jeudi 6 août 2015

Genre: Fantasy, jeunesse.

Les mondes d'Ewilan, tome 2: L'Oeil d'Otolep, Pierre Bottero.


Résumé:

De retour à Gwendalavir, Ewilan développe ses pouvoirs à l'Académie d'Al-Jeit quand on découvre qu'une méduse aux tentacules mortels bloque l'accès à l'Imagination. Pour la combattre, la jeune fille se joint à l'équipée en route pour la lointaine cité de Valingaï.
Après de nombreux combats, le groupe parviendra aux confins de l'Empire, devant l'Œil d'Otolep, un lac mythique...


Mon avis, 15/20.

Bon, et bien il semblerait que L'Œil d'Otolep soit le tome que j'ai le moins aimé, en cinq tomes. Moi qui étais impatiente de me replonger dans l'univers, je dois dire que je ressens une petite pointe de déception.
Soyons honnêtes, une fois encore: j'ai aimé. J'ai aimé retrouver Gwendalavir, les personnages, leurs liens et leurs dons. Mais ce second tome des Mondes d'Ewilan n'est pas à la hauteur selon moi.

---
En bref:
Les -: Liven (et donc Ewilan), un tome assez vide.
Les +: La relation Salim et Ellana.
---

« Chiam Vite avait entamé avec Edwin et maître Duom une conversation animée sur l'aspect pratique de leur périple et nul, sinon Ewilan, ne remarqua l'étrange attitude d'Erylis. Les yeux mi-clos, la tête rejetée en arrière, la Faëlle respirait profondément en chuchotant une incompréhensible litanie aux sonorités rauques. 
Quand elle sortit enfin de sa transe, elle planta son regard vert dans les yeux violets d'Ewilan.
- Ton équilibre est fissurée, petite sœur, murmura-t-elle. Quelque chose de mauvais te cherche. »

C'est un peu triste que je referme ce livre et commence ma chronique. Ayant adoré le premier tome des Mondes d'Ewilan, plus encore que la série précédente de Pierre Bottero: La quête d'Ewilan, j'ai du mal à aborder finalement ce second tome qui ne m'aura pas plu d'un bout à l'autre. C'est toujours une bonne lecture, où retrouver Gwendalavir et les personnages a été un plaisir, mais cette fois-ci, j'ai tout de même repéré quelques trucs qui m'ont chagrinée et peut-être coupé mon élan sur le coup.
Ewilan et ses amis sont de retour en Gwendalavir, et la jeune fille a reprit son apprentissage à l'Académie d'Al-Jeit pour parfaire son Don, tout comme Salim a reprit son entraînement avec Ellana. Mais, leur avenir, et l'avenir du peuple de Gwendalavir n'est pas sans danger puisque le dessin va devenir peu à peu un don risqué. L'Imagination est entravé par une créature monstrueuse dont l'aura est terrifiante. Et du haut de son jeune âge, Ewilan est destinée à aider au mieux l'Art du Dessin.
Dans ce second tome, j'ai eu souvent la sensation de passage à vide. Et avant, dans les autres tomes et l'autre saga, je n'avais encore pas ressenti ce creux: les événements s'enchaînaient, nous coupaient le souffle, nous en apprenaient toujours sur l'univers ou les personnages. Ici, j'ai plusieurs fois ressenti une inutilité à certains passages ou plutôt un ennui. J'ai trouvé que les péripéties n'avaient pas la même saveur, ni le même entrain que précédemment. La deuxième partie est nettement plus passionnante que la première, au passage.
J'ai eu aussi beaucoup de mal avec l'apparition de nouveaux personnages dont les camarades d'Ewilan à l'Académie, puisque parmi eux se trouve Liven. Liven, ce garnement sous le charme d'Ewilan, et Ewilan, qui sincèrement, a bien besoin d'apprendre la définition du mot « ami ». Je ne sais pas si ça va servir par la suite, mais je n'ai pas aimé du tout - du tout. Déjà que j'ai un attachement ambivalent pour l'héroïne; je l'apprécie autant que je la déteste, là, ce n'est pas passé (parce que Salim est une perle et qu'il s'en prend suffisamment dans la tronche par son amie).
Sinon, autrement, ça reste un tome avec son lot d'action, d'aventure, et d'amitié, avec cette ambiance particulière qui nous fait sentir chez nous malgré le danger qui guette Gwendalavir. Donc oui, retrouver Salim, Ellana, Edwin, et les autres, et même Ewilan qui est casse-bonbons parfois, c'est toujours un réel plaisir. D'ailleurs au passage, j'ai aimé la relation entre Salim et Ellana que l'on voit beaucoup plus ici !
En conclusion: Un tome en dessous de tous les autres pour le moment, mais qui ne casse pas pour autant mon attachement à l'histoire et l'univers. J'espère que le troisième tome me plaira d'avantage, afin de conclure Les mondes d'Ewilan en beauté ;)

« C'était une immensité liquide d'un bleu inouï, parfaitement étale. Un monde aquatique cerné de rochers blancs surplombant sa surface de plusieurs dizaines de mètres et de plages de pierre qui glissaient sans un remous dans ses profondeurs. Aucune trace de vie sur ses berges ou en son coeur.
De la pierre et de l'eau.
Du blanc et du bleu.
Au-delà de l'envisageable.
L'Œil d'Otolep dégageait une extraordinaire impression de sérénité et de puissance. »

Je le conseille à: Malgré ce second tome un peu moins aimé, Ewilan reste une saga que je conseille absolument. Le goût de l'aventure est présent !

Prochaine lecture: 49 jours de Fabrice Colin.

tâches d'encre

  1. Cette saga me fait trop envie !! Quand je referais mon plein de livre je pense prendre le tome 1 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence avant tout par La quête d'Ewilan :D
      Vraiment une saga à dévorer avec son âme d'enfant ♥

      Supprimer
  2. Cette saga a l'air sympa mais j'ai peur qu'elle soit trop jeunesse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais pas te mentir, c'est assez jeunesse, du moins La quête d'Ewilan surtout. Mais on passe quand même de très bons moment, la saga fait un peu office de doudou, même s'il est question d'aventure !

      Supprimer
  3. Je l'ai vu à la bibliothèque mais il faut commencer par La quête ou Les mondes? J'ai très envie de lire cette saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut commencer par La quête :) Les mondes est la suite, les personnages sont plus grands et âgés. Ce n'est pas la même aventure, mais ça a tout de même son importance ^^
      J'espère qu'elle te plaira !

      Supprimer
    2. Ok merci. Plus qu'à aller à la bibliothèque ;)

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais lu Bottero!! Mais des fois (souvent) je me dis que j'ai raté quelque chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pourrais pas répondre à ta place, pour ma part, j'ai longtemps ignoré les livres de Bottero et je suis vraiment heureuse d'avoir pu découvrir l'univers ! Mais je ne suis pas tout le monde ^^

      Supprimer
  5. Bon, en dehors de mes sentiments tout aussi ambivalents pour Ewillan, j'avais préféré ce second tome au premier, peut être parce qu'on y retrouve un peu l'univers des Marchombres que j'avais adoré dans les Ellana (ouais j'ai choisi l'approche chronologique : 2 Marchombres, 6 Ewilan, puis le dernier Marchombres). Mais accessoirement, j'avais trouvé l'intrigue assez palpitante et les personnages mûris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aimé l'intrigue, mais j'ai trouvé que le Liven - Ewilan gâchait tout, genre vraiment. Et j'ai trouvé aussi qu'il tournait un peu plus en rond, comme tome, contrairement aux précédents, même La quête d'Ewilan. Snif. Par contre j'ai vraiment aimé les passages Ellana - Salim !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree