mardi 6 janvier 2015

Genre: Fantasy/Dystopie, YA.

Syrli, tome 1, Meagan Spooner.

Résumé: 

Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents... Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l'humanité ne tient qu'à un fil. Une seule ville a réchappé à la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie.
Pour fonctionner, elle est alimentée par l'énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers: les Renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d'être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue: la fuite.

Mon avis, 18/20.

Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à être moyennement emballée par le premier tome de cette saga, peut-être à cause de son « maigre » succès et de l'arrêt de publication chez Macadam ? Ce fut donc avec plaisir que je me suis retrouvée emportée dans une histoire qui m'a enchantée !
Ce premier opus, le rythme, les personnages, m'ont ravie. Je ne m'attendais pas à tout cela et j'ai été très agréablement surprise ! Sans aller jusqu'au coup de cœur, j'ai adoré.

---
En bref:
Les -: Le manque d'explications sur l'univers.
Les +: Les personnages, la narration.
---

« - Je m'intéresse plutôt à l'histoire.
Le sourire de Gloriette s'estompa quelque peu. Apparemment, ce n'était pas la réponse qu'elle attendait.
- Oh, si ce n'est pas adorable ? Je crois que tu ferais une historienne idéale. Bien sûr, nous allons devoir te garder ici quelques jours de plus, le temps de te faire passer d'autres examens. Une historienne, c'est si rare qu'il ne s'agit pas de nous tromper, tu comprends ?
J'acquiesçai de la tête, malgré les craintes qui se bousculaient sous mon crâne. Le fait qu'ils veuillent me garder était très mauvais signe, j'en étais convaincue, et pourtant Gloriette me souriait, m'assurait que j'étais douée et que je pourrais devenir ce que je voudrais. »

J'avais emporté ce roman pour mon séjour en France mais.. ayant été malade et plus occupée que prévue, je n'ai pu le commencer qu'une fois de retour en Irlande ! Et d'un côté, c'est beaucoup mieux ainsi car j'ai pu le dévorer tranquillement sans interférences et j'en avais bien besoin. Ce petit répit bien mérité m'a permis de me plonger entièrement dans l'univers de Syrli et d'en profiter, de m'y voir, et suivre l'héroïne dans la totalité de son périple. Ce roman a été une très belle découverte.
Dans la ville de Syrli, chaque humain naît avec une source d'énergie en lui, une source d'énergie qui sera collectée avant l'âge adulte afin de permettre à la ville de se renouveler. Syrli, elle, à 16 ans, n'a toujours pas passé cette collecte et devient de plus en plus impatiente. Mais quand le grand jour arrive et que la jeune fille se retrouve aux mains des dirigeants de la ville, tout ne se passe pas comme prévu. Syrli réalise que sa propre « Ressource » est différente, Syrli est différente. Contrairement aux autres, sa ressource d'énergie se renouvelle à l'infini. Mais ce don est un don maudit puisqu'il lui réserve un avenir peu souhaitable. Désemparée et sans autre solution, la jeune fille fuit affronter le monde extérieur.
Je vais commencer tout de suite par le point négatif de ce premier tome car on le rencontre tout de suite, dès la première page, c'est le manque d'introduction à l'univers et ce qu'il comporte. L'auteur nous plonge au cœur de l'action et des enjeux sans prendre le temps de nous présenter les particularités qui entourent Syrli et plus tard, au fur et à mesure que nous rentrons au cœur de l'histoire, ces manquent persistent. Beaucoup de questions demeurent: comment fonctionne réellement la ville ? Qu'est-ce que cette « Ressource » ? Comment l'humanité en est arrivée là ? Le lecteur a besoin d'un temps d'adaptation pour percer les grandes lignes et se représenter au mieux cet univers qui lui est inconnu.
Heureusement, j'ai très rapidement été portée par le rythme du récit et sa narration, qui m'a plongée au sein des événements avant de ressentir le besoin de tout comprendre. Tout d'abord, j'ai été un peu chamboulée par la rareté des dialogues, en feuilletant le roman j'avais peur que ce soit trop dense pour moi. Mais au final, tout se passe si vite ! Il y a une fluidité telle, que je me suis sentie emportée, comme par des flots. Contrairement à mes appréhensions, je n'ai ressenti aucun longueur, et j'ai suivi avec passion Syrli dans ses aventures.
Syrli est une héroïne qui m'a globalement plu. Elle a quelques défauts qui m'ont fait tiqué (la bonté à toute épreuve par exemple) mais certains sont excusables, comme sa naïveté. Syrli est née et a grandit dans une ville enfermée sous un dôme, elle ne connaît pas le monde, a beaucoup de lacunes, et avant d'être confrontée à son don particuliers n'avait pas conscience que certains humains pouvaient avoir de profonds travers. Même si parfois c'est agaçant et que j'aurais préféré la voir plus combattive et moins passive, je l'ai tout de même trouvée touchante: Syrli reste une héroïne qui ne se plaint pas malgré les difficultés. J'ai énormément apprécié ses échanges avec Nixe au passage, une créature venue de sa ville et qui la suit. Ce duo m'a vraiment convaincue.
J'ai aussi beaucoup apprécié Oren qui est récurrent, un personnage haut en couleur, que j'ai trouvé attachant et émouvant. Il m'a réservé bien des surprises. J'ai trouvé également que son alliance avec Syrli sortait des sentiers battus en matière de duo fille-garçon dans le YA. Leurs liens sont plutôt complexes et... je vous laisse tout le loisir de le découvrir ! Je vous avouerais juste que cette complexité a été la bienvenue. J'ai trouvé ça particulier, bien présenté, et bien amené.
En conclusion: Malgré quelques défauts au niveau de l'introduction à l'univers et sa profondeur (qui me fait hésiter quand au genre... puisque ça ressemble fortement à une dystopie mais par ailleurs, il est aussi question de magie, d'où mon « Fantasy/Dystopie »), j'ai passé un excellent moment. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois. Pour moi c'est une découverte qui vaut le détour et pour le coup, je suis assez déçue que Macadam ne prévoit pas de publier le troisième tome... Mais sachez que ça ne m'empêchera pas de continuer la série, après tout, il y a la VO ! 

« Je compris ce qu'elle était. Une Renouvelable. La magie qu'on lui arrachait alimentait le Mur, les machines agricoles automatiques, les générateurs qui nous permettaient de respirer. Je me demandai quelle part de la Ressource qui nous maintenant en vie provenait réellement des gamins soumis à la collecte, et quelle part venait de cette malheureuse. Je me demandai si la finalité de la collecte ne serait pas d'en découvrir une autre comme elle. Si c'était le cas, l'opération avait atteint son but.
Je me demandai depuis combien de temps elle était là; et combien de temps il lui restait à vivre. Combien de temps tiendrais-je, moi ? »

Je le conseille à: Je pense qu'il devrait être davantage découvert... même si il faut terminer la saga en VO pour avoir le fin mot de l'histoire apparemment ^^ J'ai adoré, je ne suis plus objective: je le conseille à tout le monde.

Prochaine lecture: Le party d'Emilie, Nadia Lakhdari King.

tâches d'encre

  1. C'est un roman qu'il me plairait de lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer
  2. Je suis contente de voir qu'il t'a plus plu qu'à moi ! Perso le manque d'information au début m'a complètement bloquée, j'étais perdue et en plus je n'ai pas accroché aux personnages (à part Oren qui m'a plutôt bien plu), du coup j'ai trouvé ma lecture bien longue ! C'est vraiment dommage que Macadam ne publie pas la suite par contre, parce que j'ai l'impression que tous ceux qui l'ont lu l'ont beaucoup aimé, je me sens un peu seule à ne pas du tout avoir apprécié ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu/lu ton avis sur goodread quand j'ai tout mis à jour. Même si je ne te rejoins pas du tout, je peux comprendre :)

      Supprimer
  3. Il ne m'avait jamais attiré + que ça (peut être à cause de la couverture, j'avoue...) mais du coup si je le vois maintenant je sauterai dessus :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'aimes pas la couverture ? Je la trouve super jolie perso ^^
      Peut-être faudrait-il que tu la commences en VO du coup, non ? :)

      Supprimer
  4. Une histoire qui me tente beaucoup =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère qu'elle saura te plaire :)

      Supprimer
  5. Raaah, l'avis de Saefiel m'avait déjà vachement donné envie mais là... C'est vraiment dur de résister ! :) Cela dit, le fait de savoir que le 3e tome ne sera pas publié en VF me freine sacrément, quel dommage !

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree