jeudi 6 mars 2014

Genre: Fantastique, jeunesse.

Enfernité, tome 1, Brodi Ashton.


Résumé:

Six mois que Nikki a disparu, sans laisser de traces. Six mois qu'elle a, par désespoir, abandonné Jack. Six mois qu'elle a passé enfermée aux côtés de Cole, dans un monde entre morts et vivants.
Nikki est de retour et elle doit faire un choix.
Mourir auprès de Jack, ou vivre pour toujours avec Cole... en Enfernité.


Mon avis, 16/20.

Voici un titre qui a littéralement provoqué ma curiosité ! « Enfernité », mais qu'est-ce que c'est que ça ? Le résumé ne me parlait pas forcément plus que ça, c'est surtout ce titre, un mélange d'Enfer et d'Eternité, et les bons avis de la blogo qui m'ont donné très envie de le lire.
J'ai passé un très bon moment de lecture, passé le flou du début. Il manquait peut-être un petit goût de quelque chose selon moi (chez l'héroïne peut-être ?), mais j'ai découvert un mythe très intéressant et un personnage qui me parle beaucoup !

---
En bref:
Les -: Les instants de flou des premières pages, le personnage de Jack.
Les +: La mythologie exploitée, le personnage de Cole.
---

« Je me suis encore rapprochée.
- Voici la vérité: jamais, au grand jamais, je ne t'accompagnerai.
Cole a plissé les yeux, et à cet instant son visage a exprimé un sentiment que je lui voyais pour la première fois. Une douleur sincère. »

Le début m'a été plutôt éprouvant, pour la simple et bonne raison que: je ne comprenais rien. Littéralement. Je me suis sentie stupide face aux premières pages, comme si j'étais en train de lire une langue que je ne connaissais pas. L'auteure nous plonge tout de suite dans une sensation de flou pas très agréable pour moi. Ne pas savoir où je suis, quels sont les éléments autour de moi, ce qu'il s'est passé, ce qu'il va se passer, qui est qui, c'est plutôt difficile, et il me faut un sacré temps d'adaptation. Cependant, très vite... ça s'est atténué. Et une fois que ça s'est atténué, je n'ai plus lâché ce roman.
₪  Nikki a passé un siècle aux côtés de Cole en Enfernité, un siècle à lui refiler toute son énergie. Et fait extraordinaire: elle a survécu, elle se rappelle de sa vie d'avant, elle se rappelle Jack. Malgré la proposition de Cole de régner sur Enfernité avec lui et le futur terrible qui l'attend si elle refuse, elle décide de retourner sur Terre. Là-bas, six mois ont passé depuis sa disparition avec Cole, mais Jack est toujours là. Et les sentiments que Nikki pensait enterrés à jamais le sont également. Mais les retrouvailles avec son monde ne sont pas aussi simples qu'elle le pensait et le temps lui est compté. Cole ne compte pas la laisser tranquille.
Un roman basé en quelque sort sur un triangle amoureux: Cole - Nikki - Jack. Moi qui aie franchement, FRANCHEMENT, du mal avec les triangles amoureux et qui ne peux plus du tout me les voir en peinture, c'était un pari risqué de me faire aimer ma lecture. Mais l'auteure ficelle très bien les liens entre ces trois là. Elle ne se contente pas de jeter Nikki en pâture à deux garçons et ne cède pas à la facilité de faire une héroïne dénuée de caractère sur ce plan là. L'auteure agrémente le tout d'enjeux, de mythologie, et d'une histoire qui nous maintient en haleine. J'ai été agréablement surprise par les personnages et par l'atmosphère présente dans Enfernité. J'ai même trouvé ce premier tome, bien que flou parfois, très très intéressant et vraiment alléchant. 
Nikki n'est pas une héroïne qui transcende. En fait, elle est même plutôt banale. Elle ne m'a pas séduite plus que ça mais elle présente des qualités que j'aime retrouver chez un personnage principal féminin: sûre d'elle, courageuse, têtue, futée. Avec elle, je n'ai pas d'indécisions d'adolescentes qui me prend la tête ou de naïveté qui me donne envie de lever les yeux au ciel toutes les cinq minutes. Du coup, c'était plutôt aisé et agréable de suivre son histoire et son évolution. Jack, quant à lui, n'est pas un personnage que j'ai apprécié. Je l'admets, c'est un garçon gentil, sensible, sincère, authentique, il a les qualités du petit ami parfait. Courageux, romantique, la totale. Mais justement, c'est peut-être parce que c'est un « petit ami parfait » que je n'ai pas ressenti la petite étincelle pour lui. Bien que dans la réalité, je raffole de ce genre de type, dans les fictions, ce n'est pas ma tasse de thé. 
Cole, là, par contre, on tape dans le mile et plutôt deux fois qu'une. Malgré le fait qu'il soit blond, Cole a un charme ténébreux. Il est mystérieux, sombre, énigmatique, il détient des réponses. Et c'est un Enfernaute: un membre du peuple de l'Enfernité. C'est un peu le « geôlier » de Nikki. Il instaure une atmosphère incertaine: on ne sait pas sur quel pied danser avec lui, ce qu'il veut vraiment: le pouvoir ou Nikki elle-même, et c'est quelque chose de plaisant. J'aime qu'il ne soit pas tout blanc, tout gentil, tout doux, et qu'il n'hésite pas à frapper là où ça fait mal pour avoir ce qu'il veut. Comment peut-on lui résister ? Tout au long de ses interventions de le roman, j'ai littéralement fondu.
L'histoire et l'intrigue m'ont au départ beaucoup perturbé car l'auteure a choisi une manière bien particulière de nous les présenter. Dans le prologue, elle nous plonge dans le même état que Nikki: celui de réveil. On ne sait rien, et la réalité nous apparaît petit bout par petit bout. Ensuite, elle partage ses chapitres entre le présent: « Maintenant », et le passé: « "tant de temps" avant le Festin » (Festin: moment où Nikki a disparu avec Cole). Au départ, ça m'a beaucoup déstabilisé car nous avons vraiment les informations au compte goutte et je ne savais pas du tout quoi et que penser. Mais très vite, je comprends pourquoi cette manière d'organiser le roman et ce que ça apporte. Le suspense reste jusqu'au bout. Et comme nous avons une mythologie ici plutôt nouvelle et bien exploitée (je manque quand même de beaucoup de réponses !), le contexte global se révèle vraiment plus que sympa.
En conclusion, j'ai fait avec ce premier tome d'Enfernité une très bonne découverte. Pas de coup de cœur comme beaucoup, mais un livre qui a su me tenir en haleine, où j'ai su être intéressée et curieuse, et qui me donne vraiment envie de connaître la suite. Je suis ravie de cette lecture !

« - Pourquoi refuses-tu de m'aider ? Tu pourrais être un héros, pour une fois.
Il a posé ses lèvres contre ma tête.
- Les héros n'existent pas. Et s'ils existaient, je ne serais pas l'un d'entre eux. »

Je le conseille à: Une lecture intéressante qui peut en passionner plus d'un, adolescent(e)s comme adultes. Même si vous êtes réticents aux triangles amoureux, vous pourrez bien être frappée par une surprise comme je l'ai été ;)

Prochaine lecture: Wonder, R.J. Palacio.

tâches d'encre

  1. Je ne le connaissais pas, mais j'aime bien Macadam qui a de jolies découvertes régulièrement. Avec ton avis, je verrai si je le trouve du coup ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Macadam est l'une de mes éditions coups de cœur, si je n'étais pas sage à faire attention, je me ruinerais facilement chez eux ^^
      En tout cas, je te souhaite une bonne lecture avec si tu tentes le coup ! :)

      Supprimer
  2. T.T Pourquoi suis-je venue ici, peux-tu me le dire ? Tu n'es qu'une vile tentatrice, voilà tout. Je le veux, maintenant :D Et puis quand même ! Malgré le triangle amoureux, tu l'as aimé ? Ça veut tout dire pour moi, qui ne peut plus les voir en peinture également xD Gros bisous mon petit chat, et merci ! (ou pas :P) <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui malgré le triangle amoureux, j'ai aimé. Car je trouve que le triangle amoureux ici est franchement bien exploité !
      Il n'est pas comme dans les autres cas: pas niais, pas d'héroïne qui flanche toutes les 5 secondes, pas de décisions débiles ^^ Du coup, je me suis franchement laissée portée par l'histoire et les personnages :)
      J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  3. Et attends de lire le second :p Le second Cole il est <3
    Franchement c'est le meilleur personnage du roman. En plus il n'y a pas Jack alors c'est encore mieux niark niark (je ne l'aime pas trop non plus)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Niark niark alors !
      De ce que tu m'en dis... J'ai vraiment hâte de lire le deux, alors. Je veux retrouver Cole *_*

      Supprimer
  4. Très belle couverture :)
    Au vu de ton avis je note ce titre dans un coin de ma tête

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree