lundi 20 mars 2017

L'étrange cas de Juliette M. #1 • Megan Sheperd.




L'étrange cas de Juliette M., tome 1
de Megan Sheperd.
Genre: Historique, Fantastique, YA.
Mon édition: Milan (Macadam).
439 pages.





Résumé: Londres, 1895.
Juliette Moreau n'est plus rien. Sa vie a basculé le jour où son père, le plus éminent chirurgien de Londres, a été accusé d'ignobles pratiques médicales. Est-il mort ? En fuite ? Nul ne le sait. Une chose est sûre: Juliette doit maintenant se débrouiller seule pour survivre. Et tenter de répondre à cette terrible question qui l'obsède: qui est vraiment son père ? Un fou ou un génie ?


16/20.

  • J'AI AIMÉ: L'atmosphère mystérieuse et lugubre, des éléments imprévisibles.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Le personnage de Juliette, certains côtés du triangle amoureux.

Il y avait longtemps que je n'avais pas fait une lecture commune, et c'est Les lectures enchantées d'Elyza qui s'y est collée ;) C'est simple, on lit les mêmes genres, nous sommes plongés dans de mêmes sagas ou les mêmes sagas nous intéressent, du coup, ça s'est fait un peu tout seul... Mais, surprise, nous n'avions finalement que deux romans en commun: L'étrange cas de Juliette M. et La perle rare. Notre intérêt s'est plutôt porté sur le premier. Et pour ma part, c'est bien parce que ça faisait longtemps qu'il traînait là et que j'y voyais une excellente occasion de dépasser les craintes qui m'empêchaient de m'y plonger !

Le père de Juliette a disparu suite à des rumeurs qui n'ont pas seulement détruit sa réputation, mais la réputation de sa femme et de sa fille. Ce chirurgien et scientifique renommé aurait repoussé les limites de la science au delà de l'éthique. Mais Juliette, elle, n'était qu'une enfant... et c'est d'un père, qu'elle manque. Désormais orpheline, elle n'a que des souvenirs flous et des souvenirs qui la rendent nostalgique. Quand elle tombe par hasard sur des travaux récents de son père, elle ne peut plus ignorer la curiosité et les interrogations qui la dévorent. Il faut qu'elle sache: Monstre ou génie ? Père ou scientifique ? Les deux ? Tout à la fois ? Pour Juliette, cette quête de vérité est vitale et elle n'a rien à perdre.

« Des brins de paille volaient dans l'air et dansaient dans les rayons de soleil. Je m'effondrai sur une meule de foin encore frais, laissant monter en moi une douleur sourde et profonde. La honte. Les rumeurs. Les murmures. Tout me revint, comme lorsque j'étais enfant. Mais désormais, je savais. »

L'étrange cas de Juliette M. m'a tout de suite transportée par son atmosphère tendue et pesante. L'ambiance est définitivement lugubre et mystérieuse du début jusqu'à la fin. Le lecteur ne se sent pas à l'aise, sent qu'il y a quelque chose qui cloche sans savoir quoi, sent qu'il va se passer un événement sans pour autant pouvoir le prédire. Les interrogations et les hypothèses fusent sans cesse. Ce roman a vraiment retenu mon attention de par son atmosphère qui va au bout de son intention. On sent que l'auteure s'est aussi inspirée de certains classiques de la littérature !

Le personnage de Juliette, le personnage principal, n'est en revanche pas celui qui m'a marquée. Juliette ne porte pas si bien l'histoire sur ses épaules quand on s'y penche vraiment. C'est une jeune fille naïve et ingénue malgré tout ce qu'elle a traversé. Son père, toutefois, m'a bien foutu les jetons et moi non plus, je ne sais que penser de son cas. Il est maître de son univers et sûrement de l'ambiance aussi. Il n'est pas quelqu'un que j'ai envie de fréquenter, même de loin.

« Les détails m'importaient peu.
- Tu m'as menti.
Il détourna le regard.
- J'ai dit que j'avais entendu des rumeurs concernant sa mort. Ce qui n'est pas faux.
- Toutes ces années, il était vivant et tu le savais, accusai-je en m'asseyant sur le lit avant de fermer les yeux.
Un simple objet, la montre de mon père, avait de nouveau érigé ce mur entre nous, qui me rappelait que je n'étais plus une enfant. Je ne pouvais me permettre de baisser ma garde, pas même avec Montgomery.
Il se tourna vers la fenêtre, entortillant distraitement la chaîne de la montre.
- Il pensait que si le reste du monde le croyait mort, on le laisserait en paix.
Mon père est en vie et il n'a jamais tenté de me retrouver. C'était comme si l'une des dernières coutures de mon cœur, déjà en lambeaux, cédait. »

Et il y a également Montgomery, ancien domestique de Juliette, et Edward Prince, un fils bien-né en fuite, qui forme avec Juliette le triangle amoureux de l'histoire. Si certains côtés de ce trio sont ennuyeux (cf. ce que j'ai le moins aimé), ça reste un triangle amoureux qui s'imbrique toute de même très bien dans l'histoire et l'atmosphère. J'aurais bien aimé cependant que Juliette prenne plus de décision plutôt que de se laisser porter par ces deux hommes qui ont chacun leur qualité, et chacun leur défaut, leur part de mystère.

  • EN CONCLUSION: Une atmosphère vraiment pesante, qui se construit autour d'une histoire plutôt originale et qui peut en faire frémir plus d'un. Malgré quelques défauts du côté de l'héroïne ou de l'intérêt amoureux, c'est un premier tome qui a retenu mon attention et qui me donne envie d'en savoir plus !

Chronique des Lectures enchantées d'Elyza: ICI.

 Prochaine lecture: Gardiens des cités perdues, tome 5: Projet Polaris de Shannon Messenger.

tâches d'encre

  1. Aaah je suis contente de lire ta chronique, le livre me tentait vraiment ! Le côté triangle amoureux me freine par contre parce que je n'en peeeux pluuus ^^
    Mais je vais quand même le mettre dans whishlist parce que l'ambiance m'intrigue beaucoup! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je déteste les triangles amoureux mais c'est plutôt bien passé ici. Je pense que c'est parce que ce roman sort de l'ordinaire !
      J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  2. Bon, je n'aime pas spécialement les triangles amoureux... Mais pourquoi pas, ce livre me tente bien quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'atmosphère et l'histoire prennent le pas sur le triangle amoureux, qui lui-même sert l'histoire donc ça passe :)

      Supprimer
  3. Pourquoi toujours des triangles amoureux ? C'est fatigant. L'atmosphère a l'air sympa par contre. Pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est épuisant... mais ici, ça passe bien tout de même. Je reproche surtout le côté fade et suiveur de Juliette, mais le triangle s'imbrique vraiment bien dans l'atmosphère.
      Je le conseille en anglais, sinon... apparemment il n'est plus édité en français (?). Je continuerai en VO pour ma part !

      Supprimer
  4. A vue d'oeil, juste comme ça, l'histoire me fait penser à Frankenstein... Serait-ce une adaptation? Néanmoins il à l'air pas si mal que ça mais je ne sais pas si je le lirai bien que j'adore la couverture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas d'adaptation. Mais en partie inspirée de, je dirais oui tout de même ! Science et éthique se mélangent, j'ai trouvé ça fascinant ^^

      Supprimer
    2. Adaptation n'est peut-être pas le terme que je cherchais mais je voyais bien l'héroïne comme la fille de Frankenstein :D

      Supprimer
  5. C'est vrai qu'on a vraiment les mêmes genres de lectures avec la romance et le fantastique ^^ Je ne sais pas pourquoi on a si peu de livres en commun dans nos PAL, c'est sûrement parce que j'en lis certains avant toi et réciproquement xD
    On a vraiment le même avis concernant cette lecture (surtout concernant les personnages) bien que je constate que tu l'as quand même un poil davantage apprécié que moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement ça x) Un jour on en aura peut-être d'autres en commun et on se lancera de nouveau en LC !
      Je pense aussi l'avoir un peu plus aimé que toi, mais ça se joue à un cheveu je crois. Nos avis se ressemblent beaucoup :)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree