jeudi 1 août 2013

Genre: Chick-lit, bit-lit.

Queen Betsy, tome 3: Vampire et complexée, MaryJanice Davidson.

Résumé:

Être reine des vampires n'a pas que des avantages, croyez-moi ! C'est vrai, je suis plus forte qu'avant et immortelle. Mais j'aimerais vous y voir moi, passer l'éternité sans smoothies ! Le sang, ça va cinq minutes. Et comme si ne pouvoir « vivre » que la nuit ne suffisait pas, je dois en plus me coltiner des cas sociaux... qui cherchent la plupart du temps à me tuer !
Cette fois, c'est ma famille qui a une dent contre moi. Je savais déjà que ma belle-mère était une garce, mais voila qu'elle m'apprend que j'ai une demi-sœur. On pourrait faire du shopping ensemble si elle n'était pas la fille de Satan...

Mon avis, 16/20.

J'avais franchement envie d'une histoire sans prise de tête et ce tome trois est tombé dans le mile. Pour la peine, je l'ai préféré aux deux tomes précédents. Je l'ai trouvé bien plus drôle, et Betsy y est beaucoup moins agaçante.
Chaque tome, un sujet. Après la remise sur pied de Betsy et la rencontre avec Nostro (Vampire et célibataire), et la rébellion des vampires et les meurtres (Vampire et fauchée), nous avons affaire à la famille. Betsy découvre qu'elle a une demi-sœur.. issue de Satan lui-même.

« « La soeur de la Reyne, chérie par l’Étoyle du Matin, dominera le monde. »
Chéri par l’Étoyle du Matin ? Sûrement une jolie métaphore pour parler du diable. Dominera le monde ? Pourquoi ? Pour le gouverner ? Pas possible ! Non seulement j'avais une sœur diabolique, mais en plus elle était destinée à conquérir le monde, tout comme j'étais destinée à gouverner le peuple vampirique aux côtés de Sinclair.
Merde. Tu parles d'un arbre généalogique ! Qu'y avait-il dans le sperme de mon père ? »

Les -: C'est trop court ! Et ça se lit tellement vite... ce n'est pas un point faible qui tient tellement la route, mais je l'ai lu si vite: en deux soirées, c'était bouclé. J'aurais vraiment apprécier quelques petites longueurs (qui manquent vraiment ici), et quelques pages de plus.
Les +: Betsy a eu le temps de se remettre de ses émotions et de s'habituer à la présence de Eric Sinclair dans l'immense demeure que Jessica, sa meilleure amie, a acheté pour loger tout le monde. Ou pas. Six mois après, elle ne se remet toujours pas de ce qui lui arrive et Sinclair l'agace toujours autant. Ses repères lui échappent encore et voila que la nouvelle femme de son père, le Thon, est enceinte ! Pire encore, il paraît qu'elle a déjà eu un enfant -qui se balade dans la nature, et qui ne serait autre que sa demi-sœur et rejeton du diable. C'en est trop pour Betsy... pourtant, vis à vis de cette fille qu'elle ne connaît pas mais qui serait de sa famille, elle ressent une immense curiosité. C'est sa sœur. Et elle a envie d'en profiter. Je trouve qu'après les dernières péripéties, ce tome est plus simple et moins axé sur l'action, mais il n'en reste pas moins divertissant. Ce fut une très bonne lecture, j'ai tout bonnement dévoré ce troisième tome qui m'offre une Betsy beaucoup plus attachante qu'auparavant. Car oui, dans Vampire et complexée, Betsy est bien moins égocentrique et insupportable. J'ai réussi à ressentir un peu d'affection pour cette jeune femme. Dans ce tome, je la sens plus humaine et plus sensible, il n'y a plus tellement ce grain superficiel dans sa personnalité qui m'irritait vraiment dans le premier tome, par exemple. En quelques mots plus crus: Elle n'est plus aussi chiante ! Et c'est un véritable plaisir, ça me donne davantage envie de suivre ses aventures. A côté de ça, je m'attache aussi de plus en plus à Jessica et Marc, ses amis, que j'ai également détesté lors du premier opus. Depuis le deuxième tome (Vampire et fauchée), je trouve qu'ils apportent quelque chose, une dynamique amusante et des réparties plutôt bien placées. J'aime bien le côté extraverti de Jessica, son côté meilleure amie qui intervient quand Betsy en a besoin, et Marc, quant à lui, est plus posé et calme, mais sa façon de se mêler de tout m'amuse beaucoup. C'était un très bon troisième tome qui continue parfaitement la série. L'humour est toujours de la partie et j'ai éclaté de rire quelques fois, sans prévenir. Une lecture fraîche. Et le duo Betsy-Sinclair est toujours aussi succulent, et ici, Sinclair est plus présent. J'ai tout simplement adoré (une fois encore) leur jeu du chat et de la souris qui reste maîtrisé, même si parfois on a quand même une sacrée envie de leur ouvrir les yeux ! Quant à Laura... ce nouveau personnage qui apparaît sous le couvert de « fille du diable, demi-sœur de Betsy » est plus dure à cerner. C'est agréable de découvrir un nouveau protagoniste mais je n'arrive pas à me prononcer sur son compte. Est-ce que je l'apprécie ? Ou non ? Est-ce que je me méfie ? ... Ah tiens, pour cette dernière question je connais la réponse, c'est oui. Je n'en dirais pas plus mais j'attends avec impatience les prochains tomes pour voir ce qu'il en sera (oui, je lirai la suite !). Pour terminer, je réitère: une bonne lecture, le meilleur tome jusqu'à présent selon moi.

« - Sinclair ne m'aime plus. Je te parie qu'il ne veut même plus être roi. Je te parie qu'il regrette de m'avoir menti pour y arriver. Il drague ma sœur, maintenant. Ma sœur ! Qui n'est autre que la fille du diable, mais c'est loin d'être le pire...
- Qu'est-ce que c'est, ma chérie ?
- Tout le monde adore Laura, voila ce que c'est !
- Tout le monde t'adore aussi. Déjà avant que tu meures, tu avais ce charisme qui te suivait partout.
- Peut-être, mais Laura déborde de charme ! A côté d'elle, je passe pour Saddam Hussein. »

Je le conseille à: A toute fille/femme qui recherche une lecture détente, mêlant l'humour et le monde vampirique. Il ne faut pas s'attendre à de la grande littérature mais on passe un très bon moment ! (et c'est le plus important)

Prochaine lecture: Hex Hall, tome 3: Le maléfice, Rachel Hawkins.

tâches d'encre

Decorated Christmas Tree