jeudi 21 février 2013

Genre: Classique.

Raison et sentiments, Jane Austen.


 Résumé: 

 En amour, comme en tout, rien n'a changé depuis le XIXè siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s'abandonne à une passion qui menace de lui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l'amour à force de tempérance. Raison et sentiments: impossible équation ? Les deux jeunes femmes devront apprendre leur vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.

 
Mon avis, 17/20.

Pour la première fois, j'avais vu le film (avec Alan Rickman que j'adooore) avant le livre. Comme je l'avais bien aimé et que le livre était à la fois dans ma wishlist et dans le baby-challenge romance, je n'ai pas tardé à me le procurer. Bon, j'ai mis plus de temps à me lancer dans la lecture et un peu aussi à le terminer, mais je ne suis pas du tout déçue.
C'est mon deuxième Jane Austen, après Orgueil et Préjugés, et j'aime toujours autant l’œuvre de sa plume. C'est léger, agréable, ça se lit tranquillement. Je l'ai trouvé plus intéressant, voir plus précis que le premier que j'ai lu d'elle même si je n'ai pas préféré l'histoire !

« Une lettre venait d'être apportée et se trouvait sur la table.
- Pour moi ? s'écria Marianne en se précipitant.
- Non, mademoiselle, pour ma maîtresse.
Mais Marianne, peu convaincue, s'en empara.
- C'est bien pour Mrs. Jennings. Que c'est agaçant ! 
- Vous attendiez donc une lettre ? dit Elinor incapable de garder plus longtemps le silence.
- Oui... un peu... pas beaucoup.
Après une courte pause:
- Vous n'avez pas confiance en moi, Marianne ?
- Oh ! Elinor, ce reproche de vous ! De vous qui n'avez confiance en personne !
- Moi ? répliqua Elinor, confondue. Mais sincèrement, Marianne, je n'ai rien à dire.
- Ni moi, répondit vivement Marianne, nos situations sont donc pareilles. Nous n'avons rien à nous dire; vous parce que vous ne vous livrez pas, et moi, parce que je ne cache rien. »

Les -: Même si Jane Austen met l'accent sur deux soeurs bien opposées qui représentent la raison et les sentiments, j'ai trouvé que c'était trop dans les extrêmes avec Marianne l'impulsive qui travaille sa douleur, sa peine, à un point où les écrits de l'auteure font bien transparaître un mépris de cette attitude, et Elinor la réservée, qui ne laisse rien au hasard, qui cache tout et à qui on peut mal attribuer une sécheresse des émotions. Même si c'est évidemment le but de ce roman de mettre en oeuvre deux héroïnes aussi distinctes (d'où le titre), j'ai été un peu trop sceptique sur ce Tout ou Rien, le trop et le pas assez. 
Les +: Mais bien qu'elles soient ainsi, je me suis beaucoup attachée à Elinor et Marianne. J'ai aimé suivre leur péripéties et leur évolution au fil des pages. J'ai été parfois frustrée de me retrouver en Marianne, en celle dont les émotions et les sentiments sont vifs, purs, et difficiles à dissimuler, et qui se jette corps et âme dans les effusions d'amour qu'elle ressent à propos d'un jeune homme qui l'a secourue: Willoughby; Tout comme j'ai aussi été frustrée face à l'absence de réaction d'Elinor, qui, pour ne pas blesser son entourage et pour rester digne, intériorise chacun de ses sentiments, alors qu'à beaucoup de reprises, j'ai voulu la pousser à parler, je désirais la voir s'exprimer, surtout envers celui qui a conquit son coeur et qu'elle risque de perdre: Edward Ferrars. Mais cette frustration m'a bien montrée que je me sentais impliquée dans ma lecture ! Mis à part le mépris que j'ai ressenti à travers les mots de Jane Austen pour qualifier le comportement de Marianne, je n'ai toujours rien à redire sur l'écriture. Si il y a bien des classiques qui sont à portés de tous, ce sont ses romans. C'est limpide, clair, ce n'est pas difficile à lire, on ne bute pas à chaque nouvelle phrase, et surtout, malgré l'époque, ça nous paraît jeune, moderne. On peut facilement se projeter dans l'histoire même si les coutumes ne ressemblent pas à celles d'aujourd'hui, il n'y a aucune difficultés à lire Raison et Sentiments. Puis la force des personnages et des scènes qui s'enchaînent nous entraînent tout de suite dans l'histoire. Je disais plus haut que je trouvais ce roman plus intéressant qu'Orgueil et Préjugés et c'est vrai, car cette fois je me suis attachée à beaucoup plus de personnages, je les ai trouvé plus profonds, plus exploités, et surtout, l'évolution d'Elinor et Marianne vis à vis de leurs sentiments et leurs comportements sont plus lents donc plus réalistes. On parle autant de l'histoire de l'une que l'histoire de l'autre, et valser entre les deux, suivre leurs aventures, leurs déboires amoureux, j'ai juste été séduite ! Puis il faut dire qu'il y a encore un personnage que j'ai beaucoup apprécié là-dedans, je ne vous le cacherais pas.. C'est le colonel Brandon, bien évidemment ! Il est si touchant en étant amoureux de Marianne alors qu'elle n'est pas intéressée, que c'est impossible de ne pas ressentir de la sympathie et de la compassion pour lui. Vraiment, ma chronique est petite comparée à certaines, mais il faut simplement retenir que j'ai adoré cette lecture.

« - Non, non, s'écria Marianne, une douleur comme la mienne ne connaît pas l'orgueil. Peu m'importe qu'on sache que je suis malheureuse ! Que l'on triomphe de m'avoir réduite à cette extrémité, que ce soit évident à tout le monde ! Elinor, Elinor, ceux qui ne souffrent pas beaucoup peuvent être fiers et indépendants tant qu'ils voudront -ils peuvent résister à l'injure ou rendre coup sur coup-, mais moi, je ne puis pas. Il faut que je m'abandonne à ma douleur, que je la subisse, et tous ceux qui en voudront être témoins seront les bienvenus. »

Je le conseille à: Ceux qui veulent découvrir Jane Austen, ou ceux qui l'ont déjà découverte et qui souhaitent continuer sur leur lancée ! Ceux aussi qui ont envie de goûter aux classiques mais qui n'ont toujours pas trouvé celui pour leur mettre l'eau à la bouche !

Prochaine lecture: Anita Blake, tome 1: Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton.

tâches d'encre

  1. Personnellement, R&S est loin d'être mon préféré de Jane Austen, car je l'ai trouvé beaucoup moins abouti qu'O&P ou Persuasion, j'ai tout de même adoré retrouver sa plume. Je compte voir bientôt l'adaptation cinématographique d'Ang Lee :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah bah moi, c'est le contraire. Je trouve que Raison et Sentiment est plus abouti que Orgueil et Préjugés :)

    RépondreSupprimer
  3. Un excellent roman, l'un de mes préférés, mais qui arrive également après Orgueil et Préjugés, pour ma part :)

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est vrai ! Mais en même temps, ça, c'est à cause/grâce du charme de Mr Darcy :p

    RépondreSupprimer
  5. C'est mon préféré de Jane Austen =D !
    (et je me suis reconnue en Marianne aussi...)

    RépondreSupprimer
  6. j'adore tes photos personnalisés...

    RépondreSupprimer
  7. J'adoooore Jane Austen! Si tu veux poursuivre sur ta lancée, je te conseille Persuasion qui est plus sombre, ou bien Northanger Abbey un peu plus léger.

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree