et imposer ses limites. Je l'ai trouvée emplie de charme et de charisme. Gideon est un personnage ténébreux, son passé est tout aussi compliqué qu'Eva même si on ne l'apprend pas dans ce tome (on en a tout de même une faible idée). C'est un homme de pouvoir, dominateur, mais il se révèle être d'une vulnérabilité sans nom, et j'ai adoré ce côté instable, incertain et fragile de sa personnalité. Tandis qu'il est facile de s'attacher ou de s'identifier à Eva, Gideon, lui, est attendrissant. Je l'ai trouvé fascinant. Et évidemment, je vais comparer avec Grey et Ana de Fifty Shades.. Contrairement à ces derniers, ici, on a deux personnages qui souhaitent avancer, qui savent s'apprivoiser, qui savent s'imposer, qui s'ensorcèlent et nous ensorcèlent. L'histoire d'Eva et Gidéon a une profondeur, dû à leur fort caractère et à leur complémentarité qui frôle l'évidence. Elle commence par le désir de ne rien vouloir de sérieux pour dériver vers une passion sans faille, par une dépendance qui m'a prise de court. Ils ont besoin de l'autre, leurs sentiments m'ont frappés. Si je devais résumer ce livre en un mot, je dirais: Obsession. Autant pour les deux protagonistes que pour moi quand j'ai lu ce livre, la lecture fut addictive ! La passion à l'état pur et brut. Et pendant qu'on y est, qui dit passion, dit sexe. Et qui dit comparaison avec Cinquante nuances, dit lecture érotique. Eh oui, dans la nouvelle vague qui semble nous frapper, ce livre fait parti de ces romans qui nous propose des scènes d'amour bien détaillées. Et je dois dire que certains passages sont en effet grisants (pas honte de le dire) ! Ici, j'ai retrouvé les vibrations qui se sont complètement tus lors de la lecture des aventures de Grey et Ana.. Hum hum. Je pense d'ailleurs que c'est dû à mon appréciation de la plume de l'auteur ! L'écriture est délicieuse. Elle est fluide, crue tout en étant d'un raffinement très sensuel. Les mots sont recherchés et ne donnent pas l'impression de transparaître les désirs de Sylvia Day, non, on est bien avec Eva, tout le long. Ses émotions, ses réactions, ses sentiments sont décrit avec justesse. J'ai aimé tourner les pages, un vrai régal. J'ai apprécié que même si il y a tout de même beaucoup de scènes d'amour vers la fin, il y a des pauses avec d'autres personnages qui entrent en compte comme Cary, le coloc et meilleur ami d'Eva, ou Mark, son patron. Je ne me suis donc pas retrouvée étouffée par la présence du désir. Un désir qu'ils ont l'un pour l'autre que je comprends d'ailleurs très bien, dû à leurs blessures passées, c'est malheureusement la seule façon pour eux de se rassurer et de se dire avec le corps tout ce qu'ils ne peuvent pas se dire de vive voix, une véritable alchimie. Bref, ce fut exaltant. 

« Ses lèvres glissèrent le long de mon cou. De la pointe de la langue, il titilla la veine où mon pouls battait follement, avant d'aspirer suavement ma peau entre ses lèvres. Le plaisir se déploya en moi tel un éventail.
- Je n'arrive plus à penser, à travailler, à dormir. Mon corps te réclame sans cesse. Je peux faire en sorte que tu aies de nouveau envie de moi. Laisse-moi essayer, supplia-t-il.
Les larmes jaillirent, roulèrent le long de mes joues avant de s'écraser sur mon décolleté. Il les lapa du bout de la langue. Je le regardai et me demandai comment je m'en remettrais s'il me faisait l'amour, et comment je survivrais s'il ne le faisait pas. » 

Je le conseille à: Si vous n'avez pas aimé Cinquante nuances, vous pouvez aimer Dévoile-moi. Et si vous avez aimé Cinquante nuances, vous aimerez Dévoile-moi ! Ce livre mêle habilement érotisme, passion, et sentiments.

Prochaine (re)lecture: Geisha, Arthur Golden.

tâches d'encre

  1. Il me le faut !! Je vais bientôt le recevoir dans ma BAL, j'ai hâte. :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai un peu moins accrochée à cette histoire. Je pense que j'ai fait une overdose de BDSM! Quoique dans ce livre il n'en est pas tellement question. Mais j'ai enchainé FSOG et Dévoile-moi et il y a quand même beaucoup de similitudes entre les deux histoires, même si Eva et Ana n'ont rien en commun, si ce n'est aimer un homme borderline et richissime.
    Sinon je reconnais volontiers que DM est mieux écrit!
    Par contre il va falloir patienter jusqu'en 2014 il me semble pour lire la suite...

    RépondreSupprimer
  3. Il me semble que la suite sort en printemps 2013 ? Ou alors j'ai halluciné ^^'

    J'ai pas enchaîné Fifty Shades et Dévoile-moi, donc je n'ai pas fait l'overdose, j'ai pu apprécier l'histoire !
    Et ils ne sont pas bordeline ces monsieurs, je pense :( enfin je dis ça parce que je le suis, et j'ai pas trop envie de leur ressembler ! xD

    RépondreSupprimer
  4. ouais pourquoi pas .. Autant 50 nuances de grey m'attirait autant celui là suis pas sure :p

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai trouvé tellement meilleur que 50 nuances de Grey qui m'a laissé de marbre, voir.. moqueuse ^^'

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree