jeudi 9 juillet 2015

Genre: Fantasy, YA.

Keleana, tome 2: La reine sans couronne, Sarah J. Maas.

Résumé:

Pour échapper au bagne, Keleana, l'assassineuse, est devenue le champion du tortionnaire de son peuple, le roi d'Adarlan. Pour conserver sa liberté, elle doit maintenant éliminer un à un les ennemis du royaume.
Répugnant à trahir ses idéaux en accomplissant cette tâche, Keleana doit user de stratagèmes de plus en plus complexes. Quitte à perdre la confiance de ceux qu'elle aime, et ses seuls vrais alliés au sein d'une société gangrenée par la méfiance, la trahison et la peur.
Le vent de rébellion qui souffle sur le royaume pourrait être sa seule chance. Keleana saura-t-elle y trouver le salut sans y perdre la vie ?

Mon avis, 18/20.

Pas de coup de cœur pour ce second tome, comme ça a été le cas avec le premier, mais, La reine sans couronne nous offre sans conteste une suite totalement à la hauteur, et le moins que l'on puisse dire aussi: bien mouvementée.
J'ai un poil préféré le premier tome dans sa présentation des personnages, et avec la présence phare du trio Chaol-Keleana-Dorian, néanmoins je ne suis pas restée de marbre face à cette lecture. L'ambiance est différente, mais c'est tout aussi bon !

---
En bref:
Les -: Une dynamique différente.
Les +: L'histoire se complexifie, le rythme haletant.
---

« Vous savez, il n'en a pas toujours été ainsi à la cour, avait dit Nehemia. Il fut un temps où le sens de l'honneur et la loyauté étaient les valeurs suprêmes, et la soumission au roi n'était dictée par la crainte et l'obéissance aveugle... Pensez-vous qu'une telle cour puisse renaître de ses cendres ?
Keleana n'avait pas répondu à cette question. Elle se refusait à aborder ce sujet, mais quand elle regardait Chaol, l'homme qu'il était et celui qu'il allait devenir...
Oui, pensa-t-elle. Oui, Nehemia. Elle pourrait renaître si nous avions davantage d'hommes comme lui.
Mais sans un roi comme celui d'Adarlan. »

Je suis un peu triste de ne pas avoir ressenti le même élan puissant que j'avais ressenti avec le premier tome et qui m'avait valu un coup de cœur, mais faut le dire tout de même: cette suite envoie du lourd. La reine sans couronne est un condensé d'action, d'aventure, de réponses, et de sentiments. En somme, cinq cent pages passionnantes avec son lot de péripéties auxquelles on se laisse prendre. Malgré l'absence de coup de cœur, ce second tome reste une excellente lecture.
Dans son rôle de champion du roi, ou plutôt d'assassin, les nerfs de Keleana sont mis à rudes épreuves. La jeune femme refuse d'obéir au tyran qui gouverne Adarlan et qui a décimé Terrasen, sa terre natale. Et cela va jusqu'à chercher si ses cibles sont réellement coupables, et vouloir connaître les desseins secrets du roi. Malgré son désir de liberté, Keleana découvre rapidement qu'elle est plongée au milieu d'une rébellion naissante.
Vraiment, j'ai peur d'en dire trop. Il se passe beaucoup de choses dans ce second tome, et des choses essentielles, voire capitales, que je n'aimerais surtout pas vous dévoiler avant votre lecture ! Ce qu'on peut dire déjà, c'est que le sarcasme et l'humour ont été mis de côté, ici, et nous avons une histoire beaucoup plus sérieuse, des personnages davantage travaillés, et une intrigue qui devient de plus en plus dangereuse. Il n'est plus temps de rire, et nos trois personnages: Chaol, Dorian, et Keleana ne vont pas tarder à le découvrir. Ce qui se trame les dépasse totalement.
J'ai aimé retrouver Keleana, cette héroïne à la fois sanglante et sensible. Ce personnage est plaisant, adorable, possède de multiples facettes et sait aussi se montrer sans pitié. Keleana est intelligente, également. Et la cour du roi nécessite de l'être, ainsi que d'être méfiant et méticuleux. Chaol, quant à lui, est mon personnage préféré et indétrônable. Ce capitaine de la garde est loyal, réfléchi, et tellement touchant, et ce second tome ne lui fait pas de cadeau: lui qui est droit dans ses bottes se retrouve partagé entre sa loyauté pour Keleana et sa loyauté pour le roi. Et Dorian, le prince, a sa propre intrigue, sa propre quête, et c'est plus qu'agréable de le découvrir dans un autre rôle que le prince séducteur.
Les liens du trio ne vont pas être de tout repos, et ce qui est sûr, c'est qu'on est autant secoué que les protagoniste peuvent l'être. L'auteure exploite leurs relations, dans le domaine de l'attirance, de l'amitié, de la rancœur, du pardon, et j'en passe. Ce panel offre énormément de possibilités, nous rapproche de nos personnages favoris, et nous force à considérer la menace planante comme une menace de chaque instant. Je n'ai pas été à l'abri. Eux non plus.
Ce second tome met vraiment l'accent sur l'intrigue, sur les différentes trames, sur les axes qu'empruntent les personnages principaux. Je l'ai trouvé beaucoup plus prenant et mouvementé que le premier tome, même: plus travaillé je dirais (même si ma préférence va au premier). L'auteure arrive à installer une grosse pression, et le lecteur a même peur du roi, par exemple, alors que c'est un personnage qu'on ne voit que très rarement. C'est fort, très fort. Tout est bien ficelé, brodé, étoffé, la suite de la série ne peut qu'être dans la même lignée.
En conclusion: Un excellent seconde tome, même si j'ai plus succombé au premier. Heureusement que le troisième tome sort en août, avec une telle fin, je voudrais bien la suite maintenant tout de suite s'il vous plaît ♥

« Elle regardait fixement les flammes et elle parla sans se retourner.
- Si vous cherchez ce que vous allez me dire, ne vous donnez pas cette peine, dit-elle. Il n'y a rien à dire, ni à faire.
- Laissez-moi vous tenir simplement compagnie, répondit-il.
- Je n'ai aucune envie de compagnie, dit-elle.
- Avoir envir et avoir besoin sont deux choses différentes.
C'était probablement Nehemia qui aurait dû être ici, Nehemia, autre enfant d'un pays conquis, mais il ne voulait pas que la princesse fût la personne vers laquelle Keleana irait chercher du réconfort. Malgré sa loyauté envers le roi, il ne pouvait se détourner d'elle -pas aujourd'hui.
- Vous comptez passer la nuit ici ? demanda-t-elle, les yeux sur le sofa qui les séparait.
- J'ai dormi dans des endroits bien plus déplaisants.
- En fait d'endroits déplaisants, j'ai connu bien pire que vous, répondit-elle, et le cœur de Chaol se serra. »

Je le conseille à: Aux amateurs de la fantasy, comme aux amateurs du YA. Keleana reste très abordable pour les réfractaires du genre :) Et tout aussi bon pour les habitués.

Prochaine lecture: Les mondes d'Ewilan, tome 1: La forêt des captifs de Pierre Bottero.

tâches d'encre

  1. C'est une série qui me tente vraiment bien :D

    RépondreSupprimer
  2. A la sortie du tome 1, ce tome ne me disait pas du tout. Et puis à force de voir des avis agréables sur la blogo, je suis intriguée. Peut-être que si j'ai l'occasion, je testerais. Bisous Slyth. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore franchement cette série, Keleana est si attachante ♥ Et Chaol aussi ♥ Et Dorian ♥
      :D

      Supprimer
  3. J'adore cette série ! Hâte de la sortie du tome 3 !

    RépondreSupprimer
  4. <3 Très belle chronique pour un très chouette tome. Te lire ça me donne envie de m’épandre sur la magnificence de Chaol. J'aime qu'il puisse être sérieux au possible un instant, puis bougon et soudain se laisser échapper un sourire en coin et se mettre à taquiner Celeana ! Et ici, bon sang qu'il est beau à être tiraillé entre ses sentiments et ses loyautés !

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree