mardi 30 juillet 2013

Genre: Fantastique, jeunesse.

Confusion, Cat Clarke.

Résumé:

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans un mystérieuse pièce sans fenêtres, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Et quel est ce beau jeune homme qui la retient prisonnière ? Elle n'en a aucune idée. Mais à mesure qu'elle couche sur papier les méandres de sa vie, Grace est frappée de plein fouet par les vagues de souvenirs enfouis au plus profond d'elle-même. Il y a cet amour sans espoir qu'elle voue à Nat, et la lente dégradation de sa relation avec sa meilleure amie Sal. Mais Grace le sent, quelque chose manque encore. Quelque chose qu'elle se cache.

Mon avis, 11/20.

Contrairement à beaucoup de lecteurs, je n'ai pas adhéré. C'est pourtant un livre qui m'attirait beaucoup par son résumé et les quelques bons avis que j'ai lu, mais je suis restée de marbre tout le long. Je n'ai rien ressenti, je me suis même ennuyée.
Et je trouve ça dommage car la simple idée qu'une jeune fille se réveille dans une pièce où elle doit écrire sa vie est plutôt charmante. Mais le reste de l'intrigue n'a pas su me parler et accaparer mon attention.  

« J'ai rencontré Ethan la nuit où j'avais prévu de me suicider. Pas super pratique, quand on y pense.
Les mêmes questions n'arrêtent pas de tourner dans ma tête:
Qu'est-ce qu'il me veut ?
Comment ai-je pu laisser une chose pareille arriver ?
EST-CE QUE JE VAIS MOURIR ? (Ma préférée.)
Ce n'est pas exactement ce que j'avais prévu. Or j'aime que les choses se passent comme prévu.
Mais une étape à la fois: je n'ai qu'à écrire et je verrai bien où cela me mène. J'imagine que ce tas de papier est là pour ça. Et tous ces stylos. On dirait qu'il y en a assez pour tenir une éternité. »

Les -: J'ai vraiment trouvé cette histoire... confuse. Mais pas confuse comme le laisse sous-entendre le titre du roman, mais confuse au niveau de ses personnages et de ce que l'auteure met en œuvre concernant son récit. Je n'ai pas été intriguée une seule seconde par le passé de Grace, ce qu'elle a pu vivre, car dès les premiers chapitres j'ai malheureusement tout deviné. Je me suis laissée portée car la quatrième de couverture nous donne tout de même cet avant-goût: « De dangereux et inavouables secrets » et je me suis dit à plusieurs reprises que ce que je pensais était certainement faux, et que l'auteure nous réservait quelque chose de bien plus surprenant et poignant. J'ai continué en espérant tomber sur ces dangereux secrets que Grace se cache, mais je ne les ai pas trouvé. Mes hypothèses étaient toutes bonnes et selon moi, elles ne tiennent pas tellement la route. Disons qu'en refermant le livre, tout ce que je me suis dit c'est: « Tout ça pour ça ? ». J'ai été déçue de cette trame aussi simpliste, qui ne m'a laissée aucune surprise et aucune émotion. Pas un seul instant j'ai réussi à m'attacher ou m'identifier au personnage principal, Grace, qui nous entraîne dans ses déboires. Son caractère ne m'a pas plu, elle est à la fois défaitiste et sacrément naïve, et parfois trop centrée sur elle-même. Elle est un peu tout ce que je n'aime pas retrouver dans un roman young-adult et même si après un certain drame, je peux comprendre qu'on puisse devenir quelque peu insupportable.. ce n'est pas pour autant que j'apprécie. Et concernant son entourage que l'on ne voit qu'à travers ses yeux, je ne sais vraiment pas où me poser. Tout est trop flou pour cerner sa meilleure amie ou son petit copain, ce qui fait que je n'ai pas été émue par eux. Au départ je les ai apprécié puis très vite on sent que ça cloche. Et le fait que Grace ne voit rien, ne sent rien, ne se pose aucune questions, a crée un sentiment de frustration qui m'a agacé. Et la plupart du temps, je suis restée en retrait... Et pourtant, je pense que j'aurais du être touchée par Grace, cette adolescente paumée et esseulée, qui a peur de la vie et d'elle-même, je pense que l'auteure voulait m'amener à l'être... Mais ça n'a pas marché.
Les +: Grace a 17 ans et après une tentative de suicide ratée, elle se retrouve dans une pièce avec uniquement le nécessaire pour vivre et une table qui croule sous des stylos et des piles de papiers. Un jeune homme, Ethan, vient lui rendre visite tous les jours pour lui apporter à manger et elle voit en lui un ravisseur énigmatique. Ce qui semble le plus logique à faire dans toute cette nouvelle solitude, c'est écrire, et Grace va le faire. La plupart des chapitres sont divisés en deux: d'un côté l'instant présent dans cette chambre mystérieuse où Grace s'est réveillée (parfois auprès d'Ethan) et le passé, son quotidien auprès de Sal sa meilleure amie et Nat son petit copain. J'ai apprécié cette alternance qui permet de faire quelques pauses et d'aérer le récit, d'insérer parfois quelques moments de suspens. L'auteure n'oublie pas son héroïne, fraîchement kidnappée, tout comme elle n'oublie pas son histoire. J'ai préféré les moments au présent qui donnent, à mon goût, plus de caractère au roman. J'ai bien aimé Ethan même si je ne vois pas pourquoi Cat Clarke l'a implanté dans son intrigue, sans nous expliquer noir sur blanc qui est-il au final. Sans lui et sans la confusion que ressent Grace, abandonnée à elle-même, loin des siens, je pense que je me serais ennuyée du début jusqu'à la fin. Mais voila, c'est peut-être les seuls points positifs que j'ai trouvé dans ma lecture avec l'humour, qui est plutôt plaisant pour éviter de frôler le mélodrame. D'ailleurs, l'humour commence dès les premières lignes et j'ai cru un instant, avec cette écriture fraîche et jeune, que j'aimerais... Malheureusement, ça s'est vite tassé. Ce livre a été une petite déception, j'en attendais beaucoup plus... et ce que j'y ai découvert n'est vraiment pas à la hauteur. Quel dommage.

« Ce n'est pas que je redoute la solitude, pas vraiment. J'arrive toujours à me distraire en rêvassant comme une abrutie, mais au final, j'en reviens systématiquement à moi. La seule chose qu'il me reste: moi, et seulement moi. Alors que c'est justement ce dont j'ai le plus peur. Moi. »

Je le conseille à: Si vous tenez à le lire, je ne peux pas vous en empêcher, surtout peut-être que vous aimerez en fin de compte. Mais me concernant, je ne le conseillerai tout de même pas.

Prochaine lecture: Queen Betsy, tome 3: Vampire et complexée, MaryJanice Davidson.

tâches d'encre

  1. Mhh, il est dans ma PAL.... Il va sûrement y rester un bon moment, du coup :/

    RépondreSupprimer
  2. Arf sorry, haha.
    Mais c'est vrai que je ne le conseille pas ^^'

    RépondreSupprimer
  3. Bon okay... le résumé me tentait mais après ton avis, je vais m'abstenir xD

    RépondreSupprimer
  4. Ouais non. Je trouve le résumé vachement trompeur, il nous fait beaucoup espérer et croire à quelque chose de GÉANT... alors qu'il n'y a pas grand chose.

    RépondreSupprimer
  5. Ca me rassure. JE NE SUIS PAS UNE ALLIEN. Je n'ai franchement pas aimé ce roman, alors que quasiment toute la blogosphère l'a adoré. Et là, une critique négative en plus de la mienne, enfin ! Même si ce n'est jamais agréable de lire une déception, je le sais... Ca me fait plaisir de ne plus être seule ^^

    RépondreSupprimer
  6. Lol, nous remarquerons qu'Alice sais ce mettre en scène ^^

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree