lundi 8 avril 2013

Genre: Dystopie, romance, jeunesse.

La sélection, tome 1, Kiera Cass.

Résumé: 

Elles sont trente-cinq jeunes filles: la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l'héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras...
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

Mon avis, 18/20.
Coup de 

La phrase d'accroche sur la quatrième de couverture: « Trois cents ans on passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne », ça fait envie tout de même, non ? Moi, ça m'a séduite en tout cas.
J'ai lu ce livre d'une traite, enfin presque. Pour être honnête, l'ai lu en deux fois: 50 pages la première et tout le reste la seconde ! Je n'ai pas pu m'arrêter avant la fin, impossible. On ne peut donc pas dire que ça n'a pas été un coup de coeur.

« Le formulaire est d'une simplicité enfantine. Nom, âge, caste, coordonnées, taille, poids, couleurs de cheveux, des yeux et de la peau. Je précise, non sans fierté, que je parle trois langues. La plupart des citoyens d'Illea sont bilingues, mais maman nous a tous incités à apprendre l'espagnol et le français, toujours parlés dans certaines régions du pays - et parce qu'il existe de très belles chansons en français. Je dois aussi indiquer mon niveau d'instruction, qui peut varier énormément d'une personne à l'autre car seuls les Six et les Sept fréquentent les écoles publiques et décrochent des diplômes officiels. Dans la case « compétences particulières », je note « chant » et je liste tous mes instruments.
J'interroge papa:
- Tu crois que faire la grasse matinée, cela compte comme une compétence réelle ?
- Oui, bien sûr, note-le. Et surtout n'oublie pas de signaler que tu es capable d'engloutir un repas entier en moins de cinq minutes. »

Les -: Au début, j'ai eu du mal à ne pas comparer avec Hunger Games (même si ça n'a rien à voir quand même). C'est juste que le système de castes: Premier, Deux, Trois, Quatre, etc.. avec chacun sa spécialité et son statut social, ça m'y a vraiment fait pensé. Le jeu qui passe à la télévision, le triangle amoureux, et le tirage au sort par castes également ! Mais bon on n'arrive quand même à passer au delà, à voir les différences, donc ce n'est vraiment qu'un petit moins.
Les +: America Singer est une Cinq, elle est musicienne et ne fait pas partie des castes les plus riches. Son petit ami est un Six. Les relations entres castes sont interdites et le mariage est autorisé mais souvent refusé. Cependant America ne désespère puisqu'elle est amoureuse. Mais voila l'héritier au trône de son pays a l'âge de se marier et la Sélection est organisée. La jeune fille finit par s'y inscrire: sa famille et son petit ami le lui demandent, c'est « la chance de sa vie », elle ne doit pas passer à côté. A contrecœur, elle remplit le formulaire, l'envoie, et alors qu'elle pensait avoir une chance de ne pas être choisie.. elle est sélectionnée. Tout le monde connaît l'émission Le Bachelor ? Eh bien ça m'a plu de retrouver ce genre d'émission de télé-réalité mais sous une forme conte de fée. La personne à séduire est un Prince, il a ses manières, son éducation et un caractère réservé bien plaisant. Ce que j'aime bien, c'est que l'auteure prend le temps d'installer la situation, de nous montrer America dans sa vie quotidienne: dans sa relation avec ses parents, ses frères et sœurs, Aspen, avant de nous la propulser aux côtés de Maxon et des autres candidates. Elle prend le temps de nous expliquer ce qu'est réellement « la Sélection » via les conversations, des flashs télé que les personnages suivent, et les pensées de l'héroïne. Dès le premier chapitre, on en parle, mais on n'entre pas tout de suite dans le vif du sujet. L'histoire vient doucement et c'est agréable, c'est crédible et intéressant. Tellement d'ailleurs que j'ai enchaîné tous les chapitres sans m'arrêter, avec l'envie avide de connaître la suite à chaque fois. « Encore un chapitre et je me couche ! » Faux. Je me suis couchée une fois le livre terminé seulement (je ne vous précise pas l'heure mais c'était très tard). Les pages se tournaient toutes seules, j'étais absorbée. C'est vraiment un livre qui a su me séduire et me transporter. Je trouve que ça reste une histoire dans laquelle on peut se reconnaître et/ou facilement s'attacher aux personnages. C'est idéalisé (l'ambiance paillettes, Prince amoureux, et grand palais) tout en ayant un côté très humain et réaliste: l'amour auquel on renonce, celui que l'on découvre, la rivalité, l'altruisme aussi. J'ai énormément souri. Et ce, tout le long. Je me suis vraiment plu aux côtés d'America. C'est une jeune fille à laquelle je me suis très vite attachée, que je trouve agréable à suivre, elle est drôle, elle a du caractère, elle ne se prend pas au sérieux. J'aime ses répliques et j'ai adoré ses moments en compagnie de Maxon. Je souriais vraiment sans m'en rendre compte. C'était des sourires béats qui font du bien et qui traduisent que l'on est sur un petit nuage. Sinon, j'ai trouvé aussi que c'était bien écrit. Ce n'est pas trop simple, ce n'est pas trop recherché, c'est le juste milieu parfait. Ça reste donc doux et léger, et je dis oui. C'est un coup de cœur. Et je me précipiterai sur la suite quand elle sortira. Hier je me suis retrouvée bien frustrée en arrivant à la fin (« Hein ? Quoi ? Déjà ? Nooon. ») !

« - Quand j'ai pris connaissance de votre billet, j'ai cru que vous étiez malade, ou qu'il était arrivé quelque chose à votre famille.
- Non, Maxon, rassurez-vous. Je me disais bien que c'était une idée stupide de vous écrire. Je ne savais pas si vous viendriez dîner avec nous, et je voulais vous voir.
- Me voir pour quoi ?
- Pour vous voir. Tout simplement. »

Je le conseille à: Quand on aime la dystopie, on dit oui. Et puis une histoire d'amour qui nous fait sourire, c'est toujours agréable. Je pense que ça peut plaire aux romantiques.


Prochaine lecture: La confrérie de la dague noire, tome 1: L'amant ténébreux de J.R. Ward.

tâches d'encre

  1. J'ai très envie de le lire, personnellement, et ton avis m'y incite de plus en plus. :)

    RépondreSupprimer
  2. Cléo et Lily: Oui, prête ! Vivement la suite :D

    kleinxherz Je t'y encourage ! Il est top !

    RépondreSupprimer
  3. Vivement le deuxième tome!!! :-)
    Cela diminue...

    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Aurélie, oui il sort bientôt ! J'ai d'ailleurs lu le tome 1 parce que c'était le mois de sortie du tome 2 :)

    RépondreSupprimer
  5. Wha, bonne chronique ! J'ai hâte de le lire, il est entré dans ma PAL en décembre, mais je ne l'ai toujours pas lu... (remarque, il y en a qui datent de juillet 2012, et que je n'ai pas encore ouvert... La honte !) Je vais certainement le faire passer en prio, ton avis m'a mis l'eau à la bouche ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'espère qu'il te plaira en tout cas ! :)
    Et non, t'inquiètes.. Ce n'est pas la honte ! Moi aussi il y a des livres qui sont là depuis longtemps mais que je n'ai ps encore ouvert ! Je crois qu'on connaît tous ça !

    RépondreSupprimer
  7. Très jolie chronique ! Ravie que ça t'ait plu ! :D

    RépondreSupprimer
  8. j'ai adoré ! j'ai hate de lire la suite :D

    RépondreSupprimer
  9. j'ai adoré ! j'ai hate de lire la suite :D

    RépondreSupprimer
  10. J'ai juste adoré ce livre, j'ai hâte de commencé la suite ! :)

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai terminé hier, c'était vraiment un livre exceptionnel ! Pas un coup de cœur quand même, mais très proche ! Je vais lire L'élite très bientôt, je l'achète lors de ma prochaine sortie en ville, jeudi. J'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer !

    RépondreSupprimer
  12. Ravie qu'il t'ait plu Marie ! Bonne lecture avec L'élite :)

    RépondreSupprimer
  13. aprés avoir lu l' Elite je me suis dit non c'est pas possible ils ne peuvent pas nous laisser en plan !eh bien si j'ai hate que le 3 eme film sorte ! je me suis dit la meme chose tout le long du livre je n'ai pu m'empecher de le comparer a hunger games ! mais jai quand meme trouver que c'etait un livre de vacances comme je l'explique sur http://la-lecture-avec-s0ushi.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  14. De même j'ai beaucoup aimé ce livre, en effet les similitudes avec Hunger Games sont assez frappantes au début mais on se rend vite compte que c'est un peu plus à l'eau de rose, moins gore... Sans trop en dévoiler, à mon sens le pouvoir 'gouvernemental' en place n'est pas tout noir, il y a de l'espoir à travers le prince ce qui permet de nuancer...
    J'ai beaucoup aimé le style de l'écriture :)

    RépondreSupprimer
  15. J'ai bien aimé, mais je suis restée sur ma faim : c'est un peu plat tout de même...

    RépondreSupprimer
  16. C'était vraiment une belle lecture aussi ! :) J'ai adoré, et la comparaison avec Hunger Games ne m'a pas échappé non plus. Sauf pour le triangle amoureux, je l'ai zappé. Un presque coup de coeur pour moi. J'ai hâte de lire la suite du tome 4... :)

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree