lundi 17 décembre 2012

Genre: Bit-lit, science-fiction.

Une aventure d'Alexia Tarabotti, tome 1: Sans âme, Gail Carriger.

Résumé:

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n'a pas d'âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui ne lui avait même pas été présenté ! Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon -beau et compliqué, écossais et loup-garou- est envoyé par la reine Victoria pour démêler l'affaire.
Des vampires indésirables s'en mêlent, d'autres disparaissent, et tout le monde pense qu'Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

Mon avis, 13,5/20.

Et voila, j'attaque la série du Protectorat de l'ombrelle. Lecture du book club Livraddict de novembre, je l'ai découvert à ce moment là, mais je ne l'ai ouvert que vendredi. Il trônait donc dans ma PAL depuis un mois environ. C'est dans le cadre du challenge science fiction qui propose le tome 3 (que j'ai remplacé par celui-ci dans la liste) que je l'ai commencé.
J'en sors.. mitigée. Je m'étais attendu à mieux, à quelque chose de plus palpitant. Mais, ce fut tout de même une lecture agréable et sympathique, légère, piquante, bien écrite. Malgré la note qui peut paraître basse, je lirai la suite avec plaisir, Sans âme n'a pas du tout coupé mon envie et ma curiosité de découvrir les autres tomes !

« L'apparition tendit le bras et claqua la porte du fiacre en tournant la poignée pour la verrouiller. Son expression figée ne changea qu'à ce moment là. Un lent sourire paresseux envahit son visage cireux tel de l'huile s'étalant sur l'eau. Sa bouche n'était pas remplie de dents, mais de cubes blanc et réguliers. Alexia sut que ce sourire hanterait ses rêves pendant des années. »

Les -: J'ai vraiment eu du mal au début.. A me faire à l'époque, à entrer dans le monde, à comprendre tous les liens, tout ce qu'était drônes, porte-clés, surnaturels, paranaturels, etc. Il m'a fallu un petit temps d'adaptation qui a tout de même duré une centaine de pages. Ce qui est tout de même beaucoup sur 400 pages de lecture ! D'ailleurs, l'histoire, bien qu'elle commence dès le premier chapitre m'a paru molle le quart du roman. Et certains passages, voir certaines trames, même plus loin dans le livre, étaient trop prévisibles.. je m'imaginais ce qui allait se passer, et sans surprise, ça arrivait. J'ai également été déçue de voir que contrairement à ce qui est écrit dans le résumé, Alexia n'est pas tant que ça soupçonnée de quoi que ce soit.
Les +: Cependant, il y a tout de même des moments qui m'ont surprise voir totalement prise au dépourvue ! Un petit exemple ? Le premier baiser entre Alexia et Lord Maccon, je ne m'y attendais absolument pas et ce, même si on devine une petite attirance du loup-garou dès les premières pages. Disons que je ne m'attendais pas à ça à cet instant là, comme ça, et j'avoue que j'ai bien aimé. Ce n'est pas la seule action qui m'a étonnée mais bon, vous dire le reste serait vraiment vous spoiler et je ne compte pas en arriver là ! Je vais donc enchaîner avec les personnages car dans ce livre-ci nous avons quand même deux fortes têtes et non sans personnalité: nos deux chers Alexia et Lord Maccon. Et je dois dire que le fameux comte m'a plu tout de suite avec ses airs impulsifs et bougons, avec lesquels la jeune femme rivalisaient parfaitement avec sa ténacité et sa franchise. A eux deux, c'est un duo chaotique, et grâce à eux, ma lecture est devenue passionnante, et je pense que sans l'intrigue amoureuse entre ces deux-là, je me serais vraiment ennuyée ! Ils sont superbes, et ils vont fichtrement bien ensemble ! Deux grosses personnalités qui se complètent parfaitement. Ce fut vraiment génial de les suivre tout le long des pages parmi les différentes péripéties et les mystères entourant Londres. J'ai beaucoup apprécié leurs petits moments, très légèrement salace parfois, retranscrit par une plume nette et délicate. A part eux, j'ai eu un petit faible pour l'acolyte de Maccon, le professeur Lyall qui.. je ne sais pourquoi.. me faisait penser au professeur Lupin dans Harry Potter ! Sûrement le côté posé, silencieux, et pas moins intelligent qu'il laisse transparaître. Et puis il y a également la famille d'Alexia, je ne l'ai pas beaucoup appréciée, mais j'ai beaucoup aimé retrouver en eux un côté de la famille Bennet d'Orgueil et Préjugés ! J'arrive à la fin de ma chronique et je terminerai avec l'écriture. Je ne l'ai pas trouvé si fluide, mais elle m'a séduite à sa façon par ses tournures de phrases, elle reste plutôt soutenue que ce soit dans les descriptions de personnages, les petits instants sensuels, ou les actions et ça, c'est un très bon point à mes yeux ! J'aime quand l'auteur (et le traducteur) reste dans une écriture régulière et maîtrisée. Je n'ai pas lu beaucoup de romans écrit de cette manière là, j'ai donc été un peu déboussolée au début, mais en tournant la dernière page, je le dis: elle convient absolument à l'univers et au style de cette série.

« "Ne vous ai-je pas envoyé en tournée ?" Lord Maccon ayant retrouvé son humeur renfrognée habituelle, semblait pour une fois avoir pris son Bêta pour la cible de son exaspération considérable au lieu de mademoiselle Tarabotti.
Alexia décida, ici et maintenant, qu'il était clair que lord Conall Maccon n'avait que deux modes de fonctionnement: l'agacement et l'excitation. Auquel préférait-elle avoir régulièrement affaire ? Son corps se joignit à la discussion sans honte, et elle parvint à se choquer elle-même au point de se taire. » 

Je le conseille à: A tout ceux qui veulent commencer la série. Ne vous arrêtez pas à ma note si vous voulez vraiment la lire ;) Elle reste vraiment agréable et j'ai passé un très bon moment en compagnie d'Alexia et son entourage. Si ce livre vous tente, n'y misez pas de grands espoirs pour ne pas être déçu (ce que j'ai malheureusement fait), mais laissez-vous tout de même porter par l'histoire !

Prochaine lecture: Amours et autres enchantements, Sarah A. Allen.

tâches d'encre

  1. je ne connaissais pas mais ça peut m'intéresser :D

    RépondreSupprimer
  2. Il est pas mal :) En tout cas je lirai la suite !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai été très déçue par ce livre... Après tous les bons avis que j'avais lu, je m'attendais à quelque chose de génial mais, pour moi, tout était trop prévisible :/

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part, ce sont vraiment les personnages, l'écriture et l'époque qui rattrape le tout donc avis mitigé.
    Mais je comprends nettement ta déception !

    RépondreSupprimer
  5. j'ai bien aimé le personnage d'Alexia, elle fait la richesse de ce livre

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree