jeudi 3 septembre 2015

Genre: Thriller.

Il coule aussi dans tes veines, Chevy Stevens.

Résumé:

Île de Vancouver, Canada. Sara sait depuis toujours qu'elle a été adoptée. Désormais mère d'une fillette et sur le point de se marier, elle souhaite découvrir ses véritables origines. Ses recherches ne passent pas inaperçues et alertent son père biologique, qui n'a dès lors qu'une envie: faire la connaissance de cette fille dont il ignorait l'existence.
Son père ? La surprise est totale : c'est un serial killer en cavale depuis des années... Prise en étau entre la police qui veut se servir d'elle comme un appât et son géniteur qui menace de tuer à nouveau si elle refuse de lui parler, Sara se trouve piégée. Et son enfer ne fait que commencer...

Mon avis, 17/20.

Depuis mon coup de cœur pour Séquestrée, mon premier Stevens, je me suis mise en tête de lire tous les romans de cette auteure. Chevy Stevens a le don pour créer de véritables questions, en tension, et des héroïnes authentiques.
Je n'ai pas ressenti le même engouement pour Il coule aussi dans tes veines, mais ça reste indéniable: c'est un thriller de qualité, encore une fois !

---
En bref:
Les -: Parfois redondant.
Les +: L'angoisse suscitée, le personnage de Sara.
---

« Je déteste me montrer aussi mal, j'ai horreur des réactions physiques que ça engendre. J'ai la poitrine et la gorge si serrées que je peine à respirer, mon cœur se met à battre à un rythme effréné, le sang me montre à la tête, je transpire de partout et j'ai des crampes aux mollets à cause de toute cette adrénaline. C'est comme si une bombe explosait dans ma tête et que mes pensées s'éparpillaient dans tous les sens.
Vous vous souvenez ? Nous évoquions souvent ensemble le fait que mon anxiété était liée à l'adoption et à un père distant. Inconsciemment, j'avais peur d'être abandonnée à nouveau. Je pense que l'explication est un peu courte. Quand j'attendais Ally, j'ai lu quelque part qu'il fallait savoir préserver son calme sous peine de voir son bébé recevoir toute l'énergie négative de sa mère. J'ai passé neuf mois dans le ventre d'une femme qui vivait dans la terreur. Son anxiété a imprégné mon sang, toutes les molécules de mon corps. Je suis née dans la peur. »

Suite à ma lecture de Séquestrée, je me suis tout de suite renseignée sur les autres livres de l'auteure. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le résumé d'Il coule aussi dans tes veines m'a de suite interpellée ! Le thème m'intéressait énormément: une femme en quête de ses parents biologiques, avec une mauvaise surprise à la clef... J'ai accroché tout de suite. Et le récit a été à la hauteur de mes attentes ! Si je n'ai pas ressenti de coup de cœur, j'ai tout de même eu mon compte d'angoisses et de doutes, m'attachant énormément à l'héroïne. Une très bonne lecture !
Sara a été adoptée et a grandit au sein d'une grande famille: une mère aimante, un père distant, et deux sœurs aux caractères bien opposés. Cette trentenaire n'a pourtant pas eu la vie facile: entre relations conflictuelles et un trouble anxieux. A l'aube d'une nouvelle étape dans sa vie, prête à s'engager avec son petit ami et ayant envie d'autres enfants, Sara ne résiste plus à l'envie de connaître d'où elle vient et ce qu'elle peut transmettre. Malheureusement, ses recherches tournent au cauchemar quand sa mère biologique refuse toutes tentatives de contacts... et qu'elle apprend que cette dernière est en réalité la seule survivante du célèbre Tueur des Campings.
Chevy Stevens a, pour moi, le don de créer des héroïnes plus vraies que nature, pour qui compatir est la chose la plus aisée du monde à la lecture. Il ne m'a pas été difficile de m'attacher à Sara, ni même de me voir quelques fois en elle. C'est une femme pour qui l'angoisse est malheureusement une seconde nature, et qui, via cette expérience, va devoir puiser en elle les ressources nécessaires pour faire face au pire. Sara semble vraie: inquiétude, crainte, culpabilité, paranoïa, ses émotions sont à la hauteur de ce qui lui arrive. Si elle reste forte dans ses fragilités, elle n'est jamais indifférente.
Le récit se construit de même manière que dans Séquestrée: à travers des séances chez le psy. Nous sommes dans les bottes de son médecin, et nous écoutons Sara nous raconter ses déboires. Cette technique nous rapproche énormément d'elle, et, bien qu'à travers cette méthode le lecteur connaît à peu près l'issue: l'histoire n'en est pas moins anxiogène. La tension monte au fil des pages, mais pas seulement, les émotions de Sara s'entremêlent et nous offrent l'humanité dans sa complexité. Partagée entre la peur, la culpabilité, et parfois ce sentiment terrible de joie à l'idée de connaître ses parents biologiques, Sara n'est pas au bout de ses peines. Et du coup, nous non plus.
Il coule aussi dans tes veines est un thriller qui ne m'a pas du tout laissée indifférente. Peut-être que je me suis facilement mis dans la peau de Sara, ne connaissant moi-même pas toutes mes origines biologiques. En tout cas, la dynamique de ce roman a marché sur moi et j'ai du le lire à petites doses, en journée surtout, pour ne pas me torturer la tête. Il coule aussi dans tes veines est moins « choc » que Séquestrée qui parle tout de même d'une rescapée, mais il n'en est pas moins fort dans son genre. Et très prenant.
En conclusion: Encore une réussite de l'auteure et je ne m'arrêterais pas là ! Pour ma part, Chevy Stevens est vraiment une valeur sûre. Il coule aussi dans tes veines se concentre sur la famille et l'hérédité. On s'attache très vite à Sara, prête à tout pour protéger sa petite Ally de cet homme qui tente de s'immiscer peu à peu dans leur vie.

« Plus tard, dans mon lit, j'ai repensé à ma conversation avec John, à l'inquiétude que j'avais entendue dans sa voix. Jamais mon père n'avait manifesté une telle inquiétude à mon sujet. Jamais. Si cet homme n'avait pas été le Tueur des Campings, je crois bien que j'aurais été heureuse d'avoir enfin un père, et ce paradoxe m'a fait pleurer. »

Je le conseille à: Ceux qui ont aimé Séquestrée et/ou ceux que le thème interpellent et intéressent. Il coule aussi dans tes veines m'apersonnellement secouée.

Prochaine lecture: Phobos, tome 1 de Victor Dixen.

tâches d'encre

  1. J'ai vraiment envie de découvrir cet auteur : j'ai Séquestrée dans ma Wish ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je te le recommande ! C'est très immersif :)

      Supprimer
  2. Je suis sûre que j'adorerais! J'ai déjà lu Séquestrée et Cette Nuit-là, qui font tous deux partie de mes thrillers préférés! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si tu aimes Chevy Stevens, tu pars déjà gagnante ! :p Cette nuit-là est dans ma wish, j'attends la sortie en poche !

      Supprimer
  3. Séquestrée m'avait beaucoup plu et ta critique me donne envie de découvrir ce nouvel opus !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu Séquestrée, et j'ai tellement aimé, que j'ai peur d'être déçue par celui-ci (même si le résumé est alléchant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré Séquestrée. Les deux romans ont leurs ressemblances, et leurs différences. Je pense que tu peux aimer :)

      Supprimer
  5. J'adore vraiment cette auteure et il me tarde de lire son dernier roman ! Je suis d'accord avec toi sur ce roman qui est moins prenant que "Séquestré" mais l'histoire est d'autant plus choquante quand il s'agit de famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah au contraire, j'aurais dit que Séquestré est plus choquant, et Il coule aussi dans tes veines plus prenant ^^ Mais je reste d'accord !

      Supprimer
  6. Je ne suis pas du tout thriller aussi je vais passer mon chemin même si ce roman a l'air vraiment chouette :)

    RépondreSupprimer
  7. Je vais le lire, évidemment ! J'aime énormément cet auteur !
    Merci pour cet avis tentateur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne m'étonne pas de ta part :D J'espère que tu l'aimeras aussi !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree