vendredi 10 juin 2016

Lady Susan • Jane Austen.




Lady Susan
de Jane Austen.
Genre: Classique.
Mon édition: Folio.
115 pages.





Résumé: Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? 
Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question...

17/20.

  • J'AI AIMÉ: Adorer détester Lady Susan, le rythme.
  • J'AI MOINS AIMÉ: On regrette qu'il n'y ait pas plus de lettres...

Lady Susan dormait dans ma PAL depuis des lustres, soit depuis un peu plus de trois ans exactement ! Je l'ai sorti pour aller voir le film par la suite (dimanche ou lundi ^^), et je dois dire que je ne suis pas déçue du tout. Ce roman me réconcilie avec Jane Austen et ses personnages, après mon ennui pour Emma de la même auteure. J'ai eu un plaisir fou à la lecture de ce roman qui nous peint un personnage tellement détestable et hypocrite qu'on ne peut s'empêcher d'avoir de l'admiration...

Lady Susan est une veuve et mère, qui attire le regard tant par ses manières que par sa beauté. Pour essuyer un scandale dont elle en est l'origine, elle court se réfugier chez le frère de son défunt mari en prenant soin de cacher les motifs de son séjour. Mais la campagne n'est pas faite pour Lady Susan qui s'ennuie de la ville et des mondanités. Elle se met alors en tête de séduire le jeune frère de la maîtresse des lieux, de dix ans son cadet et si malléable...

Réginald à sa sœur, Mme Vernon:
« Je vous félicite, M. Vernon et vous, d'être sur le point de recevoir en votre famille la coquette la plus achevée d'Angleterre. Une remarquable hardiesse avec l'autre sexe est ce qu'on m'a toujours appris à lui reconnaître. Mais j'ai eu dernièrement l'occasion d'entendre parler de certains détails de sa conduite à Langford qui prouvent qu'elle ne se borne pas à la sorte d'effronterie tranquille qui suffit à la plupart, mais aspire au plaisir plus délicat de plonger toute une famille dans la détresse. (...)
Quelle femme ce doit être ! J'ai hâte de la voir, et j'accepterai sans nul doute votre aimable invitation afin de me faire quelque idée de pouvoirs ensorceleurs d'une telle efficacité. En même temps, et sous le même toit, réussir à toucher le cœur de deux hommes qui, ni l'un ni l'autre, n'étaient libres d'aimer -et tout cela sans posséder le charme de la jeunesse !

Le personnage de Lady Susan est un personnage plus complexe qu'il n'y paraît, qui jongle avec la vérité pour la dissimuler aux autres mais également à elle-même. Vénale, manipulatrice, mais surtout hypocrite, elle prend soin de toujours être dans les bonnes grâces de ceux qu'elle fréquente et, surtout et avant tout, les hommes. On cerne très rapidement cette femme, se prenant de pitié pour sa fille et pour Mme Vernon, la femme de son beau-frère, mais ne pouvant tout de même s'empêcher de la trouver délicieusement détestable.

Mme Vernon à son frère, Réginald:
« On a tendance, je crois, à associer à la coquetterie l'assurance dans le comportement et à s'attendre inévitablement à être abordé de manière impudente par quelqu'un dont on est averti de l'impudence. Du moins étais-je préparée à une confiance en soi exagérée de la part de Lady Susan. Or son visage respire la douceur, et tant le ton de la voix que la façon de se comporter sont d'une séduisante aménité.
Je regrette qu'il en soit ainsi, car de quoi s'agit-il sinon d'hypocrisie ? Malheureusement, on ne la connaît que trop bien. Elle est habile et d'un commerce agréable. Le monde n'a point de secret pour elle, ce qui lui rend facile la conversation. Elle s'exprime à merveille, jouant avec bonheur des mots pour un usage qui trop souvent, je crois, consiste à faire paraître blanc ce qui est 
noir. »

Le format épistolaire m'a plu. A vrai dire, les lettres sont courtes, vont à l'essentiel, et sont rédigés avec humour et un côté théâtral fort savoureux. Ça change du style parfois ampoulé des classiques et de la sensation de lourdeur que le lecteur peut ressentir quand il y a trop de détails. On retrouve parfaitement l'âme de Jane Austen, ses critiques faites à travers ses personnages, et sa plume. Je suis toujours freinée par l'épistolaire, et pourtant ici, je n'ai pas été gênée. J'ai trouvé que les lettres se suffisaient amplement à elles-mêmes.

  • EN CONCLUSION: Un petit roman qui m'a bien plu. Lady Susan est tout à fait caustique, divertissant, et passionnant. Les pages se tournent si vite qu'on regrette tout de même que le livre n'en possède qu'une centaine !
Prochaine lecture: Une enquête de Francesca Cahill, tome 1: Un odieux chantage de Brenda Joyce.

tâches d'encre

  1. Un Austen que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire...

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore pris le temps de découvrir Jane Austen mais Orgueil & Préjugés m'attend dans ma PAL. Je dois dire que ce court récit est intéressant, comme tu dis, pour découvrir le style de l'auteure. Je le note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert Jane Austen avec Orgeuil et Préjugés comme beaucoup d'autres ^^ Il est très bon. Lady Susan aussi.

      Supprimer
  3. Ce livre est juste parfait pour découvrir le talent de Jane Austen. C'est incroyable de voir l'avance qu'elle avait sur son temps et la façon qu'elle a de dépeindre la société qui l'entoure, avec son ton si sarcastique. Moi aussi j'ai adoré ce roman très court mais passionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi ce roman parfait pour découvrir Jane Austen, même si ce n'est pas avec celui-ci que je l'ai découverte ! Il annonce la couleur. En très peu de page, on cerne l'histoire, les personnages, et à travers eux, l'auteure ! Court, passionnant, efficace ! ^^

      Supprimer
  4. J'ai un peu le même problème que toi avec Emma mais avec Mansfield Park que j'ai du mal à lire. Du coup, à l'occasion je testerais ce livre qui est aussi depuis trois ans dans ma PAL... A bientôt Slyth. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, dommage. Emma m'a plongé dans un grand désarroi, pour ma part ^^' Lady Susan m'a vraiment permise de "passer à autre chose", si j'ose dire !
      Je te le conseille, du coup :)

      Supprimer
  5. J'aimerai beaucoup découvrir la plume de Jane Austen^^ Merci pour cette découverte, je note le titre avec plaisir :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie ! :) J'espère que tu aimeras !

      Supprimer
  6. Je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir la plume de Jane Austen. Je pensais commencer par Orgueil et préjugés mais Lady Susan a l'air vraiment pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert Jane Austen avec O&P, c'est pas mal non plus pour débuter ;) Lady Susan a l'avantage d'être plus court et de donner un très bon avant-goût en tout cas !

      Supprimer
  7. Je n'ai lu qu'Orgueil et préjugés, j'ai hâte de lire ses autres chefs d'oeuvres !

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree