lundi 28 janvier 2013

Genre: Classique.

Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë.

Résumé:

Les Hauts de Hurle-Vents sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr Earnschaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et frustre.

Mon avis, 11/20.

Voici un classique qui attisait ma curiosité depuis des années. On m'en a beaucoup parlé, en bien, souvent aussi en terme de coup de coeur. Et comme après mes dernières lectures, j'avais bien envie de changer de genre, je m'y suis plongée. Contrairement aux avis presque unanimes que j'ai eu, j'en ressors avec un avis vraiment mitigé, voire j'ai détesté. Comme quoi, tout le monde est bien différent !
Pourtant le début m'a enchantée, mais je me suis lassée, je ne suis pas réellement convaincue. Ca reste tout de même un bon livre, je n'ai rien à dire là-dessus. L'écriture est claire, l'atmosphère est saisissante, et les personnages sont très profonds. Cependant, il m'est arrivée de m'ennuyer et de le trouver très long par moment.

« - Vous m'aimiez... quel droit aviez-vous alors de me sacrifier - quel droit, répondez-moi - au pauvre caprice que vous avez ressenti pour Linton ? Alors que ni la misère, ni la dégradation, ni la mort, ni rien de ce que Dieu ou Satan pourrait nous infliger ne nous eût séparés, vous, de votre plein gré, vous l'avez fait. Je ne vous ai pas brisé le coeur, c'est vous-même qui l'avez brisé; et en le brisant vous avez brisé le mien. » Heathcliff à Catherine.

Les -: L'ambiance est sombre, lugubre, peut-être trop à mon goût finalement puisqu'elle est très peu équilibrée. On se retrouve au milieu d'une famille où la haine, le mépris, le rejet, la manipulation et la vengeance règne. L'amour y est présent mais dans un genre destructeur et malfaisant puisqu'il ravage ceux qui le ressentent. Il n'y a pas une seconde de répit, et par moment c'est lourd.. Je me suis sentie oppressée, parfois dérangée par l'étouffement que produit le thème de l'histoire. Dur aussi de faire les liens entre les différents protagonistes même si une aide figure dans la préface, j'ai souvent été perdue au début. Les personnages, tous autant qu'ils sont, sont les répliques même du pessimisme et du désespoir. Il m'a été impossible de m'attacher ou de ressentir ne serait-ce qu'une once de compassion. La pitié, par contre, m'a beaucoup frappée et je n'aime pas ce sentiment. J'ai eu pitié d'Heathcliff, maltraité par le fils de son bienfaiteur, rejeté par la fille dont il est amoureux (et qui l'aime pourtant aussi), et qui devient finalement inhumain à un point beaucoup trop extrême. J'ai eu pitié de Catherine Earnshaw, aimée d'Heathcliff, beaucoup trop capricieuse et bornée pour reconnaître quoi que ce soit, et qui sombre dans la folie puisque l'être aimé la délaisse. J'ai eu pitié d'Edgar Linton, le mari de Catherine, fou de sa femme et qui ne peut strictement rien faire face à la situation et qui se contente de haïr Heathcliff de toute son âme. J'ai eu pitié d'Isabelle Linton, soeur d'Edgard, qui se retrouve prisonnière d'un semblant d'amour envers Heathcliff et qui finit par l'épouser. J'ai eu pitié d'Hindley Earnshaw, celui qui a torturé Heathcliff dans sa jeunesse et qui finit par être la première victime de sa vengeance. Et j'ai eu pitié des héritiers, le fils de Hindley, le fils d'Heathcliff, la fille de Catherine. Bref, ma lecture m'a quelque fois beaucoup ennuyée à cause de cette sensation, et à cause des longueurs.
Les +: Nous avons deux narrateurs principaux dans cette histoire. Mr Lockwood, avec qui nous entrons dans les premières pages. Mr Lockwood est le représentant du lecteur. Avec lui, on rencontre Heathcliff, qui se retrouve être le propriétaire de la demeure qu'il loue, ainsi que la fille de Catherine Earnshaw et le fils d'Hindley Earnshaw. Avec lui, on découvre Hurle-vent et ses habitants, mais aussi l'étrangeté de leurs liens. On doute à l'unisson, et c'est en même temps que lui que nous apprenons l'histoire d'Heathcliff, de ses terres et de ses compagnons. C'est là qu'intervient notre deuxième narrateur, Mrs Dean, une servante qui a grandit aux côtés de tout ce monde là. C'est avec précision et bonté qu'elle lui/nous conte toute l'histoire. J'ai aimé ce point. Tout est relaté. J'ai dit plus haut qu'il m'est arrivé de trouver le temps long mais certains passages se sont écoulés à une vitesse éclair et sont passionnants. Il y a des longueurs mais également des moments que j'ai beaucoup apprécié, comme la fin que j'ai trouvé reposante. Une petite Happy end bienvenue après tout ce récit éprouvant. Le rythme est d'ailleurs maintenu tout le long, il est haletant. Je ne me suis pas attachée aux personnages mais je dois reconnaître qu'ils ont le don d'être authentiques. Ils sont humains avec leur défauts, et ça change des personnages que l'on peut souvent retrouver. Ici, ils sont soumis à la folie, à la culpabilité, à l'égoïsme, ils sont d'une grande profondeur.

« - Mr. Heathcliff, vous n'avez personne pour vous aimer, vous; et si misérables que vous vous rendiez, nous aurons toujours la revanche de penser que votre cruauté vient de votre misère encore plus grande. Car vous êtes misérables, n'est-il pas vrai ? Seul, comme le démon, et envieux comme lui ! Personne ne vous aime, personne ne vous pleurera quand vous mourrez ! Je ne voudrais pas être à votre place. » La fille de Catherine à Heathcliff.

Je le conseille à: Je pense que ça reste un classique à lire et à découvrir, il faut au moins le lire une fois dans sa vie ! Mon avis est peut-être mitigé, mais les vôtres peuvent aussi être très différents !

Prochaine lecture: Adorable Sophy, Georgette Heyer.

tâches d'encre

  1. Je l'ai lu cet été et je me réjouissais de connaître enfin ce classique. Mais, comme toi, j'ai été vraiment déçue : déjà, au début, je ne comprenais pas qui était qui (vu que certains personnages s'appellent comme leurs parents) et puis, je l'ai trouvé vraiment très très long...

    RépondreSupprimer
  2. Ah, je me sens moins seule !
    Tellement entendu de "j'adore" et "c'est un coup de coeur/c'est mon livre préféré" que j'avais peur d'être une alien ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Alice!
    Je trouve que la petite photo personnalisée présentant ta lecture à la fin de chaque article rend le tout unique! Et celle-ci est particulièrement réussie, la neige dans les cheveux : j'adore =)

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu lorsque j'étais au collège, donc ça remonte à très loin...lol mais je me rappelle avoir aimé...Je pense qu'il faudrait que je le relise, mon avis a peut être changé depuis lol.
    Superbe ta photo ;)!

    RépondreSupprimer
  5. Peut-être que tu aimeras toujours ! ^^

    Merci !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai eu un peu de mal avec les personnages personnellement mais il reste un très bon livre. Un incontournable des classiques :)

    RépondreSupprimer
  7. C'est un bon livre en quelque sorte, l'écriture, la puissante des mots, la profondeur.. (c'est pour ça que je n'ai pas mis une note si mauvaise), mais perso, je ne l'ai pas aimé ^^

    RépondreSupprimer
  8. Je vais le lire très prochainement, ton avis me fait un peu peur du coup ^^
    j'espère qu'il me plaira !
    À voir donc :)

    RépondreSupprimer
  9. Dommage qu'il ne t'ait pas plu. ^^ La plupart des lecteurs qui partagent ton avis ont les mêmes arguments concernant les points faibles que tu présentes.

    Me concernant, je vois ça comme un atout. J'ai un faible pour les ambiances lugubres, haha. J'ai adoré l'histoire, les personnages... Tant d'éléments qui font de cette lecture un coup de coeur pour moi. ^^

    C'est sympa de lire d'autres avis, en tout cas. Merci pour cette chronique. :)

    RépondreSupprimer
  10. Bonne lecture Bulle Dop :)

    Wolf's rain: Habituellement, j'aime beaucoup les ambiances lugubres et les personnages torturés, mais là c'était beaucoup trop ^^

    RépondreSupprimer
  11. Ce livre est l'un de mes favoris, pour ma part c'est justement cette ambiance oppressante qui m'a plu ;)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai ressenti exactement la même chose que toi. J'ai été extrêmement mal à l'aise tout au long du livre et j'ai dû faire un effort pour persévérer dans ma lecture. Certes c'est un livre à lire mais l'ambiance glauque ne plaira pas à tout le monde...

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree