mercredi 5 octobre 2016

Le chef (Les chevaliers des Highlands #1) • Monica McCarty.




Les chevaliers des Highlands, tome 1: Le chef
de Monica McCarty.
Genre: Romance historique.
Mon édition: J'ai lu (Aventures & Passions).
431 pages (lu en format ebook).




Résumé: Comte de Carrick et seigneur d'Annandale, Robert Bruce revendique le trône d'Écosse. Or, pour vaincre les Anglais, il lui faut des mercenaires d'élite, des Highlanders. Et à leur tête, le meilleur de tous: Tormond MacLeod, une force de la nature. Mais Tor, dévoué à son clan, refuse de s'impliquer dans cette guerre. 
Comment le convaincre ? En le piégeant. C'est ainsi que Christina Fraser se glisse une nuit dans son lit. Au matin, Tor est sommé de l'épouser. Par le jeu des alliances, le voila contraint d'embrasser une cause qui n'est pas la sienne. Et c'est fou de rage qu'il accueille sa jeune épouse en son fief de Dunvegan...

17/20.

  • J'AI AIMÉ: Le jeu du chat et de la souris bien géré, le décor historique.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /.

Pour la petite histoire: Ça fasait un bon moment que je cherchais ce premier tome en version papier. Il était introuvable (à moins d'y mettre le prix) tout simplement parce qu'il n'était plus édité (#hantisedulecteur). Comme je me suis mise il y a peu aux ebooks, j'ai décidé de me le procurer dans ce format et YAY! il était même en réduction :D Bon, peu après, j'ai appris qu'une intégrale sortait mais comme je ne suis pas très intégrale quand il s'agit de romances, aucun regret ! Et je suis soulagée, ravie, comblée d'avoir enfin pu lire ce premier tome ! L'impatience et ma détermination à mettre la main sur ce roman n'a pas du tout influencé mon plaisir à la lecture. Ce fut un super moment !

Robert Bruce ne compte pas finir comme le dernier rival d'Edouard qui a échoué dans sa quête pour l'Écosse. Non, Robert Bruce, lui, compte bien finir sur le trône d'Écosse ! Et pour cela, il a l'idée d'engager une armée secrète d'Highlanders, aux spécialités diverses et aux mœurs différents de la chevalerie. On commence en faisant connaissance avec Tormond, « le chef », dont la rumeur est tout à son honneur, vantant ses prouesses de guerrier. Mais qui dit que cet homme a envie de participer à cette guerre... ? C'est sans compter que certains sont rusés pour parvenir à leurs fins !

Tout deux piégés par le père de Christina, au service de Robert Bruce, Tormond et Christina sont contraints de se marier. Par alliance, Tor arrive à la tête d'une petite troupe d'Highlanders hétéroclites, aussi bien concernant leur lignée et leur clan que concernant leurs spécialités. Pour Tor, comme pour Christina, ce mariage n'est en rien ce qu'ils avaient prévu: et pour cause, il a l'air d'apporter son lot de malédictions.

« Agacé par sa propre faiblesse et conscient que tous les regards étaient tournés vers lui, il reprit son expression impassible et avança dans l'allée centrale de la chapelle. Néanmoins, en approchant de l'autel, son sang-froid fut à nouveau ébranlé. Il remarqua que le velours émeraude de sa robe faisait ressortir son teint ivoire et les petites reflets verts dans ses yeux sombres et brillants. Des yeux qui regardaient droit dans les siens, l'hypnotisant. Il n'aurait pu se détourner même s'il l'avait voulu.
Les traces de larmes avaient disparu et le regard plongé dans le sien était tout aussi envoûtant que dans son souvenir. »

Christina marche sur des œufs. Son mari a un tempérament froid et austère, loin de la passion qui l'anime pourtant au lit. Mais ce mari en question lui plaît et ses douces caresses l'embrasent toute entière. Comment faire pour gagner sa confiance et son cœur ? La bataille paraît rude et perdue d'avance, mais c'est sans compter sur la personnalité obstinée de Christina. Sensible, elle n'est pas pour autant du genre à se soumettre et taire ce qui l'anime. Je l'ai beaucoup aimée: douce, rêveuse, mais aussi instruite, passionnée et déterminée, Christina est vraiment plaisante à suivre et n'a pas sa langue dans sa poche !

Tor, de son côté, m'a peut-être moins plu (mais ça vient sûrement des muscles, je ne suis pas fan des muscles... ^^) mais il reste très touchant à sa manière. Entre eux règne un véritable jeu du chat et de la souris: un pas en avant, trois en arrière. Mais jamais le lecteur ne s'ennuie ou ne se lasse ! Chaque tournant de leur relation est passionnant à lire, et j'ai trouvé ce couple très fort, très haut en couleur: l'intensité de leur passion est très bien écrite.

« Il dégagea ses cheveux de son visage et caressa lentement sa joue du revers de sa main, jusqu'à ce qu'elle s'endorme paisiblement.
Ce qu'ils venaient de vivre était unique. Elle était unique. Il s'était cru incapable d'émotions, mais elle lui avait fait ressentir quelque chose. Elle avait réveillé une part de lui enfouie depuis longtemps et cela le troublait.
Il avait l'impression de mener une guerre perdue d'avance contre un ennemi invisible et ne savait pas comment se défendre. Une chose était sûre: il s'approchait de trop près. »
 
  • EN CONCLUSION: Un premier tome qui m'a totalement convaincue ! Le contexte historique y est important, inspiré de faits historiques, et change beaucoup de ce que j'ai l'habitude de lire puisque nous plongeons dans le XIVè siècle ! La plume y est agréable et l'évolution de Christina et Tor ne souffre pas de facilités, offrant une romance construite, crédible, et authentique. Ce n'est plus qu'une question de temps avant que je ne me lance dans la suite ;)

Prochaines lectures: The Farseer Trilogy, book 2: Royal Assassin de Robin Hobb.
Dysfonctionnelle de Axl Cendres.

tâches d'encre

  1. Tous les ingrédients sont réunis pour que j'aime ce roman! Je vais de ce pas le rajouter à ma LAL.
    Merci!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LAL ._. Je connais pas ce terme x)
      En tout cas, oui, je conseille et re-conseille, j'ai adoré !!

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de reprendre la lecture de ce premier tome. J'avais essayé, j'avais senti que je n'étais pas dedans alors je l'ai laissé de côté. Du coup j'étais vraiment curieuse de connaître ton avis avant de me relancer. Bref, merci pour cette chronique, merci de m'avoir rappelé l'existence de cette histoire et puis vivement ta prochaine chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'était peut-être pas le moment :) Surtout qu'il faut dire que les choses se mettent en place doucement dans ce roman. C'est ce que j'ai aimé: ça prend le temps d'évoluer, venir, etc ^^

      Supprimer
  3. Tu m'as convaincue, je le met dans ma WL :) ça m'étonnerai qu'il y ai un lien avec la série Outlanders, vue qu'ici nous sommes au XIVè siècle, mais quand j'ai lu tous ces noms j'y ai forcément pensé ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non aucun lien ^^ Mais oui, les noms peuvent y faire penser ! J'espère que tu aimerais ;)

      Supprimer
  4. Je n'ai quasiment jamais lu de romance historique, mais celle-ci me tente bien. Une bonne romance, cela fait toujours du bien d'en lire de temps en temps. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Les romances historiques sont plus mon dada que les romances contemporaines pour moi ^^ Si tu ne t'es pas lancée, tu peux te lancer avec celle-ci, elle est top !

      Supprimer
  5. Moi qui aime ce genre, tu donnes vraiment envie :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je pense que tu peux aimer ! Cette romance est vraiment bien construite, ça fait plaisir à lire :)

      Supprimer
  6. J'ai eu le même problème que toi, impossible de trouver ce livre en format papier. Mais c'est souvent le cas avec les aventures et passions, c'est rageant. Après une chronique pareil, moi aussi je vais me procurer la version numérique au plus vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ;) J'espère que tu vas aimer autant que moi ! Je trouve que cette romance vaut vraiment le coup en tout cas.
      Et sinon, il y a l'intégrale qui est sortie ce mois-ci et qui regroupe ce tome, le 2, et le 3 ! :)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree